vendredi 30 octobre 2009

Budget de l'Agriculture : Bruno Le Maire annonce à Yannick Favennec des mesures de revalorisation des petites retraites

Dans le cadre de l’examen du budget de l’Agriculture, le député Yannick Favennec a interpellé le ministre Bruno Le Maire sur la revalorisation des petites retraites agricoles.
Le ministre de l’Agriculture lui a indiqué que le plafond des revenus pour l’application des mesures de revalorisation sera relevé de 750 euros à 800 euros. "Cette décision bénéficiera, dès 2010, à 60 000 retraités agricoles supplémentaires, pour un coût de 17 millions d’euros".
Il lui a également précisé que 54 % des points de retraite complémentaire obligatoire attribués à titre gratuit au conjoint décédé seront reversés aux personnes veuves. Actuellement, la réversion n’est attribuée que sur les points obtenus par cotisation, à la condition que le chef d’exploitation soit devenu retraité avant le 1er janvier 2003.
Enfin, le ministre de l'Agriculture a annoncé à Yannick Favennec une troisième mesure favorable. Celle-ci concerne les conjoints qui ont opté pour le statut de collaborateur dans les délais impartis lors de la création du statut et qui auront procédé au rachat avant le 1er janvier 2009 de périodes de conjoint participant aux travaux antérieures au 1er janvier 1999 au titre de la retraite proportionnelle.

jeudi 29 octobre 2009

Budget vie associative : Yannick Favennec met l'accent sur la formation

Dans le cadre de l'examen du budget de la Vie associative, à l'Assemblée nationale, le député du Nord-Mayenne a interpellé le haut commissaire à la Vie associative, Martin Hirsch, sur l'engagement bénévole et plus particulièrement sur la formation des bénévoles, "un outil indispensable pour motiver et fidéliser les bénévoles nouveaux et anciens", selon Yannick Favennec

Parallèlement, dans le projet de loi relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie, un amendement, porté par le député mayennais, en tant que vice-président du groupe d'études sur la vie associative, a été adopté. Il permettra d'ouvrir les fonds de la formation porfessionelle des OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés) pour financer la formation des bénévoles associatifs.

mercredi 28 octobre 2009

Agriculture : Yannick Favennec souhaite que la région s'engage

Alors que le président de la République vient d'annoncer un plan sans précédent de soutien au monde agricole (650 millions d'euros d'aide et 1 milliard d'euro de prêts à taux réduits), le député de la Mayenne et conseiller régional UPL, Yannick Favennec, dénonce l'attitude de la majorité de gauche du conseil régional des Pays-de-la-Loire, qui "n'a pas évoqué la situation extrêmement difficile des agriculteurs au cours de la dernière session".

Pour Yannick Favennec, "il est urgent, qu'aux côtés de l'action volontariste du gouvernement, la région s'engage très rapidement dans des politiques innovantes et ambitieuses pour préserver la deuxième région agricole de France qu'est la région des Pays-de-la-Loire".

Le conseiller régional d'opposition rappelle qu'avant 2004 (date de l'arrivée de la gauche à la tête de la région) les Pays-de-la-Loire ont toujours été pionniers en matière de politique agricole.

Yannick Favennec propose également, avec son collègue Louis-Jean de Nicolaÿ, la mise en place, avec la chambre régionale d'agriculture, "du principe de "Dynamic entreprise" déjà existant avec les chambres de commerce, qui permet un accompagnement à la redynamisation individuelle".

mardi 27 octobre 2009

LGV : la demande de Yannick Favennec, et des élus, a été entendue par le Premier ministre

Le Premier ministre vient d'annoncer la création d'un fonds de solidarité territorial pour chaque projet de Ligne à Grande Vitesse, qui sera partout chargé d'accompagner les territoires traversés, de financer les travaux de limitation des impacts environnementaux ou des projets de développement des territoires.
Pour Yannick Favennec, qui estime que "le rôle de l'Etat est de garantir l'égalité de traitement entre les communes", cette annonce va dans le sens des amendements qu'il avait déposés à l'Assemblée nationale pour une indemnisation des communes traversées par la LGV Bretagne/Pays-de-la-Loire.

