mercredi 29 octobre 2014

Yannick FAVENNEC, jeudi sur LCP dans l'émission "J'aimerais vous y voir !"


Découvrez Yannick FAVENNEC dans la peau d'un éleveur de porcs, le 30 octobre, à 14 h 15, puis le 8 novembre à 20 h, le 20 novembre à 14 h 15 et le 22 novembre à 20 h, sur LCP.

Le député UDI de la Mayenne, chaussé de ses bottes en caoutchouc, aide Alain et Monique ROUSSEAU, de Saint-Ouen-des-Toits, à s'occuper de leurs 3 000 cochons élevés en bâtiments. 

De la naissance des porcelets jusqu’à l’accompagnement à l’abattoir, en passant par l’insémination artificielle et l’échographie, rien ne lui a été épargné. Une expérience très instructive pour le député mayennais.

Yannick FAVENNEC vote contre le projet de loi de financement de la sécurité sociale

Pour le député UDI de la Mayenne « ce PLFSS ne comporte aucune réforme de structure sérieuse de nature à assurer la pérennité de notre système de sécurité sociale. Il passe notamment à côté d’une réforme de notre protection sociale, alors que les recettes de celle-ci pèse principalement, et donc trop, sur le travail ».

Mais pour l’élu mayennais, « ce PLFSS passe aussi à côté d’une réforme des régimes spéciaux de protection sociale et de retraites, avec une extinction progressive de ces régimes, qui mette sur un pied d’égalité l’ensemble de nos concitoyens.


Au final, les objectifs de réduction des déficits ne seront pas atteints, le retour à l’équilibre pour 2017 est compromis et les mesures d’économies pour 2015 sont très relatives, sauf malheureusement pour les familles, puisque le gouvernement porte un coup rude à notre politique familiale, en mettant un terme à l’universalité des allocations familiales », fustige le député. 

mardi 28 octobre 2014

Dernière fête communale de la saison pour Yannick FAVENNEC

C’est à Moulay, à l’occasion de la traditionnelle Fête des marrons, que Yannick FAVENNEC a participé à la dernière fête communale de la saison dans sa circonscription, le week-end dernier. 
Le député Yannick FAVENNEC à la fête communale de Moulay en compagnie de son suppélant, Daniel METAIRIE, et du maire Frédéric BORDELET.
Commencées au printemps, ces fêtes communales sont une formidable occasion pour le député mayennais d’aller à la rencontre des habitants des communes concernées et d’apporter son soutien à tous les bénévoles qui se mobilisent pour organiser ces manifestations et créer, ainsi, du lien social sur le territoire.

« Cela fait plus de dix ans que je me fais un devoir dêtre présent dans chaque commune de la circonscription qui organise une fête communale, et j’y prends énormément de plaisir !, commente  le député qui rend hommage aux organisateurs de ces fêtes, parce qu’elles créent également de l’animation dans nos villes et nos villages ».

Yannick FAVENNEC s’est également rendu, ces jours derniers, dans le canton de Loiron pour assister aux pièces de théâtre interprétées par les troupes amateurs du secteur : « Le prince et le clochard » par la troupe des Noriols de Loiron, « Les  fugueuses » par la troupe des Quat' Coins de Saint-Ouen-des-Toits et « Réveillon au poste » par la troupe des Delirius de Montjean.           


Le député mayennais a, par ailleurs, assisté au congrès départemental de l’amicale des sapeurs-pompiers de la Mayenne, à Gorron ; à la remise des trophées de la course à pied « Les  automnales », à Saint-Pierre-des-Landes ; à l’assemblée générale du cyclo club ernéen, à Ernée ; à l’assemblée générale de l’Étoile cycliste mayennaise, à Mayenne ; et aux inaugurations du salon  « Euromayenne », à Mayenne, et de la mièlerie d’Andouillé.  

Le député Yannick FAVENNEC a participé à l'inauguration de la mièlerie d'Andouillé et a remis la médaille de l'ordre national du Mérite à Marcel BIREBENT. 

lundi 27 octobre 2014

Ruralité : Yannick FAVENNEC répond aux questions de l'Avenir agricole

Découvrez dans l'Avenir agricole de cette semaine la prise de position de Yannick FAVENNEC en faveur de mesures concrètes pour l'avenir du monde rural.


