mercredi 6 novembre 2013

Sport et Jeunesse : Yannick Favennec regrette un budget qui manque d’ambition

Porte-parole du groupe UDI lors de la discussion du budget Sport et Jeunesse, Yannick Favennec est intervenu à la tribune de l’Assemblée nationale, le mercredi 6 novembre, pour "dénoncer un budget en régression, en particulier les crédits de l’action « promotion du sport pour le plus grand nombre", divisés par deux, qui passent ainsi de 15 millions d’euros à 7 millions d’euros".

 
Le député mayennais, "tout en saluant l’effort particulier pour le service civique, à hauteur de 149 millions d’euros, destiné à accueillir un minimum de 31 000 volontaires en 2014 », a émis « des doutes sur l’objectif du gouvernement de recruter 100 000 volontaires avant la fin du quinquennat ». Il a suggéré, en outre, « la possibilité de modifier la durée du service et les indemnités ».

Pour Yannick Favennec  « ce budget manque d’une grande ambition nationale et ne montre aucune capacité à irriguer l’ensemble du territoire, d’une démarche puissante, humaniste et profondément républicaine ».

video
Voir la vidéo