vendredi 31 octobre 2008

Vidéo : Yannick Favennec parle de la vie associative sur LCP

Le député du Nord-Mayenne était, jeudi soir, l'invité de la Chaîne parlementaire pour parler de la vie associative.
Retrouvez la vidéo de l'émission en cliquant sur le lien ci-dessous.
http://www.lcpan.fr/emission/64110/video

jeudi 30 octobre 2008

Yannick Favennec sur LCP pour parler de la vie associative

Le député du Nord-Mayenne sera l'invité de l'émission "Ca vous regarde" sur La Chaîne parlementaire, jeudi 30 octobre, à 19 h. Il interviendra en direct pour parler de la vie associative et répondre aux questions des internautes.
"Ca Vous Regarde" est diffusé en direct sur le site Internet de la Chaîne parlementaire, le câble et le satellite. Il y a une rediffusion à 21H à l'antenne de LCP (TNT canal 13) puis sur Dailymotion.

mercredi 29 octobre 2008

Producteurs de lait : Michel Barnier répond à Yannick Favennec

video

Questions au Gouvernement : Yannick Favennec interpelle le ministre de l'Agriculture

Questions au Gouvernement : Yannick Favennec interpelle le ministre de l'Agriculture


Le député du Nord-Mayenne posera une question au ministre de l'Agricuture, Michel Barnier, cet après-midi au cours de la séance des Questions au Gouvernement (entre 15 h et 16 h) sur la crise qui frappe les producteurs de lait.

lundi 27 octobre 2008

Anciens combattants : Yannick Favennec demande au ministre de réparer une injustice

Yannick Favennec a attiré, par le biais d'une question écrite, l'attention du secrétaire d'Etat à la Défense et aux Anciens combattants sur la situation des volontaires engagés dans les troupes alliées à la suite du Débarquement du 6 juin 1944, qui appartenaient pour la plupart à la « Classe 44 », seule classe qui ne fut jamais appelée sous les drapeaux.
"Un certain nombre d'entre eux ne sont toujours pas reconnus par l'Etat comme anciens combattants ni comme combattants volontaires, a regretté le député du Nord-Mayenne. Cela est dû aux nombreuses mutations dans les rangs de l'armée régulière qui, par la suite, ne leur permirent pas toujours de pouvoir faire état de 90 jours de présence en unités combattantes (durée ramenée à 50 jours).
De même ceux qui furent reconnus aptes à entrer dans les centres de formation et dans les écoles militaires afin de constituer les encadrements dont l'armée avait un urgent besoin, leur temps de présence dans ces centres et écoles ne fut jamais reconnu comme faisant partie intégrante des 90 ou 50 jours exigés. Tandis que dans les autres conflits (Indochine, Algérie) les textes actuels permettent à ceux qui y participèrent d'être reconnus comme anciens combattants ou combattants volontaires sans autre condition que 4 mois de service."
C’est pourquoi, Yannick Favennec a demandé au ministre s'il envisage de "réparer cette injustice en offrant ces mêmes conditions à ceux qui oeuvrèrent pour la Libération de notre pays".

vendredi 24 octobre 2008

Dotation de solidarité urbaine : Yannick Favennec vous livre les grandes étapes de la réforme

"Le 8 février dernier, le Président de la République a souhaité que la solidarité financière entre les villes soit réformée pour mieux aider les villes pauvres qui ont une population pauvre.
Pour aller dans ce sens, le Gouvernement a proposé de consacrer une part plus importante de la Dotation de solidarité urbaine aux communes les plus en difficulté, en réformant les critères d’attribution de la DSU, afin de mieux identifier les communes qui n’ont pas les moyens suffisants pour répondre aux besoins de la population.
Le 23 octobre, lors de la seconde réunion de la ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, avec les associations d’élus locaux, des aménagements à la réforme de solidarité urbaine (DSU) ont été validés à l’unanimité.
Il a été décidé que l’année 2009 serait une année de transition entre le système tel qu’il existait jusqu’alors, et celui qui devra aboutir pour 2010.
Ainsi, en 2009 : L’essentiel de l’augmentation de la DSU, soit 70 millions d’euros, sera concentré sur les 150 villes les plus défavorisées.
Les 327 autres villes qui avaient été ciblées pour bénéficier elles aussi de l’augmentation de la DSU, dès cette année, se verront garantir une progression minimale de 2 %.
Toutes les villes éligibles seront assurées de percevoir en 2009 un montant au moins équivalent à celui perçu en 2008.
Au-delà de cette première étape, l’année 2009 sera mise à profit pour travailler sur les critères d’attribution de la Dotation de solidarité urbaine, afin de finaliser la réforme.
Les associations d’élus locaux ont toutes donné leur accord pour étudier ces critères d’ici à avril 2009 avec le comité des finances locales afin de retenir les plus pertinents pour faire aboutir en 2010 la réforme engagée dès cette année. "
Yannick FAVENNEC