RN 12 : Yannick FAVENNEC rencontre le nouveau ministre des Transports

Le député UDI de la Mayenne a rencontré le nouveau ministre des Transports afin d'évoquer avec lui les projets de travaux de modernisation et de sécurisation de la Nationale 12.  
C’est accompagné du maire d’Ernée, Gérard Lemonnier, et du président de la communauté de communes du pays de l’Ernée, Albert Leblanc, que Yannick Favennec a été reçu par le ministre des Transports, mercredi 22 octobre dernier. 

Ce rendez-vous initié par l’association « Alençon-Mayenne-Fougères-Dol », auquel participait également Thierry Benoit, député d’Ille-et-Vilaine, et des élus locaux de Fougères, avait pour objectif de sensibiliser le nouveau ministre des Transports, Alain Vidalies, sur les enjeux de la modernisation et de la sécurisation de la route Nationale 12.

Pour Yannick Favennec, « le ministre des Transports ayant changé dans le gouvernement Valls 2, il était important que nous lui fassions passer nos messages, car il va être amené à prendre, très rapidement, des décisions importantes sur ce dossier ». 

C’est pourquoi les élus ont insisté sur trois points majeurs au cours de cet entretien :

D’abord, il faut que le ministre valide, avant la fin de l’année, l'aménagement issu de la concertation réalisée l’hiver dernier, portant sur la mise en œuvre de l’ensemble de l’itinéraire et en particulier sur les contournements d’Ernée et de Beaucé.

Ensuite, il devra donner les instructions nécessaires pour lancer les études préalables à la Déclaration d’utilité publique (DUP), avec priorité absolue pour les contournements d’Ernée et de Beaucé.

Enfin, les élus ont plaidé pour l’inscription des financements de ces deux contournements dans les prochains Contrats de plan Etat-région (CPER) pour les Pays-de-la-Loire (Ernée) et la Bretagne (Beaucé) pour les années 2015 / 2020, dont les dernières négociations et  arbitrages se déroulent actuellement.


Pour Yannick Favennec, « le ministre s‘est montré disponible et à  l’écoute de nos arguments, mais nous devons restés mobilisés et vigilants tant que les décisions ne sont pas prises et  annoncées ».   

samedi 25 octobre 2014

Yannick FAVENNEC sur LCP dans l'émission "J'aimerais vous y voir !"


La Chaîne parlementaire diffusera ce soir, samedi 25 octobre, à 20h, sur LCP TNT, l'émission "J'aimerais vous y voir !", dans laquelle Yannick FAVENNEC s'est glissé, l'espace d'une journée, dans la peau d'un éleveur de porcs.

Accueilli dans l'exploitation de monsieur et madame ROUSSEAU, à Saint-Ouen-des-Toits, le député mayennais a partagé le quotidien de ces éleveurs et échangé avec eux sur leurs difficultés et leurs attentes.

vendredi 24 octobre 2014

Vie associative : Yannick FAVENNEC demande plus de moyens pour la formation des bénévoles


A l’occasion  de la discussion budgétaire sur la vie associative, le député UDI de la Mayenne a  regretté « la disparition du ministère de la Vie associative dans le gouvernement Valls 2. C’est un drôle de signal adressé au  monde associatif alors que le bénévolat a été déclaré grande cause nationale en 2014 et que notre pays compte 14 millions de bénévoles ».

Mais c’est sur la formation des bénévoles que l’élu a souhaité insister : « il y a une vraie difficulté à renouveler les responsables associatifs (présidents, secrétaires, trésoriers). C’est pourtant une impérieuse nécessité pour garantir la pérennité du tissu associatif si important dans nos territoires ruraux. Beaucoup hésitent en effet à  s’engager du fait de la complexité administrative, de l’hystérie normative qui touche aussi les associations et du niveau de responsabilité qu’exige l’engagement bénévole », a notamment indiqué Yannick FAVENNEC.   


