mercredi 3 décembre 2014

Don de sang : Yannick Favennec inquiet sur l’avenir de l’éthique

Yannick Favennec a interrogé mardi 2 décembre, en séance publique, la ministre de la Santé « sur l’avenir des principes éthiques du don du sang anonyme et gratuit en France qui sont les seuls gages de l’autosuffisance et de la sécurité sanitaire optimum tant pour le donneur que pour le receveur ».

« En effet, un article du projet de loi de financement de la sécurité sociale va conduire au classement en médicament d’un produit considéré jusqu’à aujourd’hui comme un produit sanguin labile (plasma SD). Or les associations de donneurs de sang bénévoles craignent que les dispositions de cet article permettent d’ouvrir à la concurrence le marché des produits sanguins », indique l’élu mayennais.

Pour Yannick Favennec, « cela porterait atteinte également au principe, instauré après l’affaire du sang contaminé, qui consiste à bien séparer le collecteur, du fractionneur ».

Dans sa réponse le gouvernement a tenu à rassurer le député mayennais ainsi que les associations de donneurs de sang. Il a indiqué qu’un label éthique verrait le jour dans le courant de l’année 2015 et que « l’autorisation de mise sur le marché du plasma SD devra être conforme aux principes éthiques français : gratuité du don, anonymat, don volontaire, majorité du donneur. »
 Vidéo de  l'intervention de Yannick Favennec, ci-dessous.
 
video