vendredi 28 juin 2013

Étiquetage des viandes : Yannick FAVENNEC fustige le ministre de la Consommation



Yannick FAVENNEC s’insurge avec force contre la décision du ministre de la Consommation, Benoît HAMON, de ne pas accepter l’amendement déposé par plusieurs groupes parlementaires, dont l’UDI, destiné  " à imposer l’étiquetage de l’origine nationale des viandes ".

"Sous prétexte d’attendre si la commission européenne formulera des propositions sur ce sujet, le ministre a pris la responsabilité de laisser les éleveurs s’enfoncer dans la crise,  alors qu’il y a urgence à leur apporter des réponses concrètes et urgentes " indique le député mayennais.

" En déposant cet amendement, proposé pourtant à l’unanimité des groupes parlementaires, la représentation nationale marquait sa volonté de donner un mandat ferme et clair de négociation au ministre qui aurait pu, ainsi,  arguer auprès de la commission européenne de l’exigence des députés français, sur ce sujet " poursuit l’élu.

"Nos  éleveurs apprécieront le courage du gouvernement et sa capacité à tenir compte de la volonté exprimée par l’Assemblée nationale" conclut Yannick FAVENNEC.

jeudi 27 juin 2013

Élevage : Yannick FAVENNEC réagit sur le site national de l'UDI


C'est en sa qualité de vice-président national de l'UDI, en charge de l'Agriculture et de la ruralité, que Yannick FAVENNEC a réagi, dans un entretien vidéo du site national de l'UDI, sur la crise qui touche l'agriculture et, en particulier, l'élevage.


Interviewé par le journaliste Jean-Jacques CROS, le député mayennais livre son analyse de la situation de l'agriculture et "des défis que le gouvernement va devoir relever pour redonner confiance aux agriculteurs et, notamment, aux éleveurs ".

 Vous pouvez découvrir cette vidéo en cliquant ici.

Action de groupe : Yannick FAVENNEC demande un équilibre entre consommateurs et entreprises



Lors de la discussion du projet de loi Consommation, qui a démarré lundi 24 juin, à l’Assemblée nationale, Yannick FAVENNEC s’est inquiété des conséquences, pour les PME, « de la mise en œuvre de l’action de groupe (recours collectif pour traiter les litiges de consommation de masse), si elle n’est pas précisément encadrée ».

Bien que soutenant l’objectif poursuivi par le texte « qui vise à améliorer la protection des consommateurs dans un contexte de baisse historique du pouvoir d’achat des ménages", le député mayennais a demandé au gouvernement de "préserver les entreprises, et notamment les PME, moteurs de l’économie.

Il ne faut pas faire peser sur elles des charges excessives, alors qu’elles sont confrontées à la crise économique et à des charges fiscales déjà importantes » a-t-il ajouté.

Le projet de loi prévoit "des procédures administratives très complexes et instaure des sanctions qui peuvent être très lourdes". Or, "les PME ne disposent pas des mêmes moyens financiers que les grands groupes pour se défendre et risquent d’en être les victimes".

C’est pourquoi, l’élu de la Mayenne, qui ne souhaite pas que "cette réforme déstabilise l'activité économique et importe dans le droit français les dérives parfois observées dans d'autres pays", a déposé, avec son groupe UDI, des amendements, qui visent notamment  à  "privilégier la voie de la médiation plutôt que des procédures judiciaires dommageables, tant pour les consommateurs que pour les entreprises".

Voir la vidéo 
video

mercredi 26 juin 2013

Enjeux environnementaux, accessibilité.... : Yannick FAVENNEC s'inquiète pour le dispositif d'aide aux petites communes


Yannick FAVENNEC a fait part, à la ministre de l’Egalité des chances et du Logement, de son inquiétude sur "l'avenir des dispositifs Atesat" (Assistance technique de l'Etat pour des raisons de solidarité et d'aménagement du territoire).

"Ce dispositif, indispensable pour les petites communes confrontées à des difficultés techniques et financières, les aide à répondre aux enjeux environnementaux, ainsi qu’aux contraintes liées à  la rénovation thermique des bâtiments, ou encore à l’accessibilité" a rappelé l’élu UDI de la Mayenne.

"La disparition de ces dispositifs laisserait une grande partie des collectivités sans moyens financiers et humains, pour assurer ces compétences vitales pour l'aménagement des territoires",  a-t-il ajouté.