« C’est pourquoi il est fondamental de mettre davantage de moyens sur la formation des bénévoles, ce qui n’est malheureusement pas prévu dans ce budget 2015 », a fustigé le parlementaire de la 3ème circonscription de la Mayenne.   


video



mardi 21 octobre 2014

Ruralité : Yannick Favennec pose une question d'actualité au Premier ministre

video

Budget des Anciens combattants : Yannick Favennec attend plus d'avancées

Le député UDI de la Mayenne est intervenu à l'Assemblée nationale dans le cadre de la discussion du budget des Anciens combattants. 

Yannick FAVENNEC a indiqué que « si ce budget comporte quelques points positifs, il n’en demeure pas moins que celui-ci est, à nouveau, en baisse avec des conséquences en termes, notamment, d’absence de majoration de la rentre mutualiste, et d’une revalorisation insuffisante du point d’indice de la pension militaire d’invalidité ». 

Le député mayennais a proposé que soit inscrit à ce budget « une majoration d’un point de la rente mutualiste et que cette disposition soit reconduite chaque année jusqu’à 2018 ».

Par ailleurs, Yannick FAVENNEC a insisté également pour que des mesures soient prises afin de répondre aux attentes des pupilles de la Nation et orphelins de guerre qui sollicitent le bénéfice des dispositifs de réparation adoptés, en 2000 et 2004 ". 

Enfin, le député a souhaité que davantage de transparence soit instaurée dans le droit à indemnisation des victimes des essais nucléaires qui attendent beaucoup de la loi votée sous l’ancienne majorité ". 

lundi 20 octobre 2014

Pour Yannick FAVENNEC, « la ruralité est le parent pauvre du prochain contrat de plan Etat/région 2015-2020 »

Yannick FAVENNEC, président du groupe UDI au conseil régional, s’inquiète de « la marginalisation du monde rural, en particulier sur le volet routier, dans le futur contrat de plan Etat/région 2015/2020 ».

«Globalement, la ruralité est le parent pauvre du prochain contrat de Plan 2015-2020. Les crédits d’Etat sont en diminution totale de 28%, avec un retrait de près de 100 millions d’euros.

Pour la Mayenne, le volet routier est particulièrement  insuffisant. Le compte n’y est pas. 

Le montant total des crédits alloués à la Mayenne, par l’Etat et la région, est trop faible

Ainsi, la RN162 n’est dotée que d’1 million d’euro pour financer des études. Cette colonne vertébrale de l’axe Mayenne/Château-Gontier n’est pas suffisamment prise en compte. " 

Même, si Yannick FAVENNEC a été entendu pour l’inscription de la RN 12 au contrat de plan Etat/région, il considère que « les 10 millions d’euros fléchés ne sont pas à la hauteur des enjeux, compte tenu de l’importance des travaux à mener avec, notamment, le contournement prioritaire d’Ernée ».

Le président du groupe UDI à la région prend également acte des 28 millions d’euros inscrits pour l’achèvement des 2ème et 3ème tranches du contournement de Moulay-Mayenne mais, d’une manière générale, reste vigilant et particulièrement mobilisé sur « ce volet routier mayennais qui mérite plus d’attention de la région des Pays-de-la-Loire et de l’Etat ».

Pour Yannick FAVENNEC, « ce contrat de plan Etat/région, tel qu’il se présente aujourd'hui, n’aura pas l’effet levier nécessaire destiné à  renforcer l’attractivité  territoriale de la région ouest, et à dynamiser l’activité économique donc l’emploi, notamment face à la profonde crise actuelle du BTP  ! »


C’est pourquoi, l’élu UDI veut s’employer à porter une action collective en y associant les élus mayennais, afin de corriger cette feuille de route contre-productive, insuffisante et discriminante pour le monde rural. »

vendredi 17 octobre 2014

Modulation des allocations familiales : pour Yannick Favennec le gouvernement s'acharne contre la famille

Le député UDI de la Mayenne s’inquiète de "l’annonce faite par le gouvernement de moduler les allocations familiales et de remettre ainsi en cause le principe républicain d’universalité de ces allocations.