jeudi 23 octobre 2008

Yannick Favennec au ministère des Transports pour défendre la 2ème tranche de la déviation de Mayenne et la RN12


Les députés mobilisés pour la RN 12 (Yannick Favennec, Mayenne, Jean-Claude Lenoir et Yves Deniaud, Orne, et Bruno Le Maire, Eure) ont eu une réunion de travail, jeudi 23 octobre, avec le secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau.
Le député du Nord-Mayenne a notamment défendu le financement des travaux de modernisation et de sécurisation de la RN 12 et celui de la 2ème tranche de la déviation de Mayenne.
"Il est essentiel que l'étude d'itinéraires pour la Nationale 12, annoncée en Mayenne le 9 septembre, soit rapidement programmée et chiffrée et que la 2ème tranche de la déviation de Mayenne soit inscrite dans les chantiers prioritaires de l'Etat", a, entre autres, précisé Yannick Favennec au ministre.
Dominique Bussereau l'a d'emblée rassuré, lui indiquant que sous un mois, le député aurait un courrier lui précisant le calendrier et le financement de cette étude d'itinéraires.
Concernant la deuxième tranche de la déviation de Mayenne, pour être financée celle-ci doit être inscrite au PDMI (Programme de développement et de modernisation d'itinéraires) à qui l'Etat vient d'attribuer un budget de 760 millions d'euros par an pour l'ensemble du territoire national, soit plus que ce qui était envisagé en début d'année (550 millions d'euros). Pour Yannick Favennec, "cela montre que l'Etat ne se désengage pas des routes".
Ainsi, dans le cadre de la relance du processus d'élaboration du PDMI, le préfet de région a jusqu'au 15 décembre pour renvoyer au ministère ses priorités régionales hiérarchisées. Le député du Nord-Mayenne a prévu de le rencontrer rapidement afin de s'assurer que la deuxième tranche de la déviation de Mayenne en fera bien partie.
Puis au 31 janvier 2009, le ministère donnera au préfet de région son arbitrage définitif des priorités routières régionales avec pour mission de négocier les cofinancements avec les collectivités.
La notification officielle d'inscription du financement de la 2ème tranche de la déviation de Mayenne dans le cadre du PDMI aura lieu au 2ème trimestre 2009 si, comme le souhaite Yannick Favennec, "l'Etat la déclare prioritaire".

mercredi 22 octobre 2008

Crise de la production laitière : Yannick Favennec interpelle le ministre de l'Agriculture

Le député du Nord-Mayenne vient d'envoyer un télégramme au ministre de l'Agriculture dont vous trouverez ci-dessous le contenu.

"Dans mon département de la Mayenne, la grogne monte chez les producteurs de lait car ils vivent une situation qui ne peut plus durer.
En effet, les transformateurs viennent d'annoncer que les prix allaient subir une baisse entre 40 euros et 70 euros par 1 000 litres de lait. Actuellement les 1 000 litres sont payés autour de 350 euros. Les pertes s'annoncent considérables, d'autant que les charges des producteurs de lait, comme le gasoil et les aliments du bétail, sont en hausse. Les producteurs pourraient perdre environ 12 000 euros, soit 10 à 15 % de leur revenu par an et par point de collecte.
Monsieur le ministre, les producteurs de lait sont de plus en plus soumis à la variabilité des marchés et aux pressions exercées à la fois par les laiteries mais aussi par les distributeurs (grandes surfaces. Nombreux sont ceux qui n'y résistent pas. Mon département, la Mayenne, a déjà perdu 51 producteurs de lait cette année.
Comme vous pouvez le constater, avec la crise d'aujourd'hui, c’est la survie même des productions laitières qui est en jeu et l'avenir d'un pan important de l'agriculture mayennaise et française.
Aussi, je souhaite que vous m'indiquiez quelles sont vos intentions pour aider à une sortie de crise rapide et pérenne."

