mardi 3 décembre 2013

Pompiers volontaires : Yannick FAVENNEC se réjouit de l’abandon de la directive européenne sur l’aménagement du temps de travail



A l'occasion de l’audition de la présidente de la commission de l’emploi et des affaires sociales du Parlement Européen par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, Yannick FAVENNEC s’est inquiété de la mise en œuvre de la directive européenne sur le temps de travail et de ses conséquences sur l’organisation de la sécurité civile dans notre Pays.

" En effet, si l’activité de sapeur-pompier volontaire était assimilée à une activité professionnelle comme le prévoyait ce texte " explique le député mayennais, " cela aurait impliqué qu’un sapeur-pompier volontaire qui travaille devrait s’arrêter pendant 11 heures avant de regagner son centre de secours et, dès lors, attendre 11 heures aussi avant de reprendre son activité professionnelle".

Madame Pervenche PERES a indiqué à la représentation nationale que « cette directive était enterrée car les partenaires sociaux n’ont pas souhaité rouvrir les négociations sur ce sujet ».

Voir la vidéo 

video