Voilà un reniement supplémentaire du président de la République. Cela illustre la logique de panique qui saisit le gouvernement face aux déficits abyssaux de notre dette publique.

Plus rien n’est respecté. Les fondements de notre société, comme la famille, ne représentent plus rien pour ceux qui se prétendaient avoir le monopole du coeur.

Tout ce qui compte pour la majorité de gauche, c’est de ponctionner de l’argent partout et n’importe où, en dépit du bon sens et de l’avenir de notre pays, pour tenter de réduire la dette publique.


Avec ces mesures annoncées, quid des engagements en faveur du maintien, pour chaque famille, des mêmes droits aux allocations ? 

Après la baisse du quotient familial, le gouvernement porte un nouveau mauvais coup à la cellule familiale. Il s’acharne à démanteler un des piliers essentiels de la solidarité nationale, à anéantir un des fondements de notre pacte républicain", conclut Yannick FAVENNEC.


jeudi 16 octobre 2014

Yannick FAVENNEC termine sa série de réunions publiques de compte rendu de mandat

Pour sa dernière réunion publique de bilan de l'année, le député UDI de la Mayenne sera ce soir,

jeudi 16 octobre,
à 20 h 30, à l'espace Clair-de-lune,
à Ernée,


Yannick FAVENNEC aura ainsi parcouru l'ensemble de sa circonscription pour rendre compte, dans chaque chef-lieu de canton, de son activité parlementaire, tant sur le terrain qu'à l'Assemblée nationale.

mercredi 15 octobre 2014

Avenir de la ruralité : Lettre ouverte de Yannick FAVENNEC au Premier ministre

Monsieur le Premier ministre,
  
Les territoires ruraux sont une force pour la France et leur poids économique constitue un enjeu majeur pour le redressement de notre pays.

Le retour à la croissance et à l’emploi, l’innovation et le dynamisme viendront des territoires, de nos terroirs, de cette France rurale qui regorge de talents et de richesses.

Les assises de la ruralité : une fausse bonne nouvelle!

Il y a un peu plus d’un mois, votre ministre fraîchement nommée, en charge des territoires ruraux, annonçait l’organisation des Assises nationales de la ruralité, en octobre et novembre de cette année.

Nous sommes à la mi-octobre et à ce jour, à part quelques généralités, nous n’avons aucune précision sur les modalités de ces assises.

Outre le fait qu’il a fallu deux ans et demi pour qu’enfin un ministre s’occupe des plus de 60% de Français qui vivent en zone rurale ou semi rurale - alors que la France est l’un des seuls pays européens à avoir vu la population de ses campagnes croître ces cinq dernières années - ces assises sont en réalité une fausse bonne nouvelle pour nos territoires.

D’une part, parce que les dernières assises de ce type ont eu lieu il y a moins de cinq ans et que l’état des lieux fait à l’époque est toujours d’actualité.

D’autre part, parce qu’à l’heure de l’indispensable rationalisation des dépenses publiques, il s’agit là d’une dépense coûteuse et inutile.

La ruralité : une réponse adaptée aux enjeux de notre société

Aujourd'hui, monsieur le Premier ministre, l’heure n’est plus au blabla, mais à l’action et aux résultats.

Qu’il s’agisse des domaines agricoles, économiques, budgétaires, éducatifs, associatifs, du développement de nos infrastructures et des services, nous savons où se trouvent les potentiels, les savoir-faire, les attentes, les espoirs, mais aussi les difficultés relayées par un fort sentiment de découragement et dexaspération qui monte chez nos concitoyens.

Plus que jamais, la ruralité apparaît comme une réponse adaptée aux nombreux défis alimentaires, mais aussi sanitaires et économiques que notre société doit relever.

Avec elle, le monde agricole, soucieux de respecter notre environnement, d’œuvrer pour l’avenir et d’assurer l’indépendance alimentaire de notre pays est un atout sur lequel nous devons nous appuyer. Alors qu’il est le seul aujourd’hui à gager un excédent commercial, la France doit tout faire pour le préserver, l’accompagner, l’encourager. Pourtant, en dépit de cette évidence, votre gouvernement baisse continuellement le budget de l’agriculture et ne fait rien en faveur de la compétitivité du monde agricole.