Réforme de l'Etat : la préfète confirme le maintien de la sous-préfecture de Mayenne

Avec la réforme de l'Etat qui est engagée, certains n'hésitent pas à agiter le chiffon rouge pour faire peur aux Mayennais, tel le maire de Mayenne qui a annoncé la disparition de la sous-préfecture de Mayenne.
A l'occasion de l'assemblée générale de l'association des maires, il y a quelques jours, la préfète de la Mayenne a clairement indiqué qu'il "y aura toujours une préfecture à Laval et deux sous-préfectures à Mayenne et à Château-Gontier".

Yannick Favennec salue le vote historique du Grenelle de l'environnement

Le projet de loi sur le Grenelle de l'environnement a été voté hier, mardi 21 octobre, en première lecture à l'Assemblée dans une quasi "union nationale", avec le soutien inédit des députés PS.
Pour Yannick Favennec qui a participé (jour et nuit) à la discussion sur ce texte, "526 votes pour, c'est historique !"
Le député mayennais se réjouit que "face à la nation, à l'Europe et au monde entier, la France ait ainsi montré un front uni et déterminé pour défendre l'avenir de la planète.
Le Grenelle de l'environnement est un acte fondateur qui ne se contente pas de déclarations d'intention, mais fixe des objectifs très précis, très concrets et prévoit d'ores et déjà des mesures qui devraient changer la donne environnementale de manière radicale"
.
Si aujourd'hui, "l'impératif écologique est inscrit dans le marbre français", Yannick Favennec espère que "le Grenelle de l'environnement servira de matrice à l'ensemble des 27 pays européens dans le cadre d'un plan de lutte contre le réchauffement climatique".

mardi 21 octobre 2008

Internet : A l'invitation de Yannick Favennec, la secrétaire d'Etat à la Famille délivre des conseils aux enfants de Belgeard

Après un déjeuner à la cantine de l'école de Belgeard, Yannick Favennec et Nadine Morano ont pris le chemin de la classe pour expliquer les dangers d'Internet aux enfants.

video

Vidéo : L'arrivée de Nadine Morano et Yannick Favennec à l'école de Belgeard

video

Nadine Morano sur France 3 Ouest

Le 19/20 de France 3 Ouest du lundi 20 octobre a relaté la venue de la ministre Nadine Morano en Mayenne. Découvrez ce reportage en cliquant sur le lien ci-dessous.
http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=c44a_1920&video_number=0

lundi 20 octobre 2008

A l'invitation de Yannick Favennec, la ministre Nadine Morano se rend dans le canton de Mayenne-Est





Lundi 20 octobre, à l'heure du déjeuner, dans la cour de l'école de Belgeard, les enfants jouent tout en jetant de rapides coups d'oeil dans la rue. Ils sont impatients ! Impatients d'aller à la cantine mais, pour une fois, avec des invités d'honneur.
A l'invitation du député du Nord-Mayenne, la secrétaire d'Etat à la Famille, Nadine Morano, est venue partager leur repas (photo 3) et leur parler des dangers de l'Internet (photo 4).
Dès son arrivée (photo 1), la ministre s'est dirigée vers les enfants et les enseignants pour les saluer avec une bonne humeur et une simplicité qui faisaient chaud au coeur.
Après la brève allocution du maire, quelque peu ému (photo 2), Yannick Favennec a pris la parole pour rappeler à la ministre les raisons qui l'ont poussé à l'inviter dans cette petite école rurale.
"Elle a rouvert, il y a quatre ans. Elle symbolise le dynamisme des territoires ruraux qui sont, eux aussi, reliés à Internet, avec tous les dangers que cela peut présenter pour les enfants. Connaissant ton engagement, Nadine, dans la protection des mineurs qui surfent sur le web, j'ai souhaité que tu viennes, dans cette classe de l'école communale de Belgeard présenter la plaquette (4,5 millions d'exemplaires) qui vient d'être co-signée par le secrétariat d'Etat à la Famille et le ministère de l'Education nationale, destinée à sensibiliser les enfants, les parents et les enseignants sur les dangers de l'Internet."
Prenant la place, l'espace de quelques instants, de l'institutrice des élèves de CE2, CM1 et CM2, Nadine Morano a fait participer les enfants. "Qui a Internet chez soi? Qui a Internet dans sa chambre ? Combien d'écrans (télévisions, console de jeux, ordinateurs...) avez-vous chez vous?" Les élèves se sont prêtés au jeu des Questions/réponses, puis ont sagement écouté les recommandations de la ministre.
Avant de partir, Nadine Morano a souhaité poser pour la photo souvenir avec les maires du canton (photo 5).

