vendredi 24 janvier 2014

Yannick FAVENNEC porte-parole du groupe UDI sur deux propositions de loi écologistes

Jeudi 23 janvier, à l’Assemblée nationale, dans le cadre de la niche parlementaire réservée aux Ecologistes, Yannick FAVENNEC a été désigné porte-parole de l’UDI pour débattre de deux propositions de loi du  groupe écologiste.



La première portait sur "l’encadrement de l’utilisation des produits phytosanitaires", pour laquelle le groupe UDI a souhaité rappeler, par la voix de Yannick FAVENNEC, que  "cette proposition ne fait en réalité qu’encadrer juridiquement des pratiques déjà développées par beaucoup de  communes".

Le député mayennais a également souligné que "l’échelle européenne semblerait plus adaptée pour édicter de nouvelles obligations, afin de ne pas creuser la différence normative entre la France et les autres États membres de l’Union ; différence qui porte trop souvent atteinte à notre compétitivité. Dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres, la voie de l’harmonisation européenne doit donc être privilégiée", a insisté Yannick FAVENNEC.

video


L’autre proposition de loi débattue portait sur "la sobriété, la transparence et la concertation en matière d’exposition aux  ondes électromagnétiques"



Pour le porte-parole du groupe UDI, "l’exposition aux ondes électromagnétiques est un sujet potentiellement anxiogène. Par conséquent, il faut prendre garde de ne pas jeter inutilement le trouble dans la population, d’autant plus que la communauté scientifique dans son ensemble ne parvient pas à identifier les racines du mal en matière d’électro-hypersensibilité ».

Aussi, désireux de voir le législateur agir de façon "pragmatique et proportionnée à l’état de nos connaissances", le parlementaire a indiqué "que rien ne justifient actuellement de faire peser de nouvelles contraintes sur les professionnels et les collectivités territoriales, notamment à l’heure où nous cherchons tous à promouvoir l'aménagement numérique de notre territoire".

video