Avoir une politique efficace en faveur de la ruralité

Mais, monsieur le Premier ministre, pour aider nos agriculteurs comme l’ensemble des forces vives de nos territoires, il vous faudrait gouverner plus efficacement : arrêter de multiplier les obstacles à l’emploi ; permettre aux initiatives de voir le jour en simplifiant les règles, faire enfin confiance aux acteurs de terrain.

Allégez, notamment, concrètement  et rapidement le stock des normes estimé à 400 000. Votre dernière circulaire incitant les ministres et les préfets « à privilégier systématiquement une interprétation facilitatrice du droit » n’est pas suffisante.

Agissez pour mettre fin à lhystérie normative et réglementaire ! Acceptez de ne plus légiférer, comme bon nombre de gouvernements, par opportunisme électoral, mais par nécessité et dans le cadre de réformes globales pragmatiques et respectueuses de la cohérence juridique.

Miser sur les forces vives de la ruralité

Donnez à nos talents locaux les moyens de progresser et de s’épanouir en leur offrant l’opportunité de se regrouper dans des pépinières d’entreprises, de rejoindre des structures semblables aux pôles de compétitivité qui existaient auparavant.

Encouragez l’innovation et les compétences en soutenant les projets à la manière des pôles d’excellence rurale qui ont permis, sous l’ancienne législature, de créer des emplois et d’améliorer les services à la population.

Misez sur nos forces vives, nos agriculteurs, nos commerçants, nos artisans, tous nos entrepreneurs. À titre d’exemples, soutenez le commerce de proximité dans nos petites communes rurales, en leur redonnant de l’oxygène grâce aux fonds Fisac dont vous avez fait fondre les crédits de 64 millions d’euros en 2010, à 32 millions d’euros en 2013 et à ro euro en 2014.

D’une manière générale, rassurez  le monde de l’entreprise en réformant le marché et le code du travail, en abaissant les charges et en stabilisant la fiscalité.

Votre réforme des professions réglementées, telle que vous l’envisagez aujourd’hui pour les pharmaciens et les notaires, par l'ouverture de leur capital et par la liberté d’installation, va transformer nos territoires en déserts juridiques et sanitaires !

L'illusion de l'action

Monsieur le Premier ministre, la diminution drastique des dotations de l’Etat va atrophier nos territoires. Un département comme le mien, la Mayenne, va perdre 40 millions d’euros entre 2014 et 2017. Aussi, lorsque votre ministre chargée de la décentralisation, vient en personne nous annoncer une réduction des dotations du futur contrat de projets Etat / Région, les acteurs des territoires ruraux grondent, s’indignent, s’inquiètent pour l’emploi et pour la réalisation d’infrastructures comme nos routes.

Et que dire de votre réforme territoriale qui va accoucher d’une usine à gaz incompréhensible, d’un monstre à deux têtes pour nos départements ruraux, d’une complexité juridique et bureaucratique supplémentaire, là où nos élus locaux réclament de la proximité, de la simplicité, et de la clarté pour davantage d’efficacité.

Monsieur le Premier ministre, si vous ne réagissez pas rapidement, nous allons vers une aggravation de la fracture sociale et territoriale dans notre pays et vos assises de la ruralité, si elles ont lieu, ne seront qu’une nouvelle illustration de votre art de la non décision, tout en  donnant  l’illusion de l’action !

mardi 14 octobre 2014

Yannick FAVENNEC aux côtés des entreprises de travaux publics qui manifestaient devant l'Assemblée nationale

Le député UDI de la Mayenne était mardi midi, 14 octobre, aux côtés des manifestants des entreprises de travaux publics des Pays-de-la-Loire qui s’étaient regroupés, avec leurs collègues des autres départements de France, près de l’Assemblée nationale.

Le député Yannick Favennec est venu soutenir les entreprises de travaux publics qui manifestaient devant l'Assemblée nationale.


Confrontés à une crise sans précédent depuis sept ans, les entreprises de travaux publics ont vu leur chiffre d’affaires baisser de 25 % et la destruction de 30 000 emplois.

