lundi 30 juin 2014

Téléphonie mobile : Yannick FAVENNEC a établi le dialogue entre les opérateurs et les élus locaux

Le député UDI de la Mayenne a organisé, à Montjean, vendredi 27 juin, une réunion débat entre les maires de sa circonscription et trois opérateurs de téléphonie mobile.

Le député Yannick FAVENNEC a accueilli les maires de sa circonscription à Montjean pour une réunion-débat sur la téléphonie mobile.

Le maire de Montjean s'est réjoui de cette réunion, notamment parce que sa commune est particulièrement mal desservie par les réseaux de téléphonie mobile.

Comme l’a voulu Yannick FAVENNEC, cette réunion a été axée sur la pédagogie et le dialogue.

Deux représentants de l'Arcep, "gendarme et arbitre des télécoms" ont présenté le rôle de cette autorité de régulation sur le marché de la téléphonie mobile.

Free Mobile, Bouygues Télécom et Orange (SFR n’avait pas répondu à l’invitation) ont présenté un état des lieux de leur réseau, expliqué leurs projets d’évolution et leurs contraintes.

Orange, Free Mobile et Bouygues télécom ont accepté de participer à la réunion débat de Yannick FAVENNEC.

Les élus locaux se sont faits le relai de leurs concitoyens. Ils ont plaidé pour une meilleure qualité de réseau et une couverture plus large au nom de la sécurité et du dynamisme économique de leur territoire.

Le maire d'Ambrières-Les-Vallées, et conseiller général, Guy MENARD, a relayé les préoccupations de ses concitoyens.
Mais les opérateurs ont expliqué ne pas pouvoir faire de miracles : « on ne peut pas mettre des sites (antennes) dans chaque commune (36 000 en France), a expliqué un des intervenants.

Un opérateur présente  le déploiement de son réseau sur le département de la Mayenne.
Au-delà de cet aspect technique, les effets de la concurrence ont été abordés car ils entraînent une baisse importante des prix, ne laissant plus de marges de manœuvre aux opérateurs pour investir.

Un représentant de l’Arcep, l’autorité de régulation des télécoms, a reconnu que « le consommateur doit choisir entre des prix bas et des réseaux moins performants ou des prix plus élevés pour une meilleure qualité ».

Avant de clore ce débat nourri et constructif, Yannick FAVENNEC a demandé à chaque opérateur de faire le point sur les évolutions à venir.

Yannick FAVENNEC, aux côtés du conseiller général Jean-Claude GIRAUD, a écouté avec attention les propos des différents opérateurs, tous comme les autres élus locaux présents.

Orange : « Nous avons 105 points d’émission sur le département. Sur certains secteurs, comme Montjean, il y a des lacunes. Cependant, nous n’avons pas les moyens de remettre une antenne complémentaire sur le secteur. Nous ne sommes pas capables d’investir plus que ce qui est prévu actuellement. On fait le maximum, notamment sur la 4G, mais on ne peut pas aller plus loin ».

Free mobile : L’opérateur, nouveau venu sur le marché, a des sites propres et passe par Orange (itinérance) pour compléter son déploiement. « Nous avons 18 projets en propre à moyen terme sur l’ensemble du département », a expliqué la représentante de Free.

Bouygues : « Nous envisageons une amélioration très nette sur l’ensemble du territoire mayennais sur les cinq ans à venir ».

Arcep (autorité de régulation des communications électroniques et des postes) : « Nous allons vers un renforcement des contrôles pour que les déploiements se fassent dans les délais impartis. Dès que nous aurons récupéré notre pouvoir de sanction (en attente d’un décret d’application du gouvernement), nous pourrons agir plus efficacement ».

Yannick FAVENNEC s’est engagé à intervenir auprès de la secrétaire d’Etat à l’Economie numérique, Axelle LEMAIRE, pour que le décret d’application permettant à l’Arcep de jouer pleinement son rôle de « gendarme et d’arbitre », soit le plus rapidement possible publié.

Le député mayennais a également assuré aux opérateurs qu’en tant que député, il ne les lâcherait pas « jusqu’à ce que déploiement s’en suive » dans sa circonscription.

video


Info pratique : www.cartoradio.fr permet d’avoir la carte des antennes de chaque opérateur sur votre territoire.

vendredi 27 juin 2014

Sacem : Yannick FAVENNEC détaille les évolutions annoncées

Depuis plusieurs années maintenant, le député UDI de la Mayenne est engagé dans un important chantier relatif à la refonte de la politique tarifaire de la Sacem vis à vis des associations et la simplification des démarches, en lien avec les bénévoles et les dirigeants de cette grande coopérative musicale.

