jeudi 14 décembre 2017

Notre-Dame-des-Landes : Yannick Favennec en appelle au Président de la République

A la suite du rapport remis par les médiateurs nommés par le gouvernement dans le cadre du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Yannick FAVENNEC souhaite que la future « décision claire et assumée » du Président de la République soit en faveur de l’aéroport de Notre-Dame-des-landes.

En effet, face aux enjeux de croissance exponentielle du nombre de passagers, de sécurité des Nantais, de lutte contre les pollutions sonores et atmosphériques et de respect de l’état de droit, le député et conseiller régional souhaite qu’Emmanuel MACRON ne revienne ni sur les décisions politiques, ni sur les décisions de justice, ni sur la consultation locale.

Cette procédure de consultation des citoyens découle d’ailleurs d’une loi du 6 août 2015, dite « loi Macron ». 

C’est pourquoi, pour Yannick FAVENNEC, «si le Président de la République décidait de ne pas tenir compte de l’avis favorable des électeurs (même si le résultat de cette consultation ne lie pas l’État), cela reviendrait à se désavouer lui-même mais aussi à mépriser la mobilisation des électeurs dans ce processus de démocratie directe locale».
 
Il considère que «la crédibilité de la procédure de consultation locale serait ainsi mise à mal et conduirait inévitablement les électeurs à la percevoir comme étant inutile».

De plus, ajoute Yannick FAVENNEC, «alors que la réduction des pollutions sonores et atmosphériques est un enjeu de santé publique et de protection de l’environnement, en cas d’abandon du projet d’aéroport Notre-Dame-des-Landes, le report de l’augmentation du trafic aérien dans le grand-ouest sur l’aéroport Nantes-Atlantique entraînerait une concentration des effets néfastes de cette forte hausse du nombre de passagers sur l’agglomération nantaise ».  

Et d’ajouter que «les risques en matière de sécurité aérienne des populations qui vivent sous l’espace aérien traversé en seraient aggravés ».

Enfin, interroge-t-il, «comment le plus haut représentant de l’État pourrait-il réprouver des décisions de justice en faveur de cet aéroportqui, rappelle-t-il, ont mobilisé 20 000 heures de travail ?

Pour Yannick FAVENNEC, «aller dans le sens des zadistes reviendrait à piétiner l’état de droit dans notre pays». 

Il considère qu’il est «de la responsabilité du Président de la République de ne pas laisser la violence et les menaces de quelques forcenés, qui ne respectent pas les lois de la République, avoir raison de notre démocratie et de l’avenir de nos territoires ».

mardi 12 décembre 2017

Yannick FAVENNEC rend hommage à Jacques MOREAU

 Yannick Favennec a une pensée très attristée pour la famille de Jacques Moreau et le monde des courses mayennais pour qui il a tant fait.

«Jacques Moreau a contribué au rayonnement de notre département grâce, entre autres, à son inlassable engagement en tant que président de la société des courses de Laval

Il a accueilli à l’hippodrome Bellevue-la-Forêt des événements d’envergure du monde du trot et fédéré les passionnés du cheval autour de ce lieu empreint de convivialité. 

Homme de terrain, proche des spectateurs et totalement engagé pour la Mayenne et la filière hippique, il a su tisser autour du sport équestre un véritable lien social indispensable à la vitalité des territoires ruraux comme le nôtre».

Yannick FAVENNEC salue la mémoire de François-Régis HUTIN

« Profondément humaniste, ce grand patron de presse portait un regard affuté sur notre temps. Il a su nous ouvrir les yeux sur le monde et sur notre société.

François-Régis Hutin savait s’engager pour les valeurs auxquelles il croyait, des valeurs que je partage », souligne Yannick FAVENNEC.

« Attristé par la disparition d’un homme d’écriture qui a contribué à notre épanouissement intellectuel en nous donnant accès à une autre lecture de l’actualité, une lecture plus humaine, basée sur la pédagogie et le respect de l’autre», les pensées du député mayennais vont, notamment, vers les rédactions de Ouest-France Mayenne «qui chaque jour œuvrent à la diffusion d’une information au service du lecteur, dans la droite ligne de la pratique journalistique humaniste, rigoureuse, clairvoyante et honnête de François-Régis HUTIN ».

MSA : Yannick Favennec écrit au ministre


Le député de la Mayenne vient d’alerter le ministre de l’agriculture sur «le trop versé par la Mutualité Sociale Agricole» à 260 000 pensionnés au mois de novembre dernier.

«Cela concerne les anciens chefs d’exploitation» explique Yannick Favennec. Il s’agit du versement d’une majoration unique dans l’année mise en place depuis trois ans et qui a pour but d’amener la pension annuelle des anciens chefs d’exploitation à l’équivalent de 75% d’un SMIC net, dès cette année.