Laval et Andouillé au programme du week-end de Yannick Favennec


Samedi 18 octobre, le député du Nord-Mayenne a assisté à l'assemblée générale des maires de la Mayenne qui avait lieu à Laval.

Un débat très intéressant sur le thème "Communication institutionnelle : stratégies et pratiques" a eu lieu avec des réprésentants de la presse en Mayenne.

Le député du Nord-Mayenne a pris plaisir à retrouver les élus de sa circonscription et vous invite à découvrir plus particulièrement l'un d'entre-eux : Grégory Heurtebize (La Bazoge-Montpinçon) qui est le plus jeune maire de la Mayenne : http://www.laval.maville.com/-Le-maire-c-est-un-peu-le-pompier-de-service-/re/actudet/actu_loc-725503------_actu.html

Dimanche 19 octobre, en début d'après-midi, Yannick Favennec a profité de l'opération "Portes ouvertes des gîtes de France" pour se rendre à Andouillé et visiter le gîte "Le Moulin du Fourneau" (voir photo).

Conseil régional des Pays-de-la-Loire : Yannick Favennec défend les routes et le transport collectif

Vendredi 17 octobre, toute la journée, Yannick Favennec, conseiller régional d'opposition, a participé à la séance publique du conseil régional des Pays-de-la-Loire, à Nantes, au cours de laquelle il a défendu les routes mayennaises et le transport collectif.
"La Mayenne accuse un retard important par rapport aux autres territoires ligériens, a indiqué Yannick Favennec, malheureusement, votre politique de transports manque d'ambition et d'équité. Vous agissez pour un développement des Pays-de-la-Loire à deux vitesses, que ce soit en termes de voies rapides et de voies ferroviaires, mais aussi en termes de services de transport."
Puis, s'appuyant sur un récent rapport du conseil économique et social des Pays-de-la-Loire, le conseiller régional d'opposition a indiqué que si "au titre de la vision d'un aménagement régional à long terme, une des priorités serait l'axe Alençon-Saint Nazaire, via Mayenne, Laval et Châteaubriant, avec la N 162 comme colonne vertébrale, il apparaît essentiel d'avoir une action concrète et concomitante sur la RN 12, afin de mieux rattacher le Nord-Mayenne à la capitale régionale, et d'assurer son développement économique qui est une des compétences des région".
Transports collectifs
Soucieux d'inciter le président du conseil régional et sa majorité à agir en faveur du développement des transports collectifs en Mayenne, et notamment, dans le Nord-Mayenne, Yannick Favennec a présenté plusieurs simulations de transport qu'il a faites sur le site internet de la région des Pays-de-la-Loire : Destineo.
"Elles sont édifiantes et illustrent parfaitement les difficultés rencontrées par les Nord-Mayennais pour se déplacer au moyen des transports collectifs.
Par exemple, par le biais d'une combinaison de transports plus ou moins compliquée, un habitant de Pré-en-Pail met entre 3 h 30 et 4 h 10 pour rejoindre Ernée, contre 55 mn en voiture.
Encore plus parlant, un habitant de Gorron qui souhaite rejoindre Evron, devra s'armer de patience, car il pourra mettre jusqu'à 5 h pour atteindre sa destination contre 54 mn en voiture."
Face à ces temps de déplacement en transports collectifs, Yannick Favennec a rappelé que "les besoins des Mayennais en termes de désenclavement, de développement économique, de développement durable et de sécurité routière exigent un rattrapage important qui nécessite un effort conséquent."

vendredi 17 octobre 2008

Grenelle de l'environnement : Yannick Favennec veut durcir la législation sur la construction de lignes THT

Après trois jours de présence dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale (séance de jour et séance de nuit), le député du Nord-Mayenne a défendu deux amendements qu'il avait déposés dans le cadre du projet de loi relatif à la mise en oeuvre du Grenelle de l'Environnement, vendredi 17 octobre, à 3 h du matin.
Le premier amendement visait à aboutir, d'ici fin 2012, à un schéma directeur d'enfouissement de la majorité des lignes à haute et à très haute tension, compatible avec la notion d'aménagement durable du territoire.
Le deuxième amendement visait à faire entrer dans le champ d’application des installations classées les lignes à haute et à très haute tension, afin d'imposer des normes très strictes de construction et d’éloignement des habitations.
Les deux amendements de Yannick Favennec ayant été repoussés, il envisage de les représenter par le biais de propositions de loi. 