L'Union départementale des organisateurs de manifestations s'est mobilisée aux côtés du député Yannick FAVENNEC pour établir un dialogue constructif avec la Sacem.

Une première avancée significative avait été obtenue en 2010. Le président du directoire de l’époque, Bernard MIYET, était venu, à l'invitation de Yannick FAVENNEC, participer à un premier Forum-débat à Ernée, où il avait eu l’occasion de faire quelques annonces.

Cependant, celles-ci n’étaient pas suffisantesC’est la raison pour laquelle, il est resté très mobilisé sur ce dossier.

Depuis près d’un an, avec le nouveau directeur général de la Sacem, Jean Noël TRONC, le député mayennais a eu la possibilité d’œuvrer à des évolutions supplémentaires.

Jean-Noël TRONC et Yannick FAVENNEC.

C’est ainsi que le 20 juin dernier, à Ernée, au cours du débat qu'il a organisé avec les associations de notre circonscription, de nouvelles annonces ont été faites pour la fin de l’année 2014 ou le premier trimestre 2015 :

1.   La refonte des tarifs applicables aux associations

La procédure simplifiée de forfaits payables avant la séance sera encore étendue pour les organisateurs de manifestations de type bals, concerts spectacles, repas en musique.

Ainsi pour les bals et les concerts, le montant maximal du budget permettant de relever de la tarification forfaitaire simplifiée va être porté de 2.000 euros à 3.000 euros.

Pour les repas en musique, le nombre de convives correspondant au plafond d’application du régime forfaitaire va passer de 200 à 250.

Dans une même logique de simplification, l’application de la procédure de forfait simplifié va être généralisée à tous les évènements avec simple fond sonore musical (salons, braderies, kermesses, manifestations sportives, sonorisation de rues…) qui relèveront désormais d’une seule grille de forfaits (au lieu de 10).

- Dans un souci de transparence et de rationalisation des pratiques tarifaires de la Sacem, le nombre de barèmes prévoyant un calcul des droits au pourcentage sera réduit de manière importante, passant de 21 tarifications différentes à seulement trois familles de barèmes homogènes obéissant à des modalités de calcul très simplifiées.

2.   L’extension des forfaits « petites communes »

La formule de forfait annuel optionnelle destinée aux communes de moins de 2.000 habitants devrait être étendue, sous réserve de la finalisation de l’accord avec l’Association des maires de France, aux associations implantées dans les communes concernées,  dès lors qu’elles organisent, pour le compte et avec le soutien de ces dernières, les fêtes nationales, locales et à caractère social dans les conditions prévues dans le cadre de ce dispositif simplifié ( par exemple les comités des fêtes , comités d’animation etc... ).

3.   La dématérialisation des procédures

La prochaine version du site internet de la Sacem, qui sera lancée avant la fin de l’année 2014, simplifiera la vie des petits organisateurs, en leur permettant de gérer en ligne tout le processus de déclaration, contractualisation, et de paiement.

J’espère que ces avancées auront sur le terrain les résultats attendus, avec comme objectif d’atteindre un juste équilibre entre le nécessaire paiement de droits d’auteur et une tarification adaptée aux manifestations organisées par chacun d’entre vous.

Il est important de ne plus démotiver ou décourager l’extraordinaire travail de terrain, d’animation et de lien social effectué par tous les bénévoles.



jeudi 26 juin 2014

Qualité des réseaux de téléphonie mobile : Yannick FAVENNEC organise une réunion débat avec trois opérateurs

Alors qu’une récente étude approfondie sur la qualité des réseaux de téléphonie mobile, réalisée au premier trimestre par l’Arcep (autorité de régulation des communications électroniques et des postes), bousculent les idées reçues en ce qui concerne le classement des opérateurs mobiles, Yannick FAVENNEC organise une réunion sur la téléphonie mobile,

vendredi 27 juin, à 20 h 30,
Espace Montjoannis (route de Courbeveille)
à Montjean.
  
Après le forum débat organisé avec la Sacem, le député UDI de la Mayenne continue de donner la parole aux Mayennais sur des sujets du quotidien.