Yannick FAVENNEC a fustigé une nouvelle fois « la baisse des dotations de l’État aux collectivités territoriales (43 millions d’euros en moins pour la Mayenne au cours des trois prochaines années).


Du coup, ce sont autant d’investissements en moins dans nos communes et nos départements, donc moins de chantiers confiés à nos entreprises. Par conséquent, c’est l'emploi qui est menacé », confie le député qui s’est engagé à relayer les doléances des chefs d’entreprises et salariés de ce secteur d’activité  important pour l’économie locale. 

lundi 13 octobre 2014

Parallèlement à ses réunions publiques de bilan Yannick FAVENNEC reste très présent sur le terrain

Le député UDI de la Mayenne termine sa tournée des cantons de sa circonscription,  puisque sa dixième et dernière réunion publique de bilan d'activité parlementaire se déroulera jeudi 16 octobre prochain, à Ernée.

Réunion publique de compte rendu de mandat de Yannick FAVENNEC à Gorron.

Parallèlement,Yannick FAVENNEC continue d'être très présent sur le terrain, semaine après semaine.

C'est ainsi qu'il a récemment inauguré la nouvelle mairie de Saint-Berthevin-La-Tannière, la salle polyvalente rénovée de Saint-Pierre-des-Landes, ainsi que le nouvel internat du lycée agricole de Laval.  

Yannick FAVENNEC participe à l'inauguration de la salle polyvalente rénovée de Saint-Pierre-des-Landes.
Yannick FAVENNEC était présent à l'inauguration du nouvel internat du lycée agricole de Laval.

Il a également participé aux fêtes communales du Horps, de Oisseau, et de Le Pas, et a remis les prix aux participants du rallye automobile de la Ronde Mayennaise, à Moulay.

Enfin , le député mayennais était présent à l'assemblée générale de la Fédération française du  bâtiment  (FFB) à Changé, à la soirée de la communauté de brigade de gendarmerie du Nord-Mayenne à Mayenne, à l'assemblée générale des maires de la Mayenne, à Evron, à la remise des trophées des Foulées d'automne de Montreuil-Poulay, ainsi qu'à la fête des citrouilles du jardin des Renaudies à Colombiers-du-Plessis.

   

vendredi 10 octobre 2014

Avant-dernière réunion publique de compte rendu de mandat de Yannick FAVENNEC

Yannick FAVENNEC lors de sa réunion de bilan à Ambrières-les-Vallées.

Le député UDI de le Mayenne sera ce soir,

à 20 h 30, salle d'honneur de la mairie, à Gorron, 

pour son avant-dernière réunion publique de compte rendu de mandat.

Il présentera le bilan de son activité parlementaire 2013/2014, et répondra aux questions de la salle.

La prochaine réunion de bilan aura lieu le jeudi 16 octobre, à 20 h 30, à Ernée.

jeudi 9 octobre 2014

Scieries : Yannick FAVENNEC aux côtés des manifestants

Le député UDI de la Mayenne est allé soutenir les représentants de la filière bois, parmi lesquels des patrons et salariés de scieries du département, qui manifestaient aux abords de l'Assemblée nationale, mardi 7 octobre.

Yannick FAVENNEC a regretté à cette occasion "l'inaction et le laxisme du gouvernement pour lutter contre l'hémorragie des exportations de grumes, en particulier à destination des pays émergents. 

Depuis plusieurs années, des millions de mètres cubes de grumes partent en Asie, notamment en Chine. Cette situation provoque de la spéculation et les scieurs ont de plus en plus de difficultés à trouver de la matière première pour approvisionner leur outil de travail. C'est un comble dans un pays comme la France qui dispose de la plus grande réserve forestière d'Europe", explique le député mayennais.

Le risque majeur est la fermeture en série de nos scieries, la disparition d'activités qui se situent au coeur des territoires ruraux et, par conséquent, la suppression d'emplois dans des départements comme la Mayenne".

mercredi 8 octobre 2014

Gestation pour autrui : Yannick FAVENNEC dénonce l'hypocrisie du gouvernement

Cour européenne des droits de l'homme.
Il y a plus d'un an, lors de l'examen du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, le député UDI de la Mayenne avait mis en garde le gouvernement contre les inévitables conséquences sur le droit commun de la filiation qu'aurait une telle loi.

