vendredi 29 mai 2015

Avenir des trains intercités : Yannick Favennec s’inquiète d’un rapport parlementaire

Yannick Favennec s’inquiète d’un rapport remis au gouvernement préconisant de remettre à plat la carte des dessertes ferroviaires jugées peu rentables.

Il met en garde contre « une analyse erronée de la situation qui engendrerait des solutions néfastes pour les territoires ruraux ».

Pour le parlementaire et conseiller régional mayennais, « si ces dessertes ne sont pas particulièrement viables, c’est parce qu’elles n'apportent pas le niveau de qualité de service requis ».

Yannick Favennec attend du gouvernement, non pas qu’il se « défausse sur les régions pour leur faire payer le déficit de ce réseau ferroviaire », mais qu’il entreprenne, avec la SNCF, des « actions positives visant à rendre le réseau intercités attractif et rentable, notamment en améliorant l’offre qui n’a cessé de se dégrader, en assurant une plus grande régularité des trains et en proposant des temps de parcours plus adaptés ».

Il considère que « l’avenir de ces trains, qui participent à l’aménagement du territoire, contribuent à la vie quotidienne de nos concitoyens, mérite un débat parlementaire dans un souci de transparence et d’intérêt général ».

Il souligne, également, la « nécessité de promouvoir et respecter le droit à la mobilité, surtout à l’heure où les régions françaises élargissent leurs frontières ».Yannick Favennec évoque aussi la « question environnementale qui doit être au cœur des décisions ».

Il craint que « le remplacement des trains intercités par des bus n’aille pas dans le sens d’un meilleur respect de l’environnement ».


mercredi 27 mai 2015

Éoliennes : Pour Yannick Favennec « la solution adoptée par l’Assemblée nationale est un compromis équilibré »

Le député UDI qui, dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à la transition énergétique, a souhaité une distance minimale de 1000 mètres entre une éolienne et une zone d'habitation regrette « le détournement à des fins politiques d’un sujet aussi sensible ».

En effet, il s’étonne de ne pas avoir entendu Jean-Pierre Le Scornet dénoncer l’adoption, en mars dernier, de cet amendement du sénateur socialiste Jean Germain, comme il dénonce aujourd’hui à grands cris le même amendement cosigné par Yannick Favennec et trois autres de ses collègues parlementaires mayennais.

«  Il y a là deux poids deux mesures de la part du premier secrétaire du parti socialiste en Mayenne ; un manque de cohérence qui s’explique certainement par l’entrée en campagne pour les élections régionales.

Cependant, pour être crédible il fallait se manifester dès l’adoption au Sénat de cet amendement socialiste et non uniquement lorsque j’ai annoncé vouloir, à mon tour, augmenter la distance minimale entre une éolienne et une maison d’habitation ».

Pour Yannick Favennec, « face aux fortes préoccupations, tout à fait légitimes, des riverains proches d’installations éoliennes, qui s’inquiètent tant de l’impact de ces installations sur leur santé que sur leur sécurité et leur paysage, il était essentiel d’œuvrer à un compromis équilibré ».

Le député mayennais s’est donc inscrit « dans une démarche apolitique axée sur la nécessaire conciliation du développement des énergies renouvelables et l’acceptabilité des installations éoliennes par les Français.

L’Assemblée nationale est ainsi parvenue à une solution qui me paraît équilibrée puisqu’elle fixe une distance minimale de 500 mètres et donne la possibilité aux préfets de l’augmenter, après étude d’impact, en fonction des réalités locales. Cette procédure garantira la sécurité des riverains et le respect de l’environnement ».


Yannick Favennec souligne que « nul ne peut remettre en cause (son) engagement en faveur du développement durable ». Il rappelle notamment qu’il s’est opposé à la suppression des Zones de développement de l'éolien terrestre (ZDE) car « elles permettaient de déterminer un véritable cap et d’avoir une totale maîtrise des projets éoliens sur notre territoire comme c’est le cas dans le département de la Mayenne ».

mardi 26 mai 2015

Courses cyclistes, fête communale, assemblée générale et concours agricole au programme de Yannick Favennec

Le député UDI de la Mayenne a consacré son week-end de Pentecôte à sa circonscription.

C'est ainsi qu'il a assisté à l’assemblée générale du syndicat des forestiers privés de la Mayenne à Mezangers.

Yannick Favennec s'est ensuite rendu à l'épreuve cycliste du Tour du bocage mayennais organisée autour de deux moments forts à Cigné et à Carelles.