Mais ce complément de novembre a été entaché d’une erreur due à la non prise en compte d’une cotisation dans le SMIC 2017, faussant ainsi ce qui devait représenter 75% de ce montant. L’erreur se monte au maximum à 412€ (346 € en moyenne), somme non négligeable quand on connaît le montant mensuel des retraites agricoles (832 € en moyenne).

La MSA est tenue de récupérer cet argent, entraînant du coup d’importantes difficultés de trésorerie auprès des pensionnés les moins aisés et sans autre retraite qu’agricole. Le risque de trop-perçu peut aussi engendrer des conséquences fiscales, car cela peut occasionner un changement de tranche d’imposition, infligeant ainsi une double peine aux personnes concernées.

Dans le contexte économique et social extrêmement compliqué que rencontre nos agriculteurs et compte tenu du faible montant des pensions de retraite agricole, Yannick Favennec a demandé au ministre quelles initiatives il entendait prendre auprès de la MSA, afin de pénaliser le moins possible les anciens chefs d’exploitation retraités.

lundi 11 décembre 2017

Dernière Sainte-Barbe et derniers marchés de Noël de l’année pour Yannick Favennec.

C’est par le centre de secours d’Ernée que Yannick Favennec a achevé sa tournée des Sainte-Barbe 2017 de sa circonscription en ayant «une pensée triste et affectueuse pour l’ancien maire, Gérard Lemonnier, décédé en février, et qui était très proche et très attaché aux sapeurs-pompiers de sa commune».

 
Ernée : Cérémonie de la Sainte-Barbe

Auparavant, le député mayennais s’était rendu à La Bigottière, afin de saluer les bénévoles engagés dans une manifestation en faveur du Téléthon, tout comme à Sacé où se déroulait une opération similaire. 

Sacé : Animations au profit du Téléthon
 
La Bigottière : Exposition de voitures Lotus et diverses manifestations pour le Téléthon

Enfin, Yannick Favennec a rendu visite aux organisateurs des marchés de Noël de Saint-Mars-sur-La-Futaie et de La Baconnière

Il était aussi aux côtés de Marcel Dardenne qui s’est vu remettre la médaille du bénévolat lors de la mise en lumière (par l'association  Aide au développement de Boussé) du parc "La Mandrione" à Aron  et, a participé à la soirée du comité des fêtes de Carelles qui avait lieu à Montaudin.

vendredi 8 décembre 2017

Propriétaires d’étangs : Yannick Favennec inquiet d’une fiscalité trop lourde.

Le député UDI de la Mayenne vient d’alerter le ministre de l’Économie et des Finances sur «les conséquences des modifications dans le projet de loi de finances 2018 des impôts acquittés par les propriétaires d’étangs. Ces derniers, en effet, verront la taxation de leurs revenus augmenter à 62,2%, celle des plus-values s’accroître à 36,2% et seront par ailleurs soumis à un nouvel impôt, l’impôt sur la fortune immobilière.

Or, les propriétaires d’étang s’acquittent déjà de plusieurs prélèvements sur le patrimoine, la taxe sur le foncier non bâti, la taxe sur le chiffre d’affaire, les droits de mutation à titre onéreux, les droits et frais annexes lors des transactions» explique Yannick Favennec.

«Les conséquences de cette fiscalité élevée seront extrêmement néfastes tant d’un point de vue économique, social, qu’environnemental. Nombre de propriétaires, notamment en Mayenne, sont concernés et risquent d’abandonner la pisciculture, assécher les étangs, les mettre en culture ou les boiser. Cette évolution sera dommageable pour la production piscicole. Elle le sera aussi pour la pêche de loisirs, pour l’entretien des paysages ruraux, la rétention des crues, le filtrage des pollutions d’eau et la biodiversité » conclut le député.

jeudi 7 décembre 2017

Handicap : Yannick Favennec demande davantage d’équité pour l’allocation aux adultes handicapés



Yannick Favennec s’inquiète «du mode de calcul de l’AAH (allocation aux adultes handicapés) pour les personnes en situation de handicap vivant en couple.

Conformément aux dispositions du code de l’action sociale, le calcul du montant de l’AAH versée aux personnes handicapées prend en compte les revenus du foyer.

Par conséquent, plus les revenus du conjoint augmentent, plus l’AAH diminue. Ainsi, une personne en situation de handicap qui bénéficiait du taux plein de l’AAH lorsqu’elle était célibataire ne pourra plus percevoir cette allocation si son conjoint gagne plus de 1 620€ net par mois» explique le député UDI de la Mayenne.

