vendredi 27 novembre 2015

Vidéo : Yannick FAVENNEC défend sa proposition de loi à la tribune de l'Assemblée nationale

Prendre des responsabilités associatives attire de moins en moins. C'est pourquoi, même si le nombre de bénévoles qui s'investit ponctuellement ne faiblit pas, voire augmente, la crise du bénévolat subsiste.

Aussi, afin d'accompagner et reconnaître l'engagement de ceux sur qui pèse la responsabilité juridique et administrative d'une association, le député UDI de la Mayenne a déposé une proposition de loi visant à attribuer des points de retraite supplémentaires aux dirigeants associatifs.

Découvrez la vidéo de l'intervention de Yannick FAVENNEC à la tribune de l'Assemblée nationale.

video



jeudi 26 novembre 2015

Proposition de loi de Yannick FAVENNEC sur le bénévolat : le texte, discuté dans l'hémicycle, a été renvoyé en commission




Après le rejet par la majorité de gauche de la proposition de loi de Yannick FAVENNEC lors de son examen en commission des Affaires sociales, le débat parlementaire, qui a eu lieu dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, jeudi 26 novembre, avec le député mayennais comme rapporteur, a suscité des échanges nourris autour de la reconnaissance de l’engagement bénévole.
 
Si les intervenants, dans leur ensemble, tant le gouvernement que les différents groupes politiques, ont salué l’esprit de la proposition de loi de Yannick FAVENNEC, seule l’opposition (LR et UDI) a voté ce texte à l’unanimité.

« Mes collègues de la majorité de gauche ont invoqué la nécessité de préciser certains points pour la renvoyer en commission des Affaires sociales. Je souhaite que leur intention soit réellement d’avancer de manière constructive sur ce texte et non pas d’en repousser l’adoption aux calendes grecques », confie le député mayennais.

Yannick FAVENNEC ne cache pas qu’il continuera d’être particulièrement attentif au devenir de sa proposition de loi visant à encourager la prise de responsabilités associatives aux travers de l’octroi de points de retraite supplémentaires pour les dirigeants associatifs.

mercredi 25 novembre 2015

Yannick FAVENNEC défavorable au paquet neutre



Dans le cadre du projet de loi de modernisation de notre système de santé, le député UDI de la Mayenne considère que le gouvernement se trompe dans son approche visant à lutter contre le tabagisme.

« En voulant imposer le paquet neutre sans avoir cherché à en mesurer l’efficacité en termes de santé publique, la ministre de la Santé s’expose au risque bien réel de ne pas influer sur la baisse de la consommation de tabac. De plus, elle va contribuer à renforcer le marché parallèle, à faciliter la contrebande et à inciter aux achats hors du réseau des buralistes, notamment sur Internet ».

Yannick FAVENNEC dénonce également la volonté de l’exécutif de faire « cavalier seul en Europe », en allant plus loin que la législation européenne en la matière. Celle-ci n’exige, en effet, que l’apposition d’avertissements relatifs à la santé sur l’emballage des produits du tabac. Ces avertissements doivent couvrir au total 65 % de la face avant et arrière de paquets de cigarettes et de tabac à rouler.

« C’est d’ailleurs tout l’objet de l’amendement déposé par le groupe UDI », précise le député mayennais.

Yannick FAVENNEC s’inquiète aussi de l’impact extrêmement négatif que cette mesure aura sur tout un pan de notre économie. « Le réseau des buralistes, déjà fortement malmené, et qui représente le premier réseau de commerces de proximité, et souvent le dernier commerce dans les petites communes du monde rural, va voir ses difficultés s’accroître. Cette année encore plus de 1 000 buralistes vont fermer leurs portes. »

lundi 23 novembre 2015

Billet : "Les Justes de France ont été l'honneur de notre pays et doivent nous inspirer", par Yannick FAVENNEC

"J'ai participé dimanche 22 novembre à deux très belles cérémonies organisées d'une part par Patrick LEMAITRE, maire de La Dorée et, d'autre part, par Jean-Pierre DUPUIS, maire de Landivy, en l'honneur de Eugène et Valentine PAILLARD et de Joseph et Clémentine BOULANGER



Ces  couples ont accueilli et hébergé, il y a 70 ans, des enfants juifs à un moment où l'Europe était presque entièrement asservie et où la barbarie décidait de l'exécution finale.