« Je constate depuis quelque temps une dégradation sensible de la qualité d’accès à la téléphonie mobile sur notre territoire, et notamment dans certains cantons de notre 3ème circonscription », explique le député mayennais.

Bien qu’il relaie régulièrement ces difficultés auprès du gouvernement, il a pensé « utile d’organiser une rencontre avec les différents opérateurs de téléphonie mobile ».

Pour cela, trois opérateurs ont accepté son invitation : Orange, Free Mobile et Bouygues Telecom, et délégué sur place leurs responsables régionaux et nationaux.   

Un représentant de l’Arcep sera également présent.


Fusion Bretagne / Pays-de-la-Loire : Yannick FAVENNEC déposera un amendement à l’Assemblée nationale

Y.FAVENNEC au conseil régional.
A l’occasion de la session budgétaire du conseil régional du 26 juin, le conseiller régional UDI, Yannick FAVENNEC, a réaffirmé sa "volonté et sa totale détermination à œuvrer, à l’occasion du débat parlementaire qui aura lieu fin juillet à l’Assemblée nationale, sur un rapprochement Bretagne / Pays-de-la-Loire ".

À cet effet, il déposera un amendement identique à celui déposé au Sénat par François ZOCCHETTO. "J’espère pouvoir compter sur le soutien de tous les députés ligériens, y compris ceux de la majorité", insiste le député mayennais.


"Il convient de conduire une importante action de sensibilisation auprès de nos amis bretons pour promouvoir cette union Loire – Bretagne, et un projet plus visionnaire qu’une simple nostalgie historique. Après la bataille de l’unité des Pays-de-la-Loire, c'est la bataille pour l’union qui s’engage désormais", conclut Yannick FAVENNEC.  

Proposition de loi sur les taxis : Yannick FAVENNEC regrette un manque d'ambition pour la profession.

Porte-parole du groupe UDI à lAssemblée nationale sur la proposition de loi relative aux taxis et aux voitures de tourisme avec chauffeurs, Yannick FAVENNEC a regretté "lurgence dans laquelle ce texte a été préparé et présenté au Parlement

Le gouvernement n'a pas pris le temps d'aller au fond du rapport THEVENAOUD qui contenait, à lorigine, une trentaine de propositions dont seulement une dizaine apparaît aujourd'hui dans le texte législatif".

C’est pourquoi, le député mayennais estime que "ce texte présente des mesures nécessaires et urgentes au développement du marché des transports légers de personne (telles que l’accès pour les taxis  à  la maraude électronique), mais il manque d’ambition pour une profession qui mérite pourtant d’être davantage écoutée et mieux reconnue."


Yannick FAVENNEC aurait souhaité que le texte soit plus précis, par exemple, sur la refonte du statut de locataire-taxi, sur la suspension des immatriculations de VTC (voiture de tourisme avec chauffeur), et sur le prix astronomique des licences (entre 200 000 € et 400 000 €).

Il aurait également voulu des mesures incitatives à l’utilisation de véhicules hybrides ou électriques et à l’achat de véhicules made in France.  


mardi 24 juin 2014

Épandages phytosanitaires : Yannick FAVENNEC demande au ministre de l’Agriculture d’intervenir d’urgence auprès de sa collègue de l’Environnement.

A la suite de la volonté exprimée par la ministre de l’Ecologie d’interdire les épandages phytosanitaires à moins de 200 mètres des écoles, renforcée par un amendement sénatorial dans la loi d’avenir agricole qui étend cette mesure aux habitations, Yannick FAVENNEC, député UDI de la Mayenne, vient d’écrire au ministre de l’Agriculture pour lui demander "d’intervenir auprès de sa collègue afin de renoncer d’urgence à ce projet  totalement disproportionné et ravageur pour nos exploitations agricoles".

Pour le député, "il existe dans ce domaine une réglementation qu’il convient de faire scrupuleusement respecter, tel que l’arrêté ministériel du 12 septembre 2006 relatif à la mise sur le marché et à l’utilisation des produits phytosanitaires, sans parler des actions menées par l’ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail).

Par conséquent, il n’est pas nécessaire d’en rajouter en matière de contraintes environnementales", estime Yannick FAVENNEC qui considère que "nos agriculteurs croulent déjà sous suffisamment de réglementations décourageantes et démotivantes ".