Crise de la filière ovine : Yannick Favennec demande au ministre de l'Agriculture des mesures

Le député du Nord-Mayenne a, par le biais d'une question écrite, attiré l'attention du ministre de l'Agriculture sur la situation très difficile à laquelle doit faire face la filière ovine.
En effet, "faute de revenu suffisant pour les éleveurs depuis de nombreuses années, lui a indiqué Yannick Favennec, la baisse du nombre de producteurs d'ovins s'est brusquement accélérée depuis 2006. La France ne produisant plus assez d’agneaux pour répondre à la demande nationale, 50% de la viande consommée est importée.
Les éleveurs ne peuvent pas faire le poids face à une concurrence dont les coûts, ainsi que les normes de production, restent nettement inférieurs aux standards européens.
Le maintien des brebis sur tout le territoire constitue pourtant un atout majeur pour la valorisation des paysages, le dynamisme économique et social des campagnes et pour le patrimoine culturel et culinaire français.
Les éleveurs ne peuvent attendre davantage, a ajouté le député mayennais, ils souhaitent que des mesures soient prises dès cette année, et pour leur redonner espoir dans leur production, une aide de 30 euros par brebis leur serait nécessaire."
Yannick Favennec a conclu en demandant au ministre ses intentions pour répondre aux légitimes attentes de la filière ovine.

jeudi 16 octobre 2008

Elections présidentielles américaines : Yannick Favennec "vote" Obama

Yes we can !

"Et de trois ! Le dernier débat qui a opposé Barack Obama et John Mc Cain, mercredi soir, donne une nouvelle fois le candidat démocrate vainqueur, même si le sénateur républicain s'est montré bien plus agressif que lors des deux débats précédents.

Je me réjouis que ce dernier face à face ait conforté la stature présidentielle de Barack Obama.

Dès le mois de Février dernier, j'ai pris position en faveur du sénateur de l'Illinois et depuis, je suis avec intérêt la campagne américaine.

Cette élection, qui selon moi est très importante pour la vie internationale, transcende le clivage traditionnel gauche-droite.

Je crois en cet homme "énergique" qui a "beaucoup de talent" et de vraies valeurs. Il incarne le changement, le regard neuf dont les Américains ont besoin, après huit longues et difficiles années de présidence Bush..."

Yannick FAVENNEC

lundi 13 octobre 2008

Avec Twitter Yannick Favennec va vers plus de proximité politique

video

Renaudies : Yannick Favennec présent à la fête des citrouilles


Le député du Nord-Mayenne a terminé, dimanche 12 octobre, sa journée de terrain, par une visite au jardin des Renaudies, où il a particulièrement apprécié la balade oraganisée autour des fables de La Fontaine.
Il a notamment pu découvrir le travail de Nicole Lafontaine (photo 1, à côté de Yannick Favennec) et de l'ensemble des bénévoles (photo 2) qui se sont mobilisés pour cette fête des citrouilles.

Le Pas : Yannick Favennec à la fête communale


En début d'après-midi, dimanche 12 octobre, aux côtés du maire Roland Havard et du conseiller général Dominique Collet, le député du Nord-Mayenne a donné le départ de la course cycliste organisée à l'occasion de la fête communale de Le Pas, où une cinquantaine de coureurs était engagée (photo 1).

Ensuite, guidée par Danièle Marchand, Yannick Favennec est allé admirer l'exposition de l'association Vivre en couleurs (photo 2).

Couptrain : Yannick Favennec décore Michel Churin



Dimanche 12 octobre, Yannick Favennec s'est rendu à Couptrain, à l'occasion du déjeuner organisé par le CCAS en l'honneur des anciens de la commune (photo 1).
En compagnie du maire, Gérard Lecoq (photo 2), il a remis à Michel Churin, ancien conseiller municipal et adjoint au maire, la médaille communale, départementale et régionale, échelon argent pour 25 années au service de la commune (photo 3)

dimanche 12 octobre 2008

Ernée: Dernière réunion publique de bilan de Yannick Favennec

Le député du Nord-Mayenne sera lundi 13 octobre, à 20 h 30, salle Constant-Martin à Ernée, pour sa dernière réunion publique de bilan.