François Fillon a précisé que ce fonds sera abondé à hauteur de 0,4% du coût global du projet et géré par le préfet de région coordonnateur du projet de Ligne à Grande Vitesse, en lien étroit avec Réseau Ferré de France d'un côté, et les collectivités locales impactées de l'autre.

lundi 26 octobre 2009

Yannick Favennec participe à la dernière fête communale de l'année

Le week-end dernier, après s'être rendu au cyclo cross de Saint-Berthevin-la-Tannière, le député du Nord-Mayenne a assisté, aux côtés du maire Bertrand Lemaître, au congrès départemental des sapeurs pompiers de la Mayenne, à Andouillé (photo 1).
Yannick Favennec a également parcouru les allées d'Euro-Mayenne où il a découvert les différents stands et savouré des spécialités anglaises (photo 2).
Il a ensuite rejoint le maire de Moulay, Frédéric Bordelet, pour la dernière fête communale de l'année dans sa circonscription : la Fête des marrons (photo 3, 4 et 5), où il a, notamment, donné le départ du cyclo cross pour les cadets/juniors.

dimanche 25 octobre 2009

Yannick Favennec vous donne la parole

Après le succès du Forum-débat sur la bioéthique, le député du Nord-Mayenne vous donnera, à nouveau, la parole, le 6 novembre prochain, à l'occasion de la venue de l'ancien Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, à sa permanence parlementaire à Mayenne.
Découvrez la vidéo où Yannick Favennec explique les raisons qui le poussent à organiser régulièrement des rencontres privilégiées entre les Mayennais et des personnalités nationales.

vendredi 23 octobre 2009

En 45 jours, 15 réunions publiques et 3000 personnes aux rendez-vous proposés par Yannick Favennec

Entre le 6 septembre et le 20 octobre le député du Nord-Mayenne a effectué une rentrée marathon, au cours de laquelle, il a organisé son traditionnel déjeuner champêtre de rentrée à la Baroche-Gondouin, trois Forums-débat et onze réunions publiques de bilan. Soit 15 rendez-vous privilégiés en 45 jours pour permettre aux Nord-Mayennais de s'informer et d'échanger.
Ce sont au total 3 000 personnes qui ont participé à ces échanges passionnants.
D'autres rendez-vous sont en préparation, comme la venue de Jean-Pierre Raffarin, sénateur de la Vienne et ancien Premier minitre, le 6 novembre prochain, à Mayenne et certainement une autre personnalité d'ici la fin de l'année.
En un an (entre novembre 2008 et décembre 2009), votre député aura ainsi organisé 11 Forums-débats où il aura été question de crise économique, de dépense publique, de réformes des collectivités territoriales, de vie associative, d'environnement, d'agriculture, de bioéthique...

jeudi 22 octobre 2009

Yannick Favennec reçoit Jean-Pierre Raffarin, à Mayenne, le 6 novembre

A l’invitation du député du Nord-Mayenne, Yannick Favennec, Jean-Pierre Raffarin, sénateur de la Vienne et ancien Premier ministre, sera à Mayenne, à la permanence du député, pour une rencontre conviviale avec les militants et sympathisants de l’UMP, les membres de l’association des Amis-du-Nord-Mayenne et ceux du club Génération France.
Au cours de cette rencontre privilégiée, Jean-Pierre Raffarin fera un point sur la situation économique de la France et la politique du gouvernement (taxe carbone, taxe professionnelle, réforme des collectivités territoriales…).

