jeudi 29 mars 2012

Neuilly-le-Vendin : Yannick Favennec décore deux élus municipaux

Moment de convivialité et de la solennité, samedi 24 mars dernier, dans les locaux de la mairie de Neuilly-le-Vendin, à l'occasion de deux remises de médailles d'honneur régionale, départementale, et communale à Madame Geneviève Beauvais et Monsieur Daniel Fresnay, pour 23 années de mandat municipal.

Aux côtés du Maire de la commune, Dominique Rioux, des élus du Conseil municipal et du Conseiller général, Jean Tonnelier, Yannick Favennec a remis sa décoration à Madame Beauvais et n'a pas manqué, à cette occasion, de rappeler "le sens de l'engagement et le dévouement des élus de nos petites communes rurales qui sont mobilisés 24h/24h et 7 jours/7 au service de leurs concitoyens."

mercredi 28 mars 2012

5 millions d'euros supplémentaires au budget 2012 pour la déviation de Moulay

Le Ministre chargé des Transports, Thierry Mariani, vient d'adresser un courrier au député du Nord-Mayenne, Yannick Favennec, pour l'informer que «conscient de l'importance que représente la réalisation de l'opération de la déviation de Moulay pour votre département et compte tenu de la nécessité que des investissements bien ciblés permettent de préparer l'avenir et de contribuer à la croissance, j'ai le plaisir de vous informer que le gouvernement a décidé d'ouvrir sans attente pour cette opération, un complément de 5 millions d'euros à la programmation budgétaire 2012 des investissements routiers. »

Pour Yannick Favennec, il s'agit «d'une excellente nouvelle qui va nous permettre de réaliser dans les délais cette 2ème tranche de la déviation Moulay/Mayenne dont l'ouverture est prévue dans trois ans, en juin 2015. »

mardi 27 mars 2012

Premier week-end printanier de terrain pour Yannick Favennec





C’est par l’Assemblée générale de la CAPEB à Vaiges que Yannick Favennec a entamé son premier week-end de printemps, vendredi soir, avant de se rendre à l’Assemblée générale des donneurs de sang de l’association locale d’Ambrières-les-Vallées (photo 1).

Samedi matin, après avoir inauguré aux côtés de Jean Arthuis, Président du Conseil général et du Maire de St Fraimbault-de-Prières, Hubert Moll, les vestiaires du club de foot et la maison d’assistantes maternelles de la commune (photos 2 et 3), le député s’est rendu au cross de Gorron, organisé par le « Cross athlétisme Nord- Ouest mayennais ».

Il a terminé sa journée du samedi en allant saluer les parents d’élèves de l’école Sainte Anne-Saint Joseph de Mayenne qui préparaient leur soirée annuelle, avant d’aller applaudir la troupe de théâtre amateur « les Mirlitons » de Saint-Hilaire-du-Maine qui jouait la pièce de Franck Didier « le retour de boomerang ».

Dimanche, tôt dans la matinée, Yannick Favennec a participé à l’Assemblée générale départementale de la Fédération mayennaise des donneurs de sang à Quelaines-Saint-Gault.

Puis, il est allé retrouver les chasseurs du secteur de Madré (aux côtés du Maire de la commune, Michel Rioual) pour leur traditionnel déjeuner, avant de terminer sa journée autour des bénévoles de l’association Familles rurales de Neuilly-le-Vendin (photo 4) qui, organisaient de leur côté leur déjeuner « poule au blanc ».

jeudi 22 mars 2012

Elections législatives 2012 : Yannick Favennec candidat à un 3ème mandat




C’est entouré de ses plus proches amis et dans le canton de Loiron, à la Brûlatte, que Yannick Favennec a choisi d’annoncer sa candidature à un 3ème mandat de député.

Dans un discours de plus d’une heure, le candidat a souhaité annoncer sa décision à celles et ceux qui le suivent depuis, maintenant, 10 ans (photos 1 et 2).