"Si ce décret était appliqué, ce sont 59% des surfaces cultivées mayennaises qui seraient  impactées et 12 millions d’hectares au niveau national", estime le député. 

lundi 23 juin 2014

La réunion débat sur la Sacem organisée par Yannick FAVENNEC débouche sur des avancées

Le député UDI de la Mayenne a organisé, vendredi 20 juin, à Ernée, une réunion débat avec une délégation de la Sacem dans laquelle figurait le président du conseil d’administration, Laurent PETITGIRARD, le directeur général, Jean-Noël TRONC, et des auteurs-compositeurs comme Frédérique ALIE, Pierre LE FEUVRE ou encore Serge PERATHONER.


Yannick FAVENNEC aux côtés du directeur général de la Sacem, Jean-Noël TRONC, et entouré d'une délégation de la Sacem.
Pour Yannick FAVENNEC, « il était indispensable de faire le point sur les annonces faites par l’ancien  directeur général de la Sacem, en 2010, lors d’un Forum-débat à Ernée, et de permettre au monde associatif et aux commerçants de dialoguer avec les nouveaux responsables de cette coopérative musicale ».



Le dialogue et la pédagogie ont été les deux axes de cette rencontre avec les Nord-Mayennais.

Outre le fait d’expliquer le fonctionnement de la Sacem, les témoignages des auteurs-compositeurs ont particulièrement touché l’assistance.

« Nous n’avons jamais refusé de payer les droits d’auteur, c’est normal, a lâché une présidente de comité des fêtes, mais ce que nous ne comprenons pas c’est comment sont calculés ces droits. Tout ce que nous voulons c’est un juste équilibre entre la répartition aux artistes et la taxation de nos manifestations. »



Face aux sous-entendus d’opacité, de manque de transparence de certains membres de l’assistance, Jean-Noël TRONC a certifié qu’il « n’existe aucun organisme qui ne soit autant contrôlé que la Sacem ».

Le président du conseil d'administration de la Sacem, Laurent PETITGIRARD et Yannick FAVENNEC.

Au cours de ces échanges constructifs et respectueux, des annonces ont été faites par la Sacem, dans « un esprit de simplification » et de « refonte tarifaire ».

Les différentes personnes présentes à cette réunion attendent de pouvoir les mettre en pratique avant de se réjouir de ce qui peut apparaître comme « un bon début de compromis ».



Yannick FAVENNEC, qui a beaucoup contribué aux avancées annoncées à Ernée par le directeur général de la Sacem, vous dévoilera prochainement, dans le détail, les différentes mesures dévoilées au cours de cette réunion débat.


Week-end chargé pour Yannick FAVENNEC

Assemblées générales de l'ADMR du Pays de Mayenne à Belgeard et de l'association intercommunale de centre de soins (AICS) à La Bigottiere ;

inauguration du nouveau centre de secours "Les 3 collines" à Châtillon-sur-Colmont 

-  comice agricole du canton de Loiron au Genest-Saint-Isle ;

fête communale et courses hippiques de Saint-Pierre-La-Cour ;

Fête de la musique à Saint-Ouen-des-Toits ;

- fête de l'école de Champéon ;

motocross d'Hardanges ;

tournoi de foot de Cigné ont jalonné l'agenda de Yannick FAVENNEC lors du week-end des 20, 21 et 22 juin derniers. 

Yannick FAVENNEC à l'inauguration du nouveau centre de secours "Les 3 collines" à Châtillon-sur-Colmont.

Yannick FAVENNEC entouré des bénévoles du motocross d'Hardanges, parmi lesquels le président Daniel DUVAL, son épouse et ses deux filles très impliquées dans l'association.

vendredi 20 juin 2014

Yannick FAVENNEC organise un forum-débat avec la Sacem, ouvert à tous

Aujourd'hui, vendredi 20 juin, à 14h, à la salle du Clair-de-Lune à Ernée, se tiendra un Forum-débat, ouvert à tous, avec une délégation de la Sacem.

Celle-ci sera composée de Laurent PETITGERARD, compositeur et président du conseil d'administration, de Serge PERATHONER, compositeur et administrateur, de Frédérique ALIE, auteure et compositrice, de Pierre LEFEUVRE, auteur et compositeur, de Jérôme SCHOLZKE, éditeur, de Jean-Noël TRONC, directeur général, de Christian HOURLIER, directeur régional de l'Ouest, et de Lucien QUESNEL directeur du département des autorisations de diffusion publique.