mercredi 21 octobre 2009

700 personnes au Forum-débat sur la bioéthique, organisé par Yannick Favennec



Pour le 9ème débat de l'année qu'il organisait, mardi 20 octobre, à Changé, le député du Nord-Mayenne a accueilli 700 personnes (des adolescents aux seniors), à l'occasion d'un Forum-débat sur la bioéthique.
Dans son propos introductif, Yannick Favennec a souligné que "ce succès prouve deux choses : la première c'est que les Mayennaises et les Mayennais aiment le débat et ont des choses à dire (...). La deuxième, c'est que le président de la République a eu raison de souhaiter, dans le cadre de la révision des lois de bioéthique, prévue en 2010, que des états généraux soient organisés afin de permettre à toutes les sensibilités de s'exprimer et aux citoyens d'être pleinement associés à l'examen de sujets qui engagent la condition humaine et les valeurs essentielles sur lesquelles est bâtie notre société (...).
En effet, les questions posées par la bioéthique sont très importantes, et à travers ce débat, l'objectif est d'imaginer ensemble ce que nous voulons pour l'humanité de demain, d'évaluer ce que nous avons à gagner dans le progrès scientifique, et peut-être ce que nous risquons de perdre. (...)"
Le député mayennais qui a reconnu "ne pas avoir la prétention d'apporter des réponses toutes faites", a souhaité que ce débat soit "un éclaireur pour les Mayennais et que les échanges fournissent des clefs pour comprendre les enjeux, tout en sachant qu'ensuite, les réponses appartiennent à chacun".
Durant les 3 h 30 de débat, tour à tour, Jean Léonetti, député, président du comité de pilotage des états généraux de la bioéthique, Philippe Bas, ancien ministre, président du groupe de travail sur les états généraux de la bioéthique, au Conseil d'Etat, Monseigneur d'Ornellas, archevêque de Rennes, président du groupe de travail sur la bioéthique pour les évêques, Pascal Jacob, philosophe, maître de la Bretesche, avocat honoraire et Odile Gombault, présidente départementale de l'Union départementale des associations familiales de la Mayenne - Udaf) ont pris la parole, présenté leurs contributions à la salle et répondu aux questions.
Des sujets difficiles ont été abordés : L'autorisation de la recherche sur l'embryon et les cellules souches embryonnaires, le clonage thérapeutique, l'assistance médicale à la procréation, le don de gamètes, la maternité pour autrui, les dons d'organes et de tissus et la fin de vie.
Des témoignages forts ont interpellé chacun des participants, notamment sur l'IVG, l'adoption, la difficulté d'avoir des enfants et les fécondations in vitro, le don d'organes à prélever sur un jeune qui vient de décéder d'un accident de la route - Comment demander aux parents d'accepter de donner ? -
Chaque thématique a été étayée par ce que dit la loi, ce qui pourrait changer, la position de l'Eglise, l'avis du philosophe et celui de la salle.
Verbatim :
Yannick Favennec : "Tout ce qui sera dit ce soir, sera versé au débat national et considéré avec attention. C'est un engagement du président de la République et de la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot."
Monseigneur d'Ornellas : "La parole éthique sur l'embryon humain doit pouvoir être dite et entendue".
Philippe bas : "On doit au moins s'entendre sur une chose, c'est que l'embryon humain doit être un sujet de droit digne de respect et protégé par la loi".
Jean Léonetti : "La vulnérabilité doit être protégée et l'humain ne doit pas être marchandisé."
Monseigneur d'Ornellas : "L'anonymat du don (gamètes) est fondamental, mais cela n'empêche pas qu'il y a un droit de l'enfant qui n'est pas respecté, celui de connaître son histoire, son ascendant génétique. Comment la société va-t-elle porter cette question grave ?"
Philippe bas : "L'expression gestation pour autrui est un moyen d'embellir la réalité des faits. Moi je dis mères porteuses."
Jean Léonetti : "On ne reviendra pas sur la loi sur l'IVG, mais nous devons réfléchir aux raisons qui ont conduit notre société à en arriver à la situation d'aujourd'hui."
Yannick Favennec : "Je suis conscient de la grandeur et de la difficulté de la tâche qui nous attend au Parlement." (...) "Je souhaite à tous les départements de France des réunions de cette qualité avec des invités de ce niveau et une assistance aussi nombreuse."