«Cette situation qui place la personne handicapée dans une situation de dépendance vis à vis de son conjoint est très mal vécue par les intéressés, d’autant plus pour les personnes dont le handicap ne leur permet pas d’envisager un retour vers l’emploi».

mercredi 6 décembre 2017

Yannick Favennec inquiet de la politique familiale du gouvernement

Après avoir rencontré les responsables de l’UDAF (Union Départementale des Associations Familiales) de la Mayenne, Yannick Favennec vient d’interpeler la Ministre des solidarités et de la santé sur «l’inquiétude des familles concernant les indicateurs de la politique familiale, à savoir la baisse des naissances depuis 2015, la baisse du taux d’emploi des femmes et la baisse du recours aux modes de garde».

 
Vendredi 24 novembre : Réunion de travail avec la direction de l'UDAF 53
«La réduction de l’allocation de base de la PAJE aura des conséquences directes sur l’objectif de conciliation vie familiale/vie professionnelle des familles les plus modestes et intermédiaires» explique le député UDI de la Mayenne.

«Je regrette le périmètre restreint de la revalorisation du complément mode de garde (CMG) dont ne pourront pas bénéficier les couples aux revenus modestes, ainsi que la baisse du plafond de ressources pour bénéficier de la prime de naissance.

Enfin, en ce qui concerne la réforme des allocations familiales, Yannick Favennec demande à ce que «toute évolution soit précédée d’une large concertation afin de recueillir le plus large consensus auprès des familles».

lundi 4 décembre 2017

Marché de Noël et Sainte-Barbe au programme du week-end de Yannick Favennec.

Le député de la 3ième circonscription de la Mayenne poursuit sa tournée des centres de secours, afin de commémorer Sainte-Barbe autour de la grande famille des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires. Ainsi, c’est à La Baconnière, à Landivy et à Saint-Pierre-des-Landes que Yannick Favennec s’est rendu ce week-end pour remercier, féliciter et encourager les pompiers.

La Baconnière : Cérémonie de la Sainte-Barbe avec l'amicale des anciens sapeurs-pompiers

Landivy : Sainte-Barbe du centre de secours et d'incendie

Le marché de Noël de Bourgon était également inscrit à l’agenda du député où il a pu admirer le travail des bénévoles, des artisans et des commerçants qui s’étaient mobilisés pour faire vivre ce très beau marché  «le plus important de tout le canton de Loiron».
 
Bourgon : Marché de Noël aux côtés du maire de Bourgon, Gérard Heulot (à gauche de Yannick Favennec) et d'élus du canton de Loiron

Enfin, Yannick Favennec a participé à l’inauguration du pôle commerces de Saint-Ouen-des-Toits «une très belle réalisation destinée à revitaliser le centre bourg et à proposer un nouveau service à la population», à la soirée du comité des fêtes de Lesbois organisée à la salle des fêtes d’Ambrières-les-Vallées, ainsi qu’à une réunion de travail de la chambre des métiers et de l’artisanat à Laval
 
Saint-Ouen-des-Toits : Inauguration du pôle commerces

lundi 27 novembre 2017

Retour sur l’agenda de fin de semaine de Yannick Favennec

Ce vendredi 24 novembre, à l’occasion de l’opération Fermes ouvertes organisée par la chambre d’agriculture, le député UDI de la Mayenne est allé à la rencontre des associés du Gaec des Chevronnières, Yvette, Pierre et Jonathan Garnier, installés à Ambrières-les-Vallées afin de découvrir leur outil de travail et les encourager dans la poursuite de leur activité pour une agriculture innovante. 

Yannick Favennec a ensuite rejoint les locaux de l’UDAF de la Mayenne où il a participé à une réunion de travail, au cours de laquelle le nouveau directeur
Émeric Croissant a présenté les propositions du pacte quinquennal en faveur des familles.
Laval - U.D.A.F : Réunion de travail

La journée de samedi fut ponctuée par l’assemblée générale du Mémorial à Mayenne, puis l’élu a pris la direction de Cigné pour apporter son soutien aux parents d’élèves qui manifestaient pour le maintien de leur école menacée de fermeture à la rentrée prochaine.  

A Yannick Favennec de rappeler «Ce que demande la ruralité, ce n'est pas l'aumône, ce n'est pas d'être compensé, c'est d'avoir les mêmes chances de réussir... ».

Le député mayennais a ensuite assisté aux traditionnelles cérémonies de la Sainte-Barbe auprès des centres de secours de Larchamp et de Javron-les-Chapelles.
Montaudin : Cérémonie de la Sainte-Barbe du Centre de secours de Larchamp

Le week-end de Yannick Favennec s’est achevé par l’inauguration du premier marché de Noël de sa circonscription, à Andouillé et enfin, auprès des sapeurs-pompiers volontaires du Centre de secours de Pontmain pour la dernière Sainte-Barbe de cette fin de semaine.

Andouillé : Inauguration du 20ème marché de Noël
 
Saint-Mars-sur-la-Futaie : Cérémonie de la Sainte-Barbe du Centre de secours de Pontmain