Yannick FAVENNEC a souhaité organiser ce débat afin de permettre aux associations, aux bénévoles et aux commerçants d'échanger avec les responsables de la Sacem sur les difficultés qu'ils rencontrent dans leurs relations pour la collecte des droits d'auteur.
Conseil d'administration de la Sacem.


jeudi 19 juin 2014

Réforme ferroviaire : Yannick FAVENNEC regrette le manque d'ambition de ce texte


Le député UDI de la Mayenne est intervenu dans la discussion sur le projet de loi relatif à la réforme ferroviaire.

Yannick FAVENNEC a d’emblée reconnu que la réforme proposée par le gouvernement « était très attendue et indispensable ».

Cependant, « si certains aspects vont dans le bon sens, ce texte manque néanmoins d’ambition et n’apporte pas de réponses suffisantes au problème du système ferroviaire français.

Il ne prépare pas assez l’ouverture à la concurrence et sur ce sujet, la question du statut des personnels devra être abordée si l’on veut assurer la compétitivité et l’efficacité de la SNCF », a-t-il indiqué, lors de son intervention dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale.

Yannick FAVENNEC a, également, fait part de ses inquiétudes quant à l’absence de mesures précises pour réduire la dette de 40 milliards d’€ et l’incompatibilité d’une partie du texte avec une directive européenne sur l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire, le rendant de ce fait obsolète avant même d’être voté.

«La France pourrait être, par la suite, contrainte de procéder à des aménagements afin de rendre cette réforme eurocompatible », a expliqué le député mayennais qui aurait souhaité « ne pas faire en deux fois ce qui pouvait l’être en une ».

video




mercredi 18 juin 2014

Questions d'actualité : Yannick FAVENNEC souligne les incohérences de la réforme territoriale

Le député UDI de la Mayenne interpelle le Premier ministre sur la réforme territoriale.

Le député UDI de la Mayenne a interpellé le Premier ministre, mercredi 18 juin, à l’occasion de la séance des Questions d’actualité, sur les deux projets de loi relatifs à la réforme territoriale présentés le jour même en conseil des ministres.

Yannick FAVENNEC a indiqué que la forme « pour être efficace », doit répondre à plusieurs critères fondamentaux, notamment 

-      « la lutte contre l’érosion de la démocratie locale, en lui redonnant  du sens et de la force ;
-      l’intégration d’une nécessaire forme de l’Etat à une réforme territoriale véritablement décentralisatrice ;
-      la prise en compte des spécificités économiques et sociales de nos territoires ;
-      et agir dans un objectif d’intérêt général, et non  pour des considérations partisanes dont, à titre d’exemple, la région des Pays-de-la-Loire est une victime collatérale en la privant d’un avenir partagé avec la Bretagne ». 

Le député mayennais a regretté que la « réforme ne réponde à aucun de ces critères de fond ! »

Il a souligné une méthode inadaptée qui traite «le contenant avant le contenu, en obligeant le Parlement à se prononcer sur le redécoupage, les modes de scrutin et le calendrier avant même d’aborder les questions primordiales que sont les compétences et le financement ».

video


Yannick FAVENNEC, Elisabeth DOINEAU : L'appel du 18 juin des deux conseillers régionaux UDI

Yannick FAVENNEC et Elisabeth DOINEAU conseillers régionaux des Pays-de-la-Loire.


Monsieur le président de la République,

Vous présenterez ce matin, lors du conseil des ministres, deux projets de loi sur la réforme territoriale.

Ces textes engagent fortement l'avenir de nos collectivités et par conséquent celui de nos concitoyens.

Certes, si nous pensons que notre pays ne peut plus attendre en matière de simplification du "millefeuille territorial", il est impératif de clarifier, avant toute chose, les compétences et les moyens fléchés à chaque niveau de collectivité : une réforme structurelle avant une réforme périmétrique !

Infiniment plus que leur nombre, les futures régions doivent se construire sur leur complémentarité et sur une stratégie territoriale cohérente.

C'est pourquoi, nous, élus régionaux UDI des Pays-de-la-Loire, nous lançons cet appel solennel, en tout premier lieu à vous, monsieur le Président, et aussi en direction de tous les parlementaires, afin de réaffirmer notre souhait de préserver l'unité des Pays-de-la-Loire et d'organiser le rapprochement avec la région Bretagne.