10 ans d’amitié

Fort de la confiance des habitants du Nord-Mayenne, renouvelée à deux reprises, le député a justifié cette réunion :

« … Depuis maintenant 10 ans que nous nous connaissons, j’ai toujours souhaité vous réserver, à vous mes plus proches amis, l’annonce de mes grandes décisions, ainsi que la primeur de mes prises de position les plus importantes.

Depuis maintenant 2 mandats que vous m’accompagnez, que vous me soutenez, que vous m’encouragez, vous savez toute l’importance que j’accorde à cette valeur rare dans le monde politique qu’est l’amitié.

Je vous suis profondément reconnaissant de cette fidélité.

Nous avons mené ensemble, tout au long de ces années, bien des combats. Ils se sont parfois soldés par des succès et des jours de joie, mais aussi parfois par des échecs et des jours de tristesse.

Mais toujours, toujours, ce fil d’Ariane qui s’est forgé entre nous, a été présent, fort de ce lien d’affection que nous avons tissé ensemble depuis 2002 et qui fait de nous, une belle et efficace équipe, au service du Nord-Mayenne… »

Puis Yannick Favennec a rappelé combien en 10 ans, il avait appris de chacun des habitants de ce territoire « … Combien j’ai appris de chaque agriculteur, combien j’ai appris de chaque artisan, combien j’ai appris de chaque commerçant, combien j’ai appris de chaque patron de PME, combien j’ai appris de chaque salarié, combien j’ai appris de chaque bénévole, combien j’ai appris de chaque élu local et combien j’ai appris de toute ces forces vives.

J’ai appris de vous tous, ce sens inné de la parole donnée, de l’humilité, de l’amour du travail bien fait, du respect de l’autre, ce sens de l’engagement, cette générosité, ce dévouement et cet esprit d’entreprise qui font la richesse de la population de ce territoire.

Et c’est fort de tout cela, parce qu’il y a de chacun de vous en moi, que j’ai pu trouver chaque jour, l’énergie nécessaire à l’exercice du mandat que vous m’avez fait l’honneur de me confier à 2 reprises.. ».

Le visage du Nord-Mayenne a changé

«En dix ans, mes amis, que de chemin parcouru ensemble » a indiqué Yannick Favennec.

« … Si en 10 ans, nos visages ont changé, force est de constater que celui du Nord- Mayenne a lui aussi beaucoup évolué.

Ce territoire dont l’une des principales caractéristiques était l’enclavement est désormais sur les rails de la modernité et de l’attractivité.

A titre d’exemple, lorsque j’ai été élu pour la première fois Député de cette circonscription, la déviation de Mayenne n’était qu’une Arlézienne dont on parlait depuis 45 ans, mais que l’on ne voyait toujours pas.

Aujourd’hui, au moment où je vous parle, les travaux de la deuxième tranche de cette déviation sont en cours de réalisation et sa mise en service aura lieu en juin 2015.

Cela ne s’est pas fait d’un claquement de doigts, mes amis, et si les collectivités territoriales ont apporté leur part à l’édifice, je me suis battu bec et ongle pour que l’Etat apporte sa contribution financière.

Autre dossier, la Route Nationale 12, pour laquelle je m’étais battu avec les acteurs de terrain concernés, lors de mon premier mandat pour qu’elle reste une route nationale.

Elle est aujourd’hui considérée par l’Etat comme prioritaire dans sa modernisation et dans sa sécurisation sur le tronçon entre Alençon et Fougères, dont la majeure partie se situe dans le Nord-Mayenne, et traverse nos 5 communautés de communes.

Je me suis battu pour cela, mais aussi pour que la déviation d’Ernée soit inscrite comme priorité absolue dans le prochain PDMI (Plan de Développement et de Modernisation des Itinéraires) entre 2015 et 2020… ».

L’identité de notre Nord-Mayenne, c’est la ruralité

« … Je voudrais vous dire que cette ruralité, je l’ai chevillée au cœur.

La ruralité ce n’est pas un concept ou une idéologie, la ruralité c’est vous, c’est nous !

La ruralité ce n’est pas le passé. Ce n’est pas une carte postale jaunie que l’on regarde avec nostalgie.

