jeudi 19 juin 2014

Réforme ferroviaire : Yannick FAVENNEC regrette le manque d'ambition de ce texte


Le député UDI de la Mayenne est intervenu dans la discussion sur le projet de loi relatif à la réforme ferroviaire.

Yannick FAVENNEC a d’emblée reconnu que la réforme proposée par le gouvernement « était très attendue et indispensable ».

Cependant, « si certains aspects vont dans le bon sens, ce texte manque néanmoins d’ambition et n’apporte pas de réponses suffisantes au problème du système ferroviaire français.

Il ne prépare pas assez l’ouverture à la concurrence et sur ce sujet, la question du statut des personnels devra être abordée si l’on veut assurer la compétitivité et l’efficacité de la SNCF », a-t-il indiqué, lors de son intervention dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale.

Yannick FAVENNEC a, également, fait part de ses inquiétudes quant à l’absence de mesures précises pour réduire la dette de 40 milliards d’€ et l’incompatibilité d’une partie du texte avec une directive européenne sur l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire, le rendant de ce fait obsolète avant même d’être voté.

«La France pourrait être, par la suite, contrainte de procéder à des aménagements afin de rendre cette réforme eurocompatible », a expliqué le député mayennais qui aurait souhaité « ne pas faire en deux fois ce qui pouvait l’être en une ».

video