Yannick Favennec à l'arrivée du Tour du bocage mayennais à Carelles.

Le député en a profité pour remercier les organisateurs et bénévoles du Bocage cycliste mayennais pour leur "implication envers les jeunes dans l’apprentissage d’un sport difficile et exigeant et, d’une manière générale, dans l’animation de nos fêtes communales".

Yannick Favennec a aussi participé au traditionnel concours foire de Larchamp et à la fête annuelle de la commune. Ce fût une occasion supplémentaire pour lui d’encourager les éleveurs présents ainsi que tous ceux qui contribuent à l’économie du monde rural. 
 
Yannick Favennec au Concours foire de Larchamp.
Yannick Favennec et plusieurs élus entourent un éleveur qui vient d'être récompensé au Concours foire de Larchamp.

De nombreux éleveurs ont été distingués au Concours foire de Larchamp auquel Yannick Favennec se rend chaque année.

Yannick Favennec a également remis des trophées aux vainqueurs de la course cycliste organisée à l'occasion de la fête communale de Larchamp.

Yannick Favennec a assisté à la course cycliste de la fête communale de Lachamp en compagnie de son suppléant, adjoint au maire de Lassay-les-Châteaux, Daniel Métairie.


Enfin, le député mayennais a tenu à saluer les équipes de football qui étaient présentes au tournoi de Saint-Mars-sur-Colmont.



    

mercredi 20 mai 2015

Yannick Favennec veut des éoliennes à 1000 mètres des habitations.

Dans le cadre de la seconde lecture à l’Assemblée nationale du projet de loi sur la Transition énergétique, le député UDI de la Mayenne vient de cosigner un amendement visant à imposer une distance de 1 000 mètres entre les éoliennes et les maisons d’habitation, contre 500 mètres actuellement.

« Je ne suis pas opposé aux éoliennes. J’ai défendu de nombreux projets dans ma circonscription », explique Yannick Favennec, « mais je ne veux pas que l’implantation d’une éolienne puisse nuire d’une façon ou d’une autre aux riverains.

En effet, la proximité d’éoliennes auprès de maisons d’habitation peut avoir un impact sur la santé des riverains du fait de leurs effets acoustiques dangereux (dû au  bruit généré par les turbines).

Par ailleurs, la présence d’éoliennes dans le champ visuel d’une habitation altère la qualité du paysage et, dévalue le bien. C’est pourquoi, en éloignant les éoliennes des habitations, cela permettra une meilleure acceptation des projets là où ils sont justifiés, diminuant ainsi le risque de recours tout en garantissant la sécurité et la santé du voisinage d’un parc éolien » conclut Yannick Favennec.   

mardi 19 mai 2015

Yannick Favennec participe à la fête communale de Brecé

Comme il le fait chaque année, Yannick Favennec était présent à la fête communale de Brecé aux côtés du maire, Robert Goussin, dimanche 17 mai dernier. 

"C’est un vrai plaisir pour moi de sillonner, ainsi, ma circonscription chaque week-end en allant soutenir, remercier et encourager les bénévoles des comités des fêtes de nos villages qui se donnent sans compter pour animer notre territoire et y renforcer le lien social", a notamment indiqué le député au moment de la remise des trophées aux vainqueurs de la course cycliste organisée à cette occasion.


Brecé : Yannick Favennec procède au départ de la course cycliste.


Il en a profité pour aller visiter le musée de la commune, entièrement réalisé et animé par des bénévoles, consacré à la vie quotidienne dans nos campagnes au début du 20ème siècle.

  
Yannick Favennec avait, au préalable, dans la matinée, remis d’autres trophées aux participants, cette fois, de la randonnée VTT qui se déroulait à Lassay-les-Châteaux à l’initiative du Véloce Team Traversinois.


Lassay-les-Châteaux : Yannick Favennec félicite les participants de la randonnée VTT organisée par le Véloce Team Traversinois.

jeudi 14 mai 2015

Questions au gouvernement : Yannick Favennec défend le revenu des éleveurs

Le député UDI de la Mayenne a interrogé le ministre de l'Agriculture sur la nécessaire protection de l'élevage en France.

Pour Yannick Favennec, "le métier d'éleveur est arrivé à un stade où il ne permet plus de faire vivre sa famille, malgré 70 heures de travail par semaine, 7 jours sur 7 et 365 jours par an".