Ce sont des racines fortes, des valeurs pour le présent et pour l’avenir ; des valeurs d’effort, de travail, de solidarité, d’entraide, d’attachement à nos traditions et à notre histoire.

Cette ruralité, je la porte dans mon ADN et je peux vous dire, que je l’ai hissée avec fierté, comme un étendard dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale, tout au long de ces années.

Sans relâche, je me suis engagé pour défendre notre agriculture et nos agriculteurs, nos artisans, nos commerçants, nos entrepreneurs, toutes celles et tous ceux qui font la richesse économique de ce territoire et qui créent nos emplois.

Sans relâche, je me suis engagé pour lutter contre la désertification médicale, en défendant, par exemple, avec succès auprès du gouvernement la création d’un pôle de santé à Lassay-les-Châteaux, porté avec talent par les élus locaux et financé en partie par l’Etat dans le cadre des Pôles d’Excellence Rurale… ».

Le terrain, mon oxygène

Yannick Favennec a indiqué que c’est sur le terrain qu’il trouve l’énergie nécessaire pour se battre sur les différents dossier de sa circonscription.

« … Si je me suis battu sans relâche pour tout cela, c’est que j’en ai l’énergie et que cette énergie, je l’ai trouvée auprès de vous.

Je l’ai trouvée sur le terrain, parce que le terrain c’est mon oxygène et que j’ai compris depuis longtemps que pour être un bon Député à Paris, pour faire les bonnes propositions de lois ou déposer les bons amendements, il faut être proche de ses concitoyens.

C’est de cette façon, et seulement de cette façon, que l’on peut essayer de trouver les bonnes réponses aux problèmes quotidiens que vous rencontrez… ».

Candidat à un 3ème mandat

J’ai beaucoup réfléchi a avoué Yannick Favennec devant ses amis « … car je considère que la politique n’est pas un métier, mais que c’est un engagement au service des autres, un moyen pour agir et en aucun cas un objectif pour faire carrière.

Je voulais avoir encore la conviction de pouvoir continuer à vous être utile et à être utile à la Mayenne.

J’ai la réponse et je n’ai pas hésité une seconde.

Cette réponse, il y a déjà plusieurs mois que je la connais.

Aussi, j’ai décidé de solliciter à nouveau les suffrages des habitants de la troisième circonscription de la Mayenne.

Je le fais avec gravité.

Je le fais avec la conscience que ce mandat, si les électeurs m’accordent à nouveau leur confiance, sera semé d’obstacles, parsemé de difficultés et me réclamera encore plus de détermination, plus d’ingéniosité, plus d’inventivité, plus de capacité à frapper aux bonnes portes et toujours plus de volonté et d’énergie pour défendre avec force notre ruralité.

Nous avons encore tant à faire ensemble !

J’ai encore tant à faire pour vous !

Plus que jamais dans un monde en mouvement, dans un monde en mutation vers une mondialisation qui ne cesse de s’accélérer, nous devons protéger notre identité et promouvoir notre ruralité.

La ruralité ne peut, ne doit être le parent pauvre de l’organisation territoriale de notre pays… ».

Une ambition pour le monde rural

Yannick Favennec a regretté une vision trop technocratique et abstraite des problèmes de la ruralité « … C’est pourquoi, je souhaite une plus grande ambition pour la ruralité dans le projet présidentiel du candidat que je soutiens, Nicolas Sarkozy.

Je demande des priorités concrètes telles que :

La poursuite de notre désenclavement, c’est une priorité absolue, en particulier par le développement du très haut débit sur l’ensemble du territoire, avant la fin du prochain quinquennat, soit en 2017 et non pas en 2025, comme initialement prévu.

Je veux que notre agriculture soit élevée au rang de grande cause économique nationale pour assurer notre indépendance alimentaire et faire de la défense du revenu de nos agriculteurs, une autre priorité du prochain quinquennat.

De même, pour lutter contre la désertification médicale en milieu rural, je considère qu’il faut aller beaucoup plus loin que ce que nous avons fait jusqu’ à présent, même si nous avons agi (médecins payés plus cher en zones sous médicalisées, maisons médicales, bourses aux étudiants…).