Notre région a montré sa capacité à agir pour répondre aux attentes de tous les ligériens, notamment en matière d'économie et d'innovation ; notre région a démontré sa capacité à se forger une "communauté de destin" ; enfin, nos nombreuses coopérations avec la Bretagne concourent naturellement vers un avenir partagé.

La France s'est construite sur des identités fortes et légitimes. Tout comme la Vendée n'a rien perdu de son identité au sein de notre région, La Bretagne rejoignant les Pays-de-la-Loire, l'identité bretonne ne s'éteindra pas !


Yannick FAVENNEC
Elisabeth DOINEAU
Conseillers régionaux UDI


*********

Yannick FAVENNEC et Elisabeth DOINEAU invitent les élus mayennais et toutes celles et tous ceux qui s'intéressent à ce sujet à une rencontre-débat, animée par Benoît CAILLIAU, président du Ceser (conseil économique social environnemental régional) des Pays-de-la-Loire. 

Mercredi 9 juillet,
à 18 h 30
salle des Nymphéas
CHANGE





mardi 17 juin 2014

Beaucoup de manifestations au programme du week-end dernier de Yannick FAVENNEC

Week-end très chargé pour le député mayennais qui a participé à  près d'une vingtaine de manifestations à travers l'ensemble de sa circonscription entre le 13 et le 15 juin.

Après avoir visité les travaux du chantier de restructuration de la  maison de retraite des Tilleuls à Lassay-les-Châteaux et s'être entretenu avec la directrice de l'établissement et certains membres du personnel, Yannick FAVENNEC a inauguré le pôle enfance "Madiba" de la commune de Lassay.

Le député Yannick FAVENNEC à l'inauguration du pôle enfance de Lassay-les-Châteaux.
Assemblée générale du syndicat de la propriété privée rurale de la Mayenne à Changé ; assemblée générale nationale de l'association des membres de l'ordre du Mérite agricole à Changé et assemblée générale de l'association sportive de La Baconnière ont également ponctué l'agenda du député.

Yannick FAVENNEC a aussi tenu à être présent à la cérémonie de départ du délégué militaire départemental de la Mayenne, le colonel Gérard DENNETIERE, qui se déroulait au quartier Ferrié à Laval.

Yannick FAVENNEC à l'inauguration de la piscine communautaire d'Ernée.
Il a, par ailleurs, participé à l'inauguration de la piscine communautaire d'Ernée ; à celle  du "totem mobile" de l'union départementale des donneurs de sang bénévole de la Mayenne  qui avait lieu,  à Laval , à l'occasion de la journée mondiale du don de sang ; à l'inauguration du comice agricole du canton d'Ernée à Saint-Denis-de-Gastines ; et du du salon du modélisme du "Model club fougerollais" à Fougerolles-du-Plessis.

Le député Yannick FAVENNEC découvre le grand salon du modélisme de Fougerolles-du-Plessis.

Enfin, Yannick FAVENNEC s'est rendu au Genest-Saint-Isle pour déambuler dans les allée du vide grenier ; à Juvigné pour assister à la course de poursuite sur terre du club TESA 53, à Mayenne pour admirer le défilé de Harley Davidson organisé par l'association "Le son de vie" ; à Grazay et à La Dorée pour leur fête communale ; à Brecé pour le méchoui de "Brecé Sport" et à Loiron pour le tournoi de foot du FC  Ruillé / Loiron.

Yannick FAVENNEC à la fête communale de La Dorée en compagnie du maire Patrick LEMAITRE.

Le député Yannick FAVENNEC aux côtés de footballeurs du tournoi de Loiron.





      

lundi 16 juin 2014

Yannick FAVENNEC organise un débat avec le directeur général de la Sacem, ouvert à tous

A l'invitation du député UDI de la Mayenne, le directeur général de la Sacem, Jean-Noël TRONC sera en Mayenne, le vendredi 20 juin prochain.

Il animera aux côtés de Yannick FAVENNEC une réunion débat, ouverte à tous, sur les difficultés rencontrées par le monde associatif et les bénévoles au sujet du fonctionnement de la Sacem.

Toutes les questions pourront être posées au nouveau patron de la Sacem qui profitera de l'occasion pour présenter aux participants les réformes de simplification qu'il souhaite réaliser.

Les commerçants concernés par les problèmes de la Spré sont également invités à cette rencontre qui aura lieu salle du Clair-de-Lune, à Ernée, à 14h.