Yannick FAVENNEC a insisté "sur la nécessité d’assurer la pérennité de ce dispositif essentiel pour les petites communes, comme s’y était engagé le président de la République, en novembre 2012, lors du 95ème congrès des maires de France, lorsqu’il avait annoncé que l’État continuerait à mettre à disposition des collectivités locales les compétences de ses techniciens et de ses ingénieurs pour les accompagner sur les projets les plus complexes".

mardi 25 juin 2013

Crise de l’élevage : Yannick FAVENNEC interpelle le Premier ministre à l'Assemblée


Manifestation des éleveurs à Paris, le 23 juin 2013.
Après la manifestation des éleveurs, dimanche 23 juin à Paris, Yannick FAVENNEC a, lors de la séance des Questions au gouvernement du mardi 25 juin, à l’Assemblée nationale, fait part au Premier ministre, de sa "vive inquiétude sur l’avenir de l’élevage français".

"Les éleveurs sont menacés, en raison de la hausse du prix de l'alimentation animale, du poids des normes et des réglementations.
Ils sont aussi soumis à la pression qu’exerce sur eux la grande distribution. Ils veulent légitimement pouvoir vivre de leur métier, car beaucoup travaillent à perte et n’ont pas de  revenu décent, en dépit des heures travaillées", a rappelé le député mayennais.

Pour Yannick FAVENNEC, "l’agriculture, au même titre que notre industrie, fait partie du redressement productif.  Il faut donc mettre les bouchées doubles pour sauver les éleveurs"a  lancé l’élu UDI de la Mayenne.

"Les éleveurs réclament des négociations équitables avec la grande distribution, la généralisation d'un étiquetage "Viande de France" pour contrer les importations déloyales, un arrêt de "la surenchère réglementaire", et de l’augmentation de la fiscalité et enfin ils s’inquiètent des risques d'une ouverture du marché européen aux importations américaines", a fait valoir Yannick FAVENNEC.

voir la vidéo
video
 

lundi 24 juin 2013

Un nouveau un week-end de terrain pour Yannick FAVENNEC



C’est par le 100ème  anniversaire de l’entreprise Génouel, située à Juvigné, que Yannick FAVENNEC a commencé son week-end de terrain vendredi dernier.

Une occasion pour le député de rappeler "son attachement à ces entreprises familiales qui font la force économique d’un département rural comme la Mayenne".

Yannick FAVENNEC aux côtés des dirigeants (Philippe GENOUEL et son épouse) de l'entreprise GENOUEL  située à Juvigné

Remise de médailles du travail, du mérite agricole, communale départementale et régionale et, enfin de la famille dans le canton de Loiron au Bourgneuf-la-Forêt, puis fête de la musique à Monjean ont conclu cette journée du vendredi.


Samedi, après avoir inauguré le nouveau complexe scolaire et périscolaire de Juvigné, Yannick FAVENNEC a de nouveau pris la route du canton de Loiron pour participer au comice agricole du canton à Saint-Ouen-des-Toits.
Là, aux côtés des élus du secteur, dont le maire, Gérard MONCEAU, le parlementaire a salué l’ensemble des bénévoles, éleveurs, producteurs et exposants de "cette formidable manifestation agricole qui fait honneur à  notre ruralité dont nous sommes si fiers", a t-il notamment déclaré.


Yannick FAVENNEC inaugure le nouveau complexe scolaire et périscolaire de Juvigné.

L’élu  s’est ensuite rendu a Changé, afin de participer à l’assemblée générale de la Chambre syndicale des artisans taxis de la Mayenne, "des acteurs incontournables de notre ruralité".


Puis, il est allé se joindre à la soirée festive organisée, à Mayenne,  dans le cadre du 1er rassemblement et des 110 ans des Harley-Davidson, par l’association "Le son de vie" (association pour l’organisation d’événements et la promotion d’associations telles que l’Adot 53, le don du sang, l’œuvre des pupilles d’orphelins) présidée par Jean-Michel TRIDON et le Moto-club "Le Chapter Wind en fire", club d’amateurs et de motards en Harley, créé par Bruno BEUNEUX.


Yannick FAVENNEC sur la Harley-Davidson de Bruno BEUNEUX, à Mayenne.
Dimanche, Yannick FAVENNEC était, à nouveau,  dans le canton de Loiron, à l’occasion de la fête communale de Saint-Pierre-la-Cour pour les courses hippiques qui se déroulaient à l’hippodrome.
Puis, il est allé à Vieuvy pour remettre les prix aux coureurs cyclistes du Tour du bocage mayennais, avant de terminer son week-end à Cigné, à l'occasion du traditionnel tournoi de football.

Yannick FAVENNEC assiste aux courses hippiques de Saint-Pierre-la-Cour.
Yannick FAVENNEC à la remise des prix du tournoi de football de l'US Cigné.
Yannick FAVENNEC à l'arrivée des courses cyclistes organisées par le Tour du bocage mayennais à Vieuvy.