Yannick Favennec vous invite à découvrir sa galerie de photos

Le député du Nord-Mayenne met à votre disposition une galerie de photos sur Flickr.com

Bouclier fiscal : Yannick Favennec pour le retrait de la CSG et de la CRDS

A l’occasion de l’examen du projet de loi de finances de 2010, le député de la Mayenne, Yannick Favennec, vient de demander au président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, Jean-François Copé, qu’un débat ait lieu au sein du parti majoritaire sur le retrait ou non du calcul du bouclier fiscal des prélèvements sociaux (Contribution au remboursement de la dette sociale et Contribution sociale généralisée).
"En effet, ce sujet fait de plus en plus débat au sein de l’UMP, explique Yannick Favennec, et nous devons aboutir à un accord pragmatique compte tenu du déficit budgétaire abyssal de la France.
En ce qui me concerne, je considère que l’impôt ne doit pas être confiscatoire, mais je suis partisan du retrait de la CRDS et de la CSG de l’assiette de calcul du bouclier fiscal".
Par ailleurs, le député mayennais est favorable à l’instauration d’une surtaxe de 10 % sur les profits des banques, à condition qu’elle soit limitée dans le temps, car "ce serait une juste contrepartie à la garantie que l’Etat a apportée aux banques lors de la crise bancaire."

mardi 20 octobre 2009

Yannick Favennec participe à la conférence de presse sur les Ateliers de l'élu 2.0 aux côtés de NKM




Le député de la Mayenne a participé, mardi 20 octobre 2009, à la conférence de presse de lancement des Ateliers de l'élu 2.0, aux côtés de la secrétaire d'Etat chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, et de la sénatrice Fabienne Keller.

"On parle beaucoup d'Internet en politique, a expliqué NKM, mais dans les faits les élus sont peu nombreux à pratiquer, et quand ils le font, c'est souvent de façon personnelle."
C'est la raison pour laquelle, la ministre a souhaité mettre en place des ateliers de formation pour les élus au Web 2.0.

"Le citoyen 2.0 est en train d'émerger, a t-elle souligné. L'élu est son représentant et doit donc être un élu 2.0".

Yannick Favennec qui est passé très rapidement du web 1.0 au Web 2.0, a insisté sur "la nécessité pour un élu de terrain de s'emparer de ces formidables outils de démocratie, de proximité. Ils sont une forme de temps réel et de transparence dans la manière dont on assume son mandat."

Dès le 21 octobre, une centaine de parlementaires participera à la première phase de ces ateliers qui va se décliner en quatre modules introductifs.

Une deuxième phase est prévue pour ceux qui souhaitent aller plus loin. Elle abordera quatre thématiques : Etre présent sur le Web - Les réseaux sociaux - L'engagement du citoyen et la boite à outils.

Nathalie Kosciusko-Morizet a rappelé que son secrétariat d'Etat a pour objectif d'être un lien, une passerelle pour les élus vers Internet et les citoyens 2.0, et en même temps un outil.

Une hotline pour les élus sera également créée.

lundi 19 octobre 2009

Ateliers de l'élu 2.0 : Yannick Favennec parle de son expérience

Le député du Nord-Mayenne et plusieurs de ses collègues expliquent leur façon de communiquer avec les citoyens par le biais du "Web 2.0".

video


video

Salaire des sportifs professionnels : Yannick Favennec veut supprimer leurs niches fiscales

Le député du Nord-Mayenne, Yannick Favennec, vient de cosigner, avec son collègue Marc Le Fur, député des Côtes d’Armor, un amendement, au projet de loi de finances 2010, visant à supprimer les niches fiscales et sociales accordées aux sportifs professionnels.
"Les rémunérations des sportifs professionnels sont de plus en plus disproportionnées (entre 100 000 et 285 000 euros mensuels pour les dix footballeurs les mieux payés en France et un salaire moyen de 47 000 euros mensuels pour les joueurs de la Ligue 1).
Ils bénéficient, de plus, d’une multiplicité de mécanismes fiscaux et sociaux avantageux visant à diminuer les prélèvements obligatoires opérés sur leur revenu, explique Yannick Favennec.
C’est pourquoi, pour le député mayennais, "il est nécessaire de revenir à la raison et de faire en sorte que les sportifs de haut niveau redeviennent des contribuables comme les autres".