Biodiversité : Yannick FAVENNEC défend le monde agricole

A l’occasion de l’audition par la commission du Développement durable de Ségolène ROYAL, ministre de l’Environnement, Yannick FAVENNEC est intervenu pour rappeler que « les agriculteurs, et en particulier les éleveurs, participent très activement à la préservation de la biodiversité ».

« Ils entretiennent et valorisent les prairies qui sont indispensables au maintien de la diversité des espèces et qui n’existeraient pas sans le travail de l’éleveur », a insisté le député mayennais.

Pour Yannick FAVENNEC, « le rôle fondamental des agriculteurs doit être mieux reconnu dans ce projet de loi, car l’opposition persistante entre agriculture et environnement est néfaste et préjudiciable au monde rural ».

C’est pourquoi, le député UDI estime que « les agriculteurs ne doivent pas être considérés comme des acteurs à contraindre, surveiller ou punir, mais comme des partenaires à part entière du maintien de la biodiversité et d’un développement durable de notre société ».

vendredi 13 juin 2014

A l'invitation de Yannick FAVENNEC, le président Valéry GISCARD D'ESTAING à La Baroche-Gondouin le 7 septembre prochain


Le député UDI de la Mayenne a annoncé, ce matin à la presse, la présence exceptionnelle du président Valéry GISCARD D'ESTAING, le dimanche 7 septembre prochain, à La Baroche-Gondouin. 

Yannick FAVENNEC annonce la venue de Valéry GISCARD D'ESTAING à La Baroche-Gondouin pour célébrer le quarantième anniversaire de son accession à la présidence de la République.

Yannick FAVENNEC a expliqué qu'il allait fêter cette année, en 2014, "les 40 ans de (ses) premiers pas en politique et les 40 ans de l'élection de Valéry GISCARD D'ESTAING à la présidence de la République".


Il a choisi de célébrer ce double anniversaire à l'occasion de son traditionnel déjeuner champêtre de rentrée, organisé pour la onzième année consécutive par l'association des Amis-du-Nord-Mayenne. 

"J'avais 16 ans quand je me suis engagé pour la première fois en politique. Je l'ai fait à l'occasion de la campagne présidentielle de 1974 qui a eu lieu à la suite du décès du président POMPIDOU. Il y a donc 40 ans," a confié le député mayennais. "Depuis, je suis toujours resté fidèle à mes convictions de centre droit, à mon engagement au sein des Jeunes giscardiens".

C'est la raison pour  laquelle, il est heureux, fier et honoré que Valéry GISCARD D'ESTAING ait accepté de venir dans sa circonscription qui, à l'époque, avait voté à 70 % pour le candidat centriste.

Lettre du président Valéry GISCARD D'ESTAING annonçant à Yannick FAVENNEC sa venue à La Baroche-Gondouin le 7 septembre prochain.

Bien que ce soit un quarantième anniversaire, Yannick FAVENNEC a souligné que ce rassemblement du 7 septembre, à La Baroche-Gondouin, ne sera pas un rendez-vous "vintage", marqué du sceau de la "nostalgie".

Pour le député UDI, le président Valéry GISCARD D'ESTAING "a été un véritable réformateur qui est plus que jamais d'actualité.

Aussi, ce double anniversaire s'inscrit dans l'affirmation d'une méthode de gouvernance courageuse, qui a fait ses preuves, à l'heure où la France a besoin d'être réformée en profondeur pour sortir de la crise"

Egrénant un certain nombre de "réformes audacieuses" réalisées pendant le septennat GISCARD, le député a rappelé l'impact de celles-ci, aujourd'hui, 40 ans après. "Personne ne pourrait se passer de ces évolutions qu'il a eu la force de caractère de mener à bien".

Yannick FAVENNEC en est convaincu, "l'élection à la présidence de la République de Valéry GISCARD D'ESTAING a été un tournant majeur pour notre société. Il a insufflé à la France un vent de jeunesse et de modernité ; il a fait passer la Vème République du noir et blanc à la couleur".


D'autres personnalités nationales ont d'ores et déjà annoncé leur présence ; des anciens ministres comme Dominique BUSSEREAU ou Hervé MORIN, des parlementaires, ou encore Louis GISCARD D'ESTAING, maire de Chamalières.

Ainsi, comme chaque année, "La Baroche-Gondouin sera le centre de la vie politique mayennaise, au mois de septembre prochain, et la venue exceptionnelle du président Valéry GISCARD D'ESTAING sera un événement politique national".