Je souhaite aussi, que la charte des services publics en milieu rural, signée en 2006, devienne contraignante.

Aujourd’hui, elle n’est pas appliquée. Par exemple, elle prévoit qu’en matière d’éducation, les élus locaux soient informés d’une fermeture de classe au moins 2 ans avant et que les décisions soient accompagnées d’une étude d’impact, ce qui n’a jamais été le cas.

Je demande également d’avantage de reconnaissance de l’engagement bénévole. Je réitère la proposition que j’avais formulée au moment de la réforme des retraites au travers d’une bonification des points de retraite en fonction du nombre d’années de responsabilité associative.

D’une manière générale, je veux que toutes les normes réglementaires et administratives qui sont autant de freins au développement de nos territoires et aux initiatives des acteurs de terrain, soient réformées ou mieux adaptées à nos territoires.

Les ruraux veulent travailler, bien vivre au pays sans être étouffés de contraintes injustifiées ou tatillonnes, participer au progrès et au développement de notre pays, sans être ignorés ou tenus à l’écart.

Ils veulent qu’on fasse confiance à leur sens des responsabilités.

La ruralité a besoin qu’on la protège, qu’on la respecte, que l’on ne l’entrave pas.

La ruralité a besoin d’être forte et soutenue … ».

Bienvenue au canton de Loiron

Le canton de Loiron rejoint notre circonscription, a expliqué Yannick Favennec. D’où le choix de la Brûlatte pour son annonce de candidature.

« … Ce réaménagement nous donne désormais une identité rurale pleine et entière.

Je suis très heureux d’accueillir ce canton, particulièrement dynamique, et je voudrais en profiter pour saluer l’engagement de ses élus, dont certains sont présents ici, ce soir, (et je les en remercie), ainsi que l’ensemble de ses acteurs sociaux, économiques et associatifs.

Daniel MÉTAIRIE, suppléant (photos 3 et 4 )

Yannick Favennec a dévoilé que pour la 3ème fois, son suppléant serait le maire délégué de la Baroche-Gondouin, Daniel Métairie.

« … J’ai pour lui beaucoup de respect et d’admiration. C’est un homme droit, honnête, dévoué, désintéressé, généreux, et profondément humain.

Jour après jour, année après année, nous avons pu avancer ensemble autour d’une conception commune de l’action politique et de l’engagement, du service aux autres et de notre attachement au territoire.

Il est le maire délégué de la Baroche-Gondouin.

Il me fait, cette fois encore, le grand honneur d’accepter de continuer à faire un bout de chemin avec moi au service de notre circonscription, en se présentant à nouveau, à mes côtés, à l’occasion de cette prochaine élection législative… ».

J’ai besoin de vous

Rappelant que la campagne pour les élections législatives ne commencerait que le lendemain du 2ème tour de l’élection présidentielle, Yannick Favennec a appelé ses amis à la mobilisation.

« …Daniel et moi aurons besoin de vous, pour nous aider à faire campagne dans chaque canton et dans chaque commune de notre circonscription.

Nous aurons besoin de votre mobilisation afin de nous aider à convaincre nos concitoyens d‘aller voter dès le premier tour, le 10 juin… »

mercredi 21 mars 2012

Yannick Favennec inquiet pour la profession d’aide à domicile

Le député du Nord-Mayenne vient d’écrire à Xavier Bertrand, Ministre du travail, de l’emploi et de la santé, pour lui exprimer sa vive inquiétude sur le devenir de la profession d’aide à domicile.

En effet, une convention collective de branche appliquée depuis le 1er janvier dernier, modifie profondément les conditions d’exercice de ce métier indispensable à des milliers de personnes notamment, en milieu rural.

Ce texte réduit considérablement les avantages durement acquis par la profession dans le passé (frais de déplacements, congés d’ancienneté…).

