mardi 17 mars 2015

Biodiversité : Yannick FAVENNEC ne veut pas d’une stigmatisation des chasseurs et des agriculteurs


Porte-parole du groupe UDI dans la discussion générale du projet de loi sur la biodiversité, Yannick FAVENNEC est intervenu lundi 16 mars dans l’hémicycle pour « regretter le manque d’ambition et de puissance » du texte présenté par Ségolène Royal.

« Pourtant l’heure est grave en matière d’environnement et notamment de biodiversité », a insisté le député mayennais.

« Sur l’ensemble de notre territoire, près de 165 hectares de milieux naturels sont détruits chaque jour. A ce rythme, la moitié des espèces vivantes présentes dans notre pays pourrait disparaître d’ici un siècle ».

Yannick FAVENNEC a notamment déploré que « la future Agence française de la biodiversité souffre d’un déséquilibre d’expertise puisque l’Office national de la chasse et de la faune, et l’Office  national des forêts en sont exclus ».

L’élu a également appelé la ministre à « ne pas stigmatiser ni le monde de la chasse, ni celui de l’agriculture. Nos chasseurs et nos agriculteurs ont conscience de la richesse de notre patrimoine naturel et œuvrent pour la protection de notre biodiversité. Ils en sont d’ailleurs des acteurs à part entière incontournables. Vous ne devez pas l’oublier dans votre projet de loi », a indiqué le député. 

video