Cigné, Lassay, Ambrières, Andouillé, Ernée, Charchigné, Mayenne : un week-end chargé pour Yannick Favennec





Le député du Nord-Mayenne a parcouru sa circonscription de long en large, le week-end dernier pour participer à de nombreuses manifestations.
Yannick Favennec a notamment visité l'entreprise Sofral à Lassay-les-Châteaux (photo 2), qui est spécialisée dans l'abattage et la découpe de volailles.
Puis il s'est rendu à l'inauguration du Pôle santé de Lassay (photo 3), avant de rejoindre la maison d'accueil pour personnes handicapées, l'Océane, à Mayenne et de terminer sa journée, à Charchigné, par l'assemblée générale de l'association Trait-d'union qui aide les enfants défavorisés du Maroc (photo 4).
Samedi et dimanche, le député mayennais a, également, participé à l'assemblée générale des maires et adjoints de la Mayenne, qui a eu lieu dans sa circonscription, à Ernée.
Il a ensuite retrouvé le maire de Cigné, Laurent Tronchot, et le maire d'Ambrières-les-Vallées et président de la communauté de communes du Bocage mayennais, Dominique Collet, pour célébrer les 40 ans du club de canoë-kayak d'Ambrières (photo 5).
Yannick Favennec a, également, inauguré l'église d'Andouillé (photo 1), suite aux travaux de rénovation, en compagnie, notamment, du préfet de la Mayenne, Eric Pilloton, et a assisté, à Ambrières-les-Vallées, au spectacle de l'humoriste "Paulo" organisé au profit de l'association des Résidants de la Varenne.

samedi 17 octobre 2009

Yannick Favennec aux côtés de NKM pour le web 2.0 au service du dialogue entre les élus et les citoyens

Le député du Nord-Mayenne sera, mardi 20 octobre, à Paris, aux côtés de la secrétaire d'Etat chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, à l'occasion d'une conférence de presse pour le lancement des Ateliers de l'élu 2.0.
"Une nouvelle génération d'outils fait aujourd'hui son apparition, avec le "Web 2.0" et les réseaux sociaux qui se diffusent très rapidement, explique Yannick Favennec.
Ces nouvelles technologies annoncent de nouveaux comportements citoyens et de nouvelles formes d'action politique.
L'un des objectifs du secrétariat d'Etat de NKM est d'aider les élus à maîtriser les enjeux liés à ces changements technologiques.
C'est pourquoi les Ateliers de l'élu 2.0 ont été conçus. Ils aideront les élus à utiliser ces nouveaux outils pour écouter, consulter, dialoguer, mobiliser ; en un mot, pour établir de nouveaux liens directs avec les citoyens, comme je peux le faire régulièrement."

jeudi 15 octobre 2009

Bioéthique : Yannick Favennec organise un Forum débat unique en Mayenne

Dans le cadre du réexamen des lois de bioéthique prévu début 2010, au Parlement, le député du Nord-Mayenne, organise un Forum-débat sur la bioéthique, mardi 20 octobre, à 20 h 30, salle des Nymphéas à Changé.
Il sera animé par Jean-Léonetti, député, président du comité de pilotage des états généraux de la bioéthique, Philippe Bas, ancien ministre, président du groupe de travail sur le réexamen de la loi de bioéthique au Conseil d’Etat, monseigneur d’Ornellas, archevêque de Rennes, monseigneur Scherrer, évêque de la Mayenne, maître de La Bretesche, juriste et Pascal Jacob, philosophe.
De nombreux sujets touchant à l’humain seront abordés, comme la recherche sur l’embryon, le clonage thérapeutique, les greffes d’organes et de tissus, l’assistance médicale à la procréation, les mères porteuses, le diagnostic prénatal...

mardi 13 octobre 2009

Yannick Favennec reçoit des habitants de Hercé et du canton à l'Assemblée nationale

Le député du Nord-Mayenne a accueilli, mardi 13 octobre, un groupe venu du nord-ouest de sa circonscription.
Aux côtés du maire, Christian Garnier et de l'ancien maire, Paul Louveau, des habitants de Hercé et du canton ont visité le Palais Bourbon, sous la conduite de Yannick Favennec.
Le député de la Mayenne a pris plaisir à raconter la grande histoire, mais aussi la petite histoire de ce lieu prestigieux de la République.