«A un moment où le maintien à domicile, la dépendance et le handicap progressent dans notre société, indique Yannick Favennec, les aides à domicile doivent faire l’objet d’une véritable reconnaissance de leur métier et de conditions de travail adaptées. »

C’est pourquoi, le député mayennais demande au Ministre de prendre d’urgence une initiative permettant une révision de cette convention collective pour laquelle les aides à domicile n’ont jamais été consultées.

mardi 20 mars 2012

Laval, Niort-la-Fontaine, Lassay-les-Châteaux, Aron et Châtillon-sur-Colmont, au programme du week-end de Yannick Favennec


Après avoir participé samedi matin à l’Assemblée générale de l’Association des membres de l’ordre du Mérite agricole à Laval, Yannick Favennec s’est ensuite rendu à Niort-la-Fontaine où, aux côtés du maire délégué, Chantal Lambert, il a participé à la traditionnelle opération « un enfant, un arbre » (photo 1).

«C’est une manifestation à laquelle je suis toujours très heureux de participer, a indiqué à cette occasion le député mayennais car, c’est un vrai moment de convivialité qui permet en plus de souligner le dynamisme de cette petite commune rurale dont la population ne cesse de progresser. Permettre à chaque enfant né dans la commune de planter un arbre qui porte son prénom est une véritable éducation à la citoyenneté et à la protection de notre environnement. »

A cette occasion, Chantal Lambert et Jean-Michel Crinière, maire de Lassay-les-Châteaux et conseiller général ont remis la médaille de la ville de Lassay-les-Châteaux au maire honoraire de Niort-la-Fontaine, monsieur Henri Echivard (photo 2).

Yannick Favennec a clôturé sa journée, en allant assister avec son suppléant, Daniel Métairie, à la représentation de la troupe de théâtre amateur laséenne qui jouait « un pyjama pour 6 ».

Dimanche, le député mayennais est allé saluer les organisateurs du traditionnel cross d’Aron «courir au parc des Forges », avant d’aller applaudir la troupe de théâtre amateur de Châtillon-su-Colmont qui, dimanche après-midi, interprétait la pièce "le défunt attend derrière la porte"

jeudi 15 mars 2012

Yannick Favennec demande la création d'une médaille d'honneur du bénévolat

Le député UMP de la Mayenne, Yannick Favennec vient de demander la création d'une médaille d'honneur du bénévolat à Madame Jeannette BOUGRAB, Secrétaire d’Etat à la Jeunesse et à la Vie associative, qui pourrait s’inspirer de la médaille d’honneur du travail.

«Aujourd'hui, il n'existe pas de distinction spécifique du bénévolat permettant de récompenser l’engagement associatif et le dévouement de celles et de ceux qui donnent pourtant beaucoup à l’animation de nos territoires et au renforcement du lien social dans nos communes.

Il s'agirait là d'une forme de reconnaissance car à l’heure actuelle, ces bénévoles ne peuvent prétendre à l'obtention d'aucune distinction pourtant légitime dans ce domaine. Aussi, me parait-il indispensable d'établir, à ce titre, une reconnaissance officielle de la Nation en instituant une médaille d'honneur du bénévolat », indique Yannick Favennec.

«
Pour définir les conditions d'attribution de cette médaille qui récompenserait l'ancienneté de l'engagement des bénévoles et la qualité exceptionnelle de leurs initiatives, cette distinction pourrait s'inspirer des modalités d’octroi de la médaille d'honneur du travail »

«Comme pour la médaille d'honneur du travail, il pourrait être prévu que celle-ci comporte également quatre échelons», précise le député mayennais.

mardi 13 mars 2012

Beaucoup d’Assemblées générales au programme du week-end de Yannick Favennec




Le député du Nord-Mayenne a assisté à de nombreuses Assemblées générales tout au long du dernier week-end.

Après l’Assemblée générale de la Fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles qui s’est tenue à la Selle craonnaise (photo 2 et 3), Yannick Favennec s’est rendu à l’Assemblée générale ordinaire d’Elroc 53 (éleveurs réunis pour l’organisation de la commercialisation) à Laval puis à l’ assemblée générale de l’Adot 53 (association pour le don d’organes et de tissus humains).

Il s’est ensuite rendu à Montjean pour assister à la représentation théâtrale de la troupe « des Délirius » qui jouait « trop au lit pour être honnête ».