Ces deux manifestations  furent  un moment d'une rare émotion et d'une grande solennité. Elles se sont déroulées en présence, entre autres, d'un représentant de l'Ambassade d'Israel en France et des délégués régionaux français pour Yad Vashem.

La conduite de ces Français envers ces enfants juifs a été exemplaire et, à la lumière des événements d'une violence inouïe du 13 novembre dernier, leur comportement envers les valeurs essentielles de la démocratie et de l'humanisme prend une coloration particulière : celle d'une incitation à nous battre sans relâche pour défendre les fondements mêmes de notre République et du monde libre.

C'est pourquoi la  médaille qu'ils ont reçu à titre posthume, va bien au delà du symbole.

C'est une réponse adressée à ceux qui pensent pouvoir anéantir l'essence même de l'homme, son libre arbitre, sa liberté de choisir entre le bien et le mal, selon sa conscience. 



Il est essentiel d'entretenir la mémoire des actes courageux de Françaises et de Français qui, à l'image de ces Mayennais, luttèrent anonymement, risquèrent leur vie et celle de leur famille pour sauver celle des autres.

Entretenir la mémoire, c'est éloigner l'obscurantisme, la négation de la vérité, s'ériger en acteur de notre passé et de notre avenir. Les événements tragiques de ce mois de novembre nous montrent que la folie et la fureur des hommes ne sont jamais loin.

Plus que jamais, nous devons faire vivre le message de Joseph et Clémentine Boulanger et de Eugène et Valentine Paillard , ainsi que celui de tous les autres Justes de France :  un  message de refus de l'indifférence, de l'aveuglement, de la discrimination, de l'antisémitisme et du racisme.

Grâce à eux, grâce à d'autres héros à travers les siècles, grâce aux héros d'aujourd'hui - je pense aux forces de l'ordre, aux services de secours, aux citoyens anonymes qui ont répondu présents lors des terribles attentats de la semaine dernière - nous pouvons regarder la France au fond des yeux, notre histoire en face et affronter l'avenir avec unité, courage et détermination.

A ceux qui peut-être s'interrogent sur ce que c'est d'être Français, à ceux qui s'interrogent aussi sur ce que sont les valeurs universelles de la France, les Justes ont apporté la plus magnifique des réponses aux heures les plus sombres de notre histoire.

Au-delà du devoir de mémoire, au-delà de la légitime reconnaissance d'une conduite exemplaire, les cérémonies auxquelles j'ai eu l'honneur d'assister dimanche sont, particulièrement dans cette période difficile pour nous tous, comme un héritage : l'héritage  des valeurs de courage, d'humanisme et de confiance dans l'avenir."

Yannick FAVENNEC. 

vendredi 20 novembre 2015

Yannick FAVENNEC vote en faveur de la loi sur la prolongation de l’état d’urgence.



« J’ai voté pour l’adoption du projet de loi visant à prolonger l'état d’urgence et à renforcer son efficacité. En effet, lors de l'adoption de la loi du 3 avril 1955, le contexte et les risques étaient tout autres qu’aujourd’hui, et ce n’est pas avec des mesures qui datent de 60 ans que nous pourrons gagner, en 2015, la lutte contre le terrorisme », indique Yannick FAVENNEC.   

Pour le député UDI de la Mayenne, « ces nouvelles dispositions vont faciliter le travail de nos forces de l'ordre et de sécurité qui font preuve, nuit et jour, d’un professionnalisme, d’un courage et d’une efficacité exemplaires que nous saluons tous sincèrement.

La sécurité est une liberté essentielle à laquelle chacun a droit. Nous avons le devoir de la garantir par tous les moyens, dans le cadre d’un Etat de droit, notamment en réaffirmant l’autorité de l’État républicain ».

Yannick FAVENNEC estime que « dans cette épreuve, parlementaires, élus locaux et partis politiques ont la responsabilité de rester unis. Pour autant, cela n’enlève rien à notre droit de débattre afin de faire émerger toutes les mesures qui nous permettront de combattre efficacement le terrorisme et de préserver notre démocratie et ses valeurs humanistes ».

mardi 17 novembre 2015

Réunion du Congrès : pour Yannick FAVENNEC il est urgent d’agir !