Réunions de bilan : Yannick Favennec vous donne rendez-vous en 2010

Le député du Nord-Mayenne a terminé ses réunions de bilan (11), lundi 12 octobre, à Ernée.
En un mois, Yannick Favennec a parcouru sa circonscription pour rendre des comptes aux Nord-Mayennais, comme il le fait, chaque année, depuis 7 ans.
Le député mayennais continue d'être disponible et présent à vos côtés. Vous pouvez le joindre à sa permanence parlementaire à Mayenne : 02 43 30 29 60 ou à Paris au 01 40 63 96 32.

lundi 12 octobre 2009

Le Pas, Colombiers-du-Plessis : un dimanche de terrain pour Yannick Favennec



Le député du Nord-Mayenne a participé, dimanche 11 octobre, à la fête communale de Le Pas. Après avoir déposé une gerbe au monument aux morts (photo 1), Yannick Favennec a donné le départ de la course cycliste, aux côtés du président de la communauté de communes du bocage mayennais, Dominique Collet, et du maire de Le Pas, Roland Havard.
En milieu d'après-midi, le député mayennais s'est rendu au Jardin des Renaudies, à Colombiers-du-Plessis, pour la fête de la citrouille. A cette occasion, il a savouré une délicieuse soupe au potiron et tenté de deviner le poids d'une citrouille (photo 3). Le jardin magnifiquement décoré par des bénévoles est encore visible pendant une semaine.

Régionales : Les fédérations UMP des Pays-de-la-Loire demandent à C.Béchu de s'engager

Le député de la Mayenne, et président de la fédération UMP 53, Yannick Favennec, s'associe à ses collègues Marc Laffineur, Vice-président de l'Assemblée nationale, député-maire de Maine-et-Loire, Philippe Boënnec, député-maire de Loire-Atlantique, Louis Guédon, député-maire de Vendée et Fabienne Labrette-Ménager, députée de la Sarthe, pour demander à Christophe Béchu de s'engager en faveur de la reconquête de la région des Pays-de-la-Loire.
"Les échéances de mars prochain sont essentielles pour l'avenir de notre région, indiquent-ils dans un communiqué commun. Depuis 5 ans, l'institution régionale a pris du retard alors même qu'elle doit jouer un rôle moteur dans nombre de dossiers et projets (enseignement supérieur, recherche, économie, emploi, environnement).
Pour faire face aux défis et aux enjeux de demain, la région a besoin d'une majorité renouvelée et ambitieuse sur le rôle et la place qu'elle souhaite voir prendre au sein de la collectivité.
La région des Pays-de-la-Loire est une région jeune, ouverte sur le monde, forte de ses convictions et doit avoir un exécutif à son image.
A l'heure de l'Europe des régions, son implication au Parlement européen est une réalité et représente une réelle plus-value dans la mesure où elle permettra de renforcer la coopération avec les partenaires européens.
Christophe Béchu est donc tout naturellement l'homme nécessaire pour prendre en main le destin des Pays-de-la-Loire.
Jeune, compétent, il possède par ailleurs toute les qualités humaines indispensables à cette fonction. Il recueille aujourd'hui la confiance des élus pour la reconquête de notre région."