samedi 11 octobre 2008

Montenay : Yannick Favennec remet la médaille du Mérite agricole à Maurice Nouveau

Samedi 11 octobre, le député du Nord-Mayenne s'est rendu en fin de matinée à Montenay pour participer à une sympathique cérémonie qui lui a permis de remettre les insignes de l'ordre du Mérite agricole à monsieur Maurice Nouveau, agriculteur émérite de la commune et du canton.
Cette manifestation était aussi l'occasion pour Yannick Favennec de remettre à René Roullois, l'ancien maire de Montenay, la lettre signée par la préfète de la Mayenne, madame Fabienne Buccio, lui conférant le titre de maire honoraire.
Au cours de ce moment très convivial, madame Jacqueline Leray, nouveau maire de Montenay, a reçu des mains du conseiller général, Gilbert Dutertre, la médaille communale, départementale et régionale, échelon vermeil, pour 31 années d'engagement au sein du conseil municipal.

Yannick Favennec demande au ministre de l’Agriculture des mesures pour répondre aux difficultés de la filière cunicole

Le député du Nord-Mayenne, Yannick Favennec, a attiré l'attention du ministre de l'Agriculture et de la Pêche sur les difficultés que traverse la filière cunicole, depuis dix huit mois.
"Cette filière doit faire face, d'une part, à la hausse du prix des matières premières qui augmente le coût de production, puisque l'aliment représente 60 % du prix de revient du lapin vif, et réduit donc le revenu des éleveurs qui ont déjà des trésoreries très tendues, et d'autre part, à un marché international de commercialisation des lapins, où l'offre reste excédentaire par rapport à la demande, malgré l'accord national de l'interprofession de réduire la production de 5 % en 2008 par rapport à 2007, a expliqué Yannick Favennec au ministre.
Les éleveurs ont, par conséquent, baissé leur production à la demande des abattoirs, sans compensation de prix de reprise, avec des charges qui augmentent. La situation des éleveurs est très critique, a insisté le député mayennais."
C’est pourquoi il a demandé à Michel Barnier de lui indiquer quelles mesures il entend prendre pour répondre à leurs difficultés.

vendredi 10 octobre 2008

Dotation de solidarité urbaine : Yannick Favennec clarifie la situation

Le 8 février 2008, le Président de la République a souhaité que la solidarité entre les villes soit réformée pour mieux aider les villes pauvres qui ont une population pauvre. C’est pourquoi le Gouvernement a engagé une réforme des critères d’attribution de la Dotation de solidarité urbaine (DSU) afin de la concentrer là où elle est le plus nécessaire.
"En effet, explique Yannick Favennec, le partage d’une dotation entre 715 villes a un effet de saupoudrage qui empêche de consacrer les sommes nécessaires aux villes qui en ont vraiment besoin.
Si l’objectif de cette réforme (menée en étroite concertation avec le comité des finances locales) est fixé, il n’est pas exact, souligne le député mayennais, de dire que les modalités d’attribution de la DSU sont figées. La discussion est ouverte, Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, a d’ailleurs proposé que les critères de la DSU soient débattus dans un groupe de travail (auquel participent des élus socialistes) spécialement chargé de faire des propositions.
Il ne s’agit pas, insiste Yannick Favennec, de réaliser des économies en baissant le montant global de la DSU (plus d’un milliard d’euros en 2008). Dans le projet de loi de finances de 2009, la dotation de solidarité urbaine augmentera de plus de 6 % par rapport à 2008.
De plus, ajoute le député du Nord-Mayenne, il n’est pas question que les communes qui, sur la base de nouveaux critères, ne seraient plus éligibles, perdent brutalement leur attribution. Une sortie progressive est garantie.
Et de conclure, je trouve inacceptable que le maire de Mayenne se serve de cette réforme basée sur plus d’équité et de justice sociale, pour justifier une hausse des impôts à venir. Après la région des-Pays-de-la-Loire, puis Laval, c’est autour de la ville de Mayenne de connaître une inflation fiscale, qui n’est d’ailleurs pas une surprise puisque que le candidat Angot l’avait laissée entendre pendant sa campagne électorale."

Déviation : le maire de Mayenne s'apprête enfin à prendre l'arrêté réclamé par Yannick Favennec

Le député du Nord-Mayenne, Yannick Favennec, se réjouit que le maire de Mayenne ait enfin donné suite à ses demandes du 31 juillet et du 18 septembre dernier, en s'apprêtant à prendre, en lien avec les services de l'Etat, un arrêté municipal visant à interdire la circulation des poids lourds en centre ville, sauf trafic local, en les contraignant à emprunter la première tranche de la déviation de Mayenne.