Pour Yannick FAVENNEC, "la réunion du Congrès du Parlement à Versailles s'est déroulée dans une atmosphère de gravité, de solennité et de dignité empreinte d'une profonde émotion.

Cependant, même si le président de la République a prononcé un discours d'union nationale auquel la représentation nationale adhère dans son ensemble, il n'en reste pas moins que l'heure est à la réalisation rapide et concrète des mesures que les Français attendent pour assurer leur sécurité quotidienne.

La détermination affichée du président de la République doit se traduire maintenant par des actes qui doivent aller au-delà de la modification annoncée de notre Constitution. L'union nationale ne peut être qu’un slogan".

"Il est urgent d'agir !" estime Yannick FAVENNEC pour qui "trop de temps a été perdu depuis les attentats de janvier dernier.

 Beaucoup de propositions formulées à l'époque par l'opposition, telles que la déchéance de la nationalité ou la reconduite à la frontière, auraient déjà pu être appliquées".

C'est pourquoi le député UDI de la Mayenne considère que "la responsabilité des autorités politiques est immense". Et d'insister sur la nécessité "de permettre à notre pays de préserver ses valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité qui rayonnent dans le monde entier et de se battre sans faiblesse contre la folie destructrice de barbares".

samedi 14 novembre 2015

Attaques terroristes de Paris : réaction de Yannick Favennec

"Face à l'horreur absolue qui s'est déroulée cette nuit à Paris, mes  pensées les plus attristées se tournent d'abord vers les victimes et leurs familles.

Si nous sommes unis dans la douleur nous devons aussi l'être dans le combat contre le terrorisme et les barbares aux côtés du président de la République.

Ces attaques ne doivent pas nous faire renoncer à nos valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité."

lundi 9 novembre 2015

Théâtre, inaugurations, assemblées générales et expositions à l'agenda de Yannick FAVENNEC


C'est par la troupe de théâtre amateur d'Andouillé 'Farandole' et la pièce "Avec mes meilleurs vœux" que le député mayennais a entrepris la tournée de la saison 2015/2016 des troupes de sa circonscription.

"J'aime le théâtre et j'ai beaucoup de considération et d'admiration pour les troupes qui jouent dans nos communes. Nous avons la chance d'avoir des troupes qui ont un vrai talent et c'est un bonheur pour moi que d'aller, chaque année, les soutenir et les encourager, confie le parlementaire.

Yannick FAVENNEC considère de plus que "le théâtre amateur contribue au lien social, à l'animation de nos territoires et à la diffusion culturelle en milieu rural".

Le parlementaire a également participé à l'assemblée générale de l'Udom (Union départementale des organisateurs de manifestations) à Saint-Cyr-le-Gravelais au cours de laquelle il a remis la médaille de l'Assemblée nationale à son président Raymond COQUARD pour "son investissement et son engagement bénévole sans compter depuis de nombreuses années". Mais à travers le président de l'Udom, c'est l'ensemble des bénévoles associatifs et, notamment, des membres et responsables des comités des fêtes et des comités d'animation que le député de la 3éme circonscription a souhaité distinguer avec l'attribution de cette médaille. 
Yannick FAVENNEC remet la médaille de l'Assemblée nationale à Raymond COQUARD, président de l'UDOM
Assemblée générale du Bocage cycliste mayennais à Montaudin ; vernissage de l'Exposition d'art d'Ernée, inauguration de la salle de sports et de la mairie rénovées de Brecé, soirée du comité des fêtes de Neuilly-le-Vendin ; inauguration du 21ème salon Euromayenne à Mayenne ; visite à la première édition de la semaine annuelle de sensibilisation au don du sang "Le don du sang en fête" à Laval, ont également ponctué l'agenda de Yannick FAVENNEC, ces derniers jours. 

Yannick FAVENNEC à l'assemblée générale du Bocage cycliste mayennais, à Montaudin, aux côtés de champions de France formés au BCM.
Yannick FAVENNEC participe aux côtés du maire de Brecé, Robert Goussin,  à l'inauguration de la mairie rénovée.

Brecé : inauguration de la salle des sports