"Par calcul, par ignorance pour certains et par incompétence pour d'autres, les députés de la majorité ont choisi le symbolisme de ces dispositions pour adopter une loi bâclée", dénonce Yannick FAVENNEC.

Aujourd'hui, alors que le Premier ministre a, à nouveau, indiqué devant la représentation nationale, lors de la séance des Questions au gouvernement du mardi 7 octobre, qu'il n'autoriserait jamais la gestation pour autrui (GPA), Yannick Favennec dénonce "une nouvelle tromperie du gouvernement dans ce domaine".

En effet, la Cour européenne des droits de l'homme a récemment condamné la France pour son "refus de reconnaître en droit français une filiation légalement établie aux Etats-Unis entre des enfants nées d'une gestation pour autrui et le couple ayant eu recours à cette méthode".

"Le gouvernement de Manuel VALLS renonce à faire appel de cette décision. Aussi, je vois mal après cela que les députés de gauche ne légalisent pas la GPA, confie Yannick FAVENNEC. 

D'autant plus, poursuit-il, que la Cour de cassation vient d'estimer dans un avis que le recours à l'assistance médicale à la procréation à l'étranger, par insémination artificielle avec donneur anonyme, ne faisait pas obstacle à ce que l'épouse de la mère puisse adopter l'enfant ainsi conçu.

Ainsi, face à l'évolution de la jurisprudence en France et à l'omerta du gouvernement sur ce sujet, les derniers remparts contre l'autorisation de la gestation pour autrui dans notre droit français sont en train de tomber, explique le député UDI. Le Premier ministre peut dire le contraire, mais ses actes parlent pour lui !"

lundi 6 octobre 2014

Yannick Favennec à Couptrain pour la réunion de bilan du canton.

Le député UDI de la Mayenne tiendra une nouvelle réunion de bilan, ce soir :

 Lundi 6 octobre,
à 20 h 30, à la salle de la médiathèque
à Ambrières-les-Vallées.

Les deux dernières réunions de compte rendu de mandat de l'activité parlementaire de votre député auront lieu à Gorron le 10 octobre et à Ernée le 16 octobre.

vendredi 3 octobre 2014

Politique familiale : Pour Yannick Favennec, le gouvernement continue de porter atteinte à l'un des fondements de notre société

Le député UDI de la Mayenne est extrêmement remonté contre le gouvernement qui « s'en prend une nouvelle fois à l'un des fondements de notre société : la famille.

Réduction du congé parental des mères, diminution de la prime de naissance, réduction de la majoration pour âge des allocations familiales... Autant de mauvaises nouvelles pour les familles en cette rentrée déjà difficile, tempête Yannick Favennec.

Ce sont ainsi plus de 700 millions d'euros que l'Etat va ponctionner dans la branche famille. S'il convient de faire des économies budgétaires, ce n'est pas dans la poche des familles qu'il faut aller les chercher !, tonne le député mayennais.


Ces mesures sont un nouveau mauvais coup porté, d'une part au pouvoir d'achat des Français car beaucoup de nos compatriotes vont se retrouver en grande difficulté pour assurer le quotidien de leurs enfants, et, d'autre part, à l'avenir même de notre pays puisqu'à plus long terme c'est notre taux de natalité, facteur de dynamisme et de confiance qui se trouve ainsi menacé ».

jeudi 2 octobre 2014

Septième réunion de bilan de Yannick Favennec ce soir à Couptrain

 
Réunion de compte rendu de mandat de Yannick Favennec à Lassay-les-Châteaux.

Le député UDI de la Mayenne sera à la salle communale de Couptrain, ce soir, jeudi 2 octobre, à 20 h 30, pour une nouvelle réunion publique de compte rendu de mandat.

Les prochaines réunions de bilan mèneront Yannick FAVENNEC à Ambrières-les-Vallées, Gorron et Ernée (la dernière, le 16 octobre).