Il a donc demandé au ministre ce qu'il comptait faire pour "sauver nos élevages et protéger le revenu de nos éleveurs", en particulier bovins et porcins.




video

mardi 12 mai 2015

Commémoration du 8 mai, remise de médailles et fêtes communales au programme du week-end de Yannick Favennec

C’est par les traditionnelles commémorations de l'armistice du 8 mai 1945 à Mayenne que Yannick Favennec a entamé son week-end de terrain. Très attaché à ce devoir de mémoire et au monde combattant, le député a déposé, comme chaque année, une gerbe au monument aux morts.

Il était aussi aux côtés de l’ancien maire d’ Hardanges, Justin Louvard, qui se voyait remettre dans la salle des loisirs de la commune, la distinction de "maire honoraire" des mains du sous-préfet de Mayenne, Claude Gobin. Une occasion pour Yannick Favennec de redire "sa profonde amitié pour Justin Louvard et le féliciter pour son action durant 37 ans au sein du conseil municipal tournée vers le bien être des habitants d’ Hardanges et le développement de la commune"

Hardanges : Yannick Favennec assiste à la remise du titre de maire honoraire à Justin Louvard


Yannick Favennec était également auprès d’un autre médaillé durant ce week-end, Gérard Millet, adjoint au maire de Carelles qui, lui, a été distingué de la médaille communale, départementale et régionale pour 31 ans de conseil municipal. Le député en a profité pour rappeler "son profond attachement à l’entité communale, cellule de base de notre démocratie et premier repère de nos concitoyens en particulier dans les territoires ruraux".

Carelles : Yannick Favennec participe à la remise de médaille à Gérard Millet.

Enfin, l'élu de la 3ème circonscription de la Mayenne a participé à la fête communale de Chailland puis il est allé saluer les participants des "5 heures cyclos" de Sacé et a tenu à applaudir les chanteurs de la chorale "la Lyre Gorronnaise et Cantare de Fougerolles-du-Plessis " qui se produisait à la salle de l’Espace Colmont de Gorron.

lundi 11 mai 2015

Yannick Favennec opposé à la réforme du collège

Le député UDI vient de cosigner la lettre adressée au Président de la République par Bruno Le Maire, député de l’Eure, lui demandant solennellement de retirer son projet de réforme du collège.

Yannick Favennec estime que "cette réforme est catastrophique, car elle n’apporte aucune solution à l’affaiblissement général du niveau des élèves. Au contraire, elle dilue les enseignements fondamentaux, elle noie l'enseignement du latin à de simples notions de civilisation (option choisie aujourd'hui par près de 20% des élèves). Elle fragilise également la pratique des langues vivantes, en supprimant notamment les sections européennes ainsi que les classes bi-langues. Enfin, ce projet remet en cause des pans entiers des fondements de notre Histoire au profit d’une vision incompréhensible, idéologique et dogmatique".

Pour le député mayennais, "le Président de la République qui avait fait de la jeunesse une des priorités de son quinquennat prend la lourde responsabilité de conduire une partie des jeunes dans l’impasse en abandonnant l’excellence républicaine au profit d’un nivellement par le bas, et en prenant le risque de leur transmettre une France sans mémoire et sans culture".

jeudi 7 mai 2015

Yannick Favennec soutient une proposition de loi visant à renforcer l’entretien des lignes téléphoniques fixes.

Porte-parole de son groupe parlementaire, ce jeudi 7 mai, dans le cadre de l'examen du texte sur l'entretien et le renouvellement du réseau des lignes téléphoniques, Yannick Favennec, député UDI, a rappelé que "l’accès à la téléphonie fixe est un droit élémentaire pour chacun de nos concitoyens. Malheureusement notre pays souffre d’inégalités criantes entre territoires urbains et territoires ruraux. Si les foyers citadins ont accès au réseau 4 G, à l’ADSL et même à la fibre optique, de nombreux foyers ruraux peinent à obtenir une couverture numérique raisonnable".

"Cette proposition de loi pointe du doigt les conséquences d’un tel fossé en rappelant que certains territoires n’ont toujours pas le droit à un accès permanent à la téléphonie fixe. Si ce constat peut paraître surréaliste à l'heure du tout numérique, il reste que certains territoires se retrouvent régulièrement coupés du monde, comme encore ces derniers jours à Saint-Hilaire-du-Maine, en Mayenne. C’est la raison pour laquelle, il est absolument indispensable de garantir un entretien régulier et efficace du réseau de poteaux et lignes téléphoniques".