dimanche 11 octobre 2009

Bernard Accoyer et Yannick Favennec animent un Forum-débat à Changé




Le député du Nord-Mayenne et le président de l'Assemblée nationale ont animé, jeudi 8 octobre, à Changé, un Forum-débat sur le rôle du Parlement, du député, et ont répondu aux questions sur l'actualité.
Devant 200 personnes, Yannick Favennec a présenté Bernard Accoyer et souligné l'honneur pour les Mayennais d'accueillir le 4ème personnage de l'Etat.
Avant d'échanger avec la salle, Bernard Accoyer a décrit le fonctionnement du Parlement. Avec pédagogie, humour, mais aussi sérieux, le président de l'Assemblée nationale a su captiver son auditoire, évoquant le travail parlementaire dans son ensemble, mais aussi les anecdotes et les coulisses des incidents qui ont pu faire la Une des médias.
Bernard Accoyer a aussi évoqué avec fierté la réforme de la modernisation du Parlement qu'il a menée et qui permettra au député d'être plus efficace, aux lois plus justes et plus claires.
Puis Yannick Favennec a donné la parole à la salle. Les indemnités des parlementaires, le calendrier parlementaire, mais aussi les lois qui s'empilent, celles qui sont votées et jamais appliquées, le cumul des mandats, les aides aux entreprises en cette période de crise et la frilosité des banques à prêter... sont autant de questions auxquelles le président de l'Assemblée nationale a répondu en toute franchise, reconnaissant, par exemple, avoir pratiqué l'obstruction parlementaire quand il était dans l'opposition.
Il a souligné "l'obligation d'information et de transparence des parlementaires" notamment face à Internet qui est "un outil de plus en plus utilisé pour faire de la désinformation, contribuant ainsi à l'antiparlementarisme".
Encore un Forum-débat passionnant et instructif, organisé par Yannick Favennec et animé par un président de l'Assemblée nationale, particulièrement intéressant et pédagogue, avec un objectif : expliquer en dehors de toute politique politicienne.

Lassay-les-Châteaux : Yannick Favennec parle du jumelage patrimonial sur France 3 Ouest

Découvrez le reportage de France Ouest sur le jumelage patrimonial entre la commune de Lassay-les-Châteaux et l'Hôtel de Lassay, à Paris, en cliquant sur le lien suivant, puis choisissez dans la rubrique Journaux (en bas à gauche), Editions régionales, Pays-de-la-Loire et JT soir Nantes du 9 octobre 2009.

samedi 10 octobre 2009

Yannick Favennec termine ses réunions de bilan à Ernée, le 12 octobre

Le député du Nord-Mayenne était, vendredi 9 octobre, à Lassay-les-Châteaux, pour son avant-dernière réunion de bilan.
Devant une salle comble, il a présenté son action sur la session parlementaire écoulée et répondu aux nombreuses questions de la salle, notamment au sujet de la désertification médicale.
Lundi 12 octobre, à 20 h 30, salle Constant-Martin, à Ernée, Yannick Favennec terminera sa série de onze réunions de bilan.

Lassay-les-Châteaux : Yannick Favennec à l'initiative du rapprochement de la commune avec l'Assemblée nationale




Jeudi 8 octobre, le député du Nord-Mayenne a accueilli le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, à Lassay-les-Châteaux, dans sa circonscription, pour célébrer un jumelage patrimonial entre l'Hôtel de Lassay (à Paris) et la commune (photo 1).
Aux côtés du maire, Jean-Michel Crinière (photo 2), "fier et honoré de cette visite" (photo 3), Yannick Favennec a rappelé les raisons qui l'ont incité à proposer à Bernard Accoyer ce rapprochement entre la petite cité de caractère et la résidence du président de l'Assemblée nationale, l'Hôtel de Lassay, qui fut construit par le marquis de Lassay (Mayenne). "Tu as l'habitude de dire "je vais à Lassay", lorsque tu te rends à l'Hôtel de Lassay, j'ai pensé que pour une fois, ce serait bien que tu viennes vraiment à Lassay (Lassay-les-Châteaux)".
Après ce moment émouvant et convivial, Bernard Accoyer a pris la route de Laval pour inaugurer la nouvelle permanence de la fédération UMP, aux côtés de Yannick Favennec, le président de l'UMP mayennaise et de Samia Soultani-Vigneron, la secrétaire départementale de la fédération (photo 4).