"Cette décision est la démonstration que ma suggestion n’était ni de la "communication politique", ni de la "démagogie" comme a pu le clamer le maire de Mayenne, mais simplement destinée à répondre concrètement et légalement aux légitimes attentes des riverains concernés qui sont venus me demander d’intervenir, explique le député du Nord-Mayenne.


Cependant, cet arrêté ne résoudra pas tout. Le contournement de Mayenne ne pourra se faire correctement que lorsque la deuxième tranche de la déviation sera ouverte. La visite du secrétaire d’Etat aux Transports, Dominique Bussereau, le 9 septembre dernier, nous a permis d’avoir l’assurance qu’elle se ferait. En revanche, il n’a pu s’engager sur un calendrier de financement précis, car celui-ci dépend du vote du budget par le Parlement, qui aura lieu en fin d’année. Prendre un tel engagement avant aurait été démagogique et irresponsable."

Oisseau : Réunion publique de bilan de Yannick Favennec vendredi 10 Octobre

Après la réunion publique de bilan à Lassay-les-Châteaux (voir photo ci-dessus), où une cinquantaine de personnes était présente, le député du Nord-Mayenne fera le compte rendu de sa première année de mandat, pour le canton de Mayenne-Ouest, à la salle des fêtes de Oisseau, vendredi 10 octobre, à 20 h 30.

jeudi 9 octobre 2008

Yannick Favennec reçoit Bernard Laporte le 14 novembre

A l’invitation du député du Nord-Mayenne, Yannick Favennec, le secrétaire d’Etat chargé des Sports, de la Jeunesse et de la Vie associative, Bernard Laporte, sera à Juvigné, le 14 novembre prochain.
Il participera, notamment, à une réunion de travail avec des bénévoles et des responsables associatifs, afin d’alimenter le projet de loi sur le bénévolat qu’il présentera en 2009 au Parlement.

mercredi 8 octobre 2008

Notaires : Yannick Favennec interpelle la ministre de la Justice sur l'avenir de ce service juridique de proximité

Le député du Nord-Mayenne, Yannick Favennec, vient d'attirer l'attention de la Garde des Sceaux, par le biais d'une question écrite, sur la commission Darrois qui doit rendre ses conclusions à la fin de l'année 2008 afin de dessiner les contours d'une "grande profession du droit", qui pourrait comprendre les avocats, les juristes d'entreprises, les avoués, les huissiers et les notaires.
"La profession de notaire est un service juridique de proximité important en milieu rural, explique Yannick Favennec. Leur incorporation dans cette future "grande profession du droit" leur ferait perdre leur lien privilégié de confiance ainsi que leur fonction spécifique de conseil patrimonial avec les familles, car ils sont régis par un statut d'officier ministériel qui pourrait disparaître."
Le député du Nord-Mayenne a donc demandé à la ministre de la Justice de préciser les intentions du Gouvernement et plus particulièrement de lui indiquer s'il entend prendre en compte la spécificité de la fonction de notaire.
Yannick Favennec a également rappelé à la Garde des Sceaux que "toute évolution en la matière doit faire l'objet d'une véritable concertation avec l'ensemble des professions juridiques concernées".

mardi 7 octobre 2008

Lassay-les-Châteaux : Réunion publique de bilan mercredi 8 octobre

Après Gorron, lundi 6 octobre, où près d'une cinquantaine de personnes a assisté à la réunion publique de bilan de Yannick Favennec (voir photo), le député du Nord-Mayenne sera mercredi 8 octobre à Lassay-les-Châteaux, à 20 h 30, salle du conseil de la mairie.

Il présentera aux habitants du canton de Lassay les grandes réformes de l'année écoulée, parlera de son travail de député dans la circonscription et répondra aux questions de l'assistance.