"Orange est censé être le garant du service universel des télécommunications, mais dans les faits, de nombreux ouvrages souffrent d’un manque d’entretien, particulièrement dans les zones rurales et montagneuses, car depuis la loi de 1996 relative à la réglementation des télécommunications, aucun acteur n’est réellement tenu d’entretenir et de réparer systématiquement les dommages. En effet, cette loi a supprimé la servitude d’élagage à laquelle France Télécom était soumise" a notamment indiqué Yannick Favennec à la tribune de l’Assemblée nationale.

Voir la vidéo de l'intervention de Yannick Favennec

video
 

mercredi 6 mai 2015

Reprise des travaux parlementaires : Yannick Favennec à l’Assemblée nationale depuis hier, mardi 5 mai

Après une interruption des travaux parlementaires de deux semaines, Yannick Favennec a repris le chemin de l'Assemblée nationale.

Cette interruption n’a pas empêché le député de continuer à faire du terrain dans sa circonscription. C’est ainsi qu’il a notamment participé, le 1er mai dernier, à la fête communale de Beaulieu-sur-Oudon, et dimanche 3 mai à celle de la commune de Lesbois

Lesbois : Yannick Favennec et Jean-Paul Gahery, maire, au départ de la course cycliste.

Yannick Favennec était aussi aux côtés de Daniel Chevrier, ancien résistant de la guerre 39/45, qui recevait la médaille de chevalier de la Légion d’honneur à Montreuil-Poulay. Une très émouvante cérémonie qui a permis au député mayennais de rappeler "son profond attachement au monde combattant" et qui a salué en la personne de Monsieur Chevrier "l’un des derniers héros de nos guerres contemporaines"

Montreuil-Poulay : Yannick Favennec participe à la cérémonie de remise de médaille de la Légion d'honneur à monsieur Chevrier, ancien résistant de la seconde guerre mondiale.

Yannick Favennec a également pris la route de Port-Brillet, à l’occasion du championnat régional de gymnastique (GRS) et était présent à la proclamation des résultats du festival de théâtre amateur de la haute Mayenne "Les Poquelinades" qui se déroulait à Mayenne au théâtre municipal. 

Mayenne : Yannick Favennec assiste à la proclamation des résultats du festival de théâtre amateur "Les Poquelinades".

L'élu en a profité pour remercier et féliciter les organisateurs Rémy Le Dauphin et Gilles Verrière et sest souvenu être, avec Rémy Le Dauphin et Gilbert Moreau, à linitiative de la création, il y a cinq ans, de ce festival qui, désormais, "fait partie des rendez-vous culturels incontournables de notre département"

Il a aussi dit "son admiration, sa considération et son affection pour toutes les troupes de théâtre amateur de la Mayenne et, en particulier du Nord-Mayenne, pour leur engagement et leur talent au service de lanimation de notre territoire et de la diffusion culturelle en milieu rural ".

Yannick Favennec entouré des actrices et acteurs des troupes lauréates du Festival "Les Poquelinades"

mardi 5 mai 2015

Loi sur le renseignement : Yannick Favennec vote contre.

Pour le député UDI de la Mayenne « il est nécessaire de donner un cadre juridique aux pratiques de renseignement qui, jusqu’à présent, s’effectuaient de manière secrète. Pour autant, cela doit être accompagné de garanties procédurales et d’un contrôle juridictionnel suffisant, insiste-t-il.


Le député mayennais reconnaît qu’il « faut se donner les moyens de lutter efficacement contre le terrorisme ». Cependant, il considère que ce texte de loi « pose plusieurs problèmes majeurs d’un point de vue juridique et du respect des droits fondamentaux des citoyens.

Il va notamment permettre d’utiliser tout le spectre des techniques de renseignement à des fins beaucoup plus larges que la lutte contre le terrorisme ».

Yannick Favennec craint notamment « que des personnes qui n’ont pas à être surveillées, et ont droit au respect de leur vie privée et de leurs communications, le soient de manière arbitraire et disproportionnée ».

Il regrette que « la discussion parlementaire n’ait pas permis d’avancées significatives. Il résulte que les garanties proposées ne sont pas suffisantes pour empêcher les abus et assurer un contrôle des pratiques de renseignement indépendant, effectif et efficace ». 

C’est la raison pour laquelle le député UDI a voté contre ce texte de loi.

Yannick Favennec pointe du point la démarche exceptionnelle du président de la République qui va saisir lui-même le Conseil constitutionnel de la validité d'un texte « qui ne lui a pourtant posé aucune difficulté lors de sa présentation en conseil des ministres.  Cela est loin d’être rassurant et me conforte dans mon doute sur la régularité de cette loi sur le renseignement », conclut-il.