Samedi 10 mars, Yannick Favennec a partagé l’apéritif avec les anciens d’AFN de Mayenne (photo 1), à l’occasion de leur déjeuner dansant annuel puis, il a participé à la soirée du Comité des fêtes de Montaudin avant de prendre le car pour se rendre toute la journée du dimanche 11 mars au meeting du candidat Nicolas Sarkozy à Villepinte.

lundi 12 mars 2012

Yannick Favennec au meeting de Nicolas Sarkozy

Yannick Favennec a accompagné les militants de la Fédération UMP de la Mayenne au meeting du candidat Nicolas Sarkozy à Villepinte, le dimanche 11 mars.

Cet aller/retour en car a permis au député mayennais de réaffirmer son soutien au Président de la République sortant et d’évoquer avec les adhérents présents les modalités d’organisation de la campagne présidentielle pour les 6 dernières semaines avant le 1er tour.

video

vendredi 9 mars 2012

Yannick Favennec à Villepinte, dimanche, aux côtés de Nicolas Sarkozy

Yannick Favennec, député du Nord Mayenne sera présent à Villepinte, dimanche, aux côtés des militants de la Fédération UMP de la Mayenne, afin de soutenir la candidature du candidat Nicolas Sarkozy.

«Je fais partie de la trentaine de députés centristes de l'U.M.P qui ont appelé mardi dernier à voter, dès le 1er tour, pour Nicolas Sarkozy, en rappelant les vrais enjeux de la campagne : préserver l'emploi, le pouvoir d'achat, réduire la dette et les déficits, adapter notre modèle social, favoriser la compétitivité économique, promouvoir l'agriculture et le monde rural, et poursuivre la construction européenne. »

Fidèle à ce qu'il a toujours défendu, le député Mayennais : «souhaite que les valeurs d'humanisme et de juste équilibre soient mises au coeur de la campagne de Nicolas Sarkozy.»

mardi 6 mars 2012

Ernée, Mayenne, Gorron, Javron et La Bigottière au programme du week-end de Yannick Favennec

Le député du Nord Mayenne a sillonné sa circonscription une bonne partie du week-end dernier, en commençant par participer à l'Assemblée générale de l'Association des donneurs de sang du canton d'Ernée (photo), dès vendredi soir.

Puis, il s'est rendu au Salon gourmand organisé par la Jeune Chambre Economique de Mayenne, avant d'aller à Gorron, applaudir la troupe de théâtre amateurs "Les Grands Mômes" pour la représentation de la pièce intitulée "A la queue, comme tout lemonde".

Dimanche, il a partagé un apéritif amical avec les bénévoles de l'association "Les vieux pistons javronnais" à Javron-les-Chapelles. Il a ensuite rejoint pour l'après-midi la commune de La Bigottière, pour assister à une autre séance de théâtre amateurs, interprétée cette fois par l'Association des parents d'élèves du RPI La Bigottière, Saint-Germain-le-Guillaume, Alexain.

jeudi 1 mars 2012

Yannick Favennec avec les Mayennais au Salon de l'agriculture





Comme il le fait chaque année depuis qu’il est élu député, Yannick Favennec s’est rendu mercredi 29 février au Salon de l’agriculture, en compagnie de la délégation mayennaise organisée par le Conseil général.

Aux côtés de jeunes agriculteurs, le député mayennais a pris plaisir à déambuler dans les allées du salon, afin de saluer les éleveurs mayennais présents depuis dimanche dernier.

« C’est une formidable vitrine du savoir faire de nos éleveurs » a notamment indiqué le député rappelant les propos du Président de la République lors de l’inauguration du salon qui indiquait que « pour l’économie française, l’agriculture est tout aussi importante que l’industrie automobile ».

Pour Yannick Favennec, « l’agriculture est un atout pour notre département et pour la France. Elle est notre sécurité et notre indépendance alimentaires et elle représente le deuxième employeur au plan national puisqu’à elle seule la production agricole représente 2 millions d’actifs. Elle est également un atout dans la mondialisation puisque dans notre balance commerciale, le seul poste exédentaire est celui de l’agriculture et de l’agro-alimentaire » précise Yannick Favennec.