Yannick Favennec demande au Gouvernement de revoir le mode de scrutin des élus intercommunaux

Le député du Nord-Mayenne, Yannick Favennec, vient d’interpeller Alain Marleix, secrétaire d’Etat à l’Intérieur et aux Collectivités territoriales, afin qu’il lui indique s’il envisage, dans son projet de loi visant à démocratiser les structures intercommunales, de permettre à l’opposition de siéger de droit dans ces instances de plus en plus puissantes.
"Si l’intercommunalité est un succès, écrit le député mayennais, elle est cependant un mouvement inachevé, notamment dans sa démocratisation. En effet, il n’est pas acceptable qu’un maire puisse refuser à des élus d’opposition, comme ceux de la ville de Mayenne qui représentent 40 % des électeurs, de siéger dans une structure intercommunale.
Aussi, afin d’ancrer l’intercommunalité dans un schéma républicain et démocratique, il me paraît indispensable de revoir la question du mode de désignation des élus intercommunaux",
a indiqué Yannick Favennec au ministre.

lundi 6 octobre 2008

Grenelle de l'Environnement : Yannick Favennec soutient la lutte contre la pollution lumineuse

Le député du Nord-Mayenne votera la loi sur le Grenelle de l'environnement, discutée à partir du 6 octobre à l'Assemblée nationale, et soutient en particulier l'article 36 qui prévoit de donner aux collectivités territoriales les moyens réglementaires de "prévenir, supprimer ou limiter" les émissions lumineuses nuisibles.
"Nous allons inscrire la lutte contre la pollution lumineuse dans les textes législatifs; ce sera une première en France, explique le député mayennais. Il ne s'agit pas d'éclairer moins, mais d'éclairer mieux afin de protéger la faune et la flore, mais aussi la santé humaine. En effet, cela fait dix ans que l'on observe l'impact sanitaire de la pollution lumineuse sur l'homme, et des doutes commencent à apparaître. Aussi, au titre du principe de précaution, il est nécessaire de légiférer et de donner aux collectivités territoriales les moyens d'agir.
De plus,
poursuit Yannick Favennec, modifier les installations publiques actuelles pourrait permettre aux collectivités territoriales de bénéficier d'environ 40 % d'économie sur leurs dépenses d'éclairage".

La Dorée : Yannick Favennec reçoit les élus à l'Assemblée nationale

Le député du Nord-Mayenne a accueilli, samedi 4 octobre, à l'Assemblée nationale, les élus du conseil municipal de La Dorée, ainsi que des élus de communes du canton (voir photo).
L'espace de quelques heures, Yannick Favennec a endossé le costume de guide pour faire découvrir au groupe le Palais Bourbon et lui conter l'histoire de cette prestigieuse maison.
Dans la soirée, de retour dans sa circonscription, le député du Nord-Mayenne s'est rendu au dîner du cyclo club de Landivy.

dimanche 5 octobre 2008

Châtillon-sur-Colmont : Yannick Favennec décore le maire honoraire

Vendredi 3 octobre, dans la soirée, aux côtés du maire de Châtillon-sur-Colmont, Daniel Fourreau, le député du Nord-Mayenne a décoré de la médaille communale, départementale et régionale, Bertrand Racinais, maire honoraire de la commune, pour 31 années au service de ses concitoyens. Puis, au nom du président de l'Assemblée nationale, il lui a remis la médaille de l'Assemblée nationale.
Devant une assistance émue, Yannick Favennec a rappelé le rôle d'élu de proximité de Bertand Racinais, "sa lourde tâche, ses responsabilités difficiles, sa disponibilité permanente". Il a également tenu à saluer son épouse qui l'a soutenu tout au long de ces années.

mercredi 1 octobre 2008

Prochaine réunion de bilan de Yannick Favennec, à Gorron, le 6 octobre

Après avoir tenu une réunion de bilan, mardi 30 septembre, à Ambrières-les-Vallées (voir photo), Yannick Favennec rendra compte de sa première année de mandat, suite à sa réélection de député, le 6 octobre prochain, à 20 h 30, à Gorron, salle d'honneur de la mairie.

Pensions de réversion : Yannick Favennec déplore le projet de rétablissement d'une condition d'âge

Le député du Nord-Mayenne, Yannick Favennec, vient, dans une question écrite, d'interpeller le ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité, Xavier Bertrand, sur le projet de rétablissement d'une condition d'âge (55 ans) pour bénéficier d'une pension de réversion, qui figure dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2009.

La réforme de 2003 sur les retraites avait prévu de supprimer progressivement toute condition d'âge d'ici à 2011, pour toucher une pension de réversion. En 2009, elle ne devait plus être que de 51 ans. Aussi Yannick Favennec qui déplore cette disposition, demande au ministre des explications sur cette mesure prise par décret et qui modifiera les règles de prise en charge du veuvage.