lundi 30 juin 2014

Téléphonie mobile : Yannick FAVENNEC a établi le dialogue entre les opérateurs et les élus locaux

Le député UDI de la Mayenne a organisé, à Montjean, vendredi 27 juin, une réunion débat entre les maires de sa circonscription et trois opérateurs de téléphonie mobile.

Le député Yannick FAVENNEC a accueilli les maires de sa circonscription à Montjean pour une réunion-débat sur la téléphonie mobile.

Le maire de Montjean s'est réjoui de cette réunion, notamment parce que sa commune est particulièrement mal desservie par les réseaux de téléphonie mobile.

Comme l’a voulu Yannick FAVENNEC, cette réunion a été axée sur la pédagogie et le dialogue.

Deux représentants de l'Arcep, "gendarme et arbitre des télécoms" ont présenté le rôle de cette autorité de régulation sur le marché de la téléphonie mobile.

Free Mobile, Bouygues Télécom et Orange (SFR n’avait pas répondu à l’invitation) ont présenté un état des lieux de leur réseau, expliqué leurs projets d’évolution et leurs contraintes.

Orange, Free Mobile et Bouygues télécom ont accepté de participer à la réunion débat de Yannick FAVENNEC.

Les élus locaux se sont faits le relai de leurs concitoyens. Ils ont plaidé pour une meilleure qualité de réseau et une couverture plus large au nom de la sécurité et du dynamisme économique de leur territoire.

Le maire d'Ambrières-Les-Vallées, et conseiller général, Guy MENARD, a relayé les préoccupations de ses concitoyens.
Mais les opérateurs ont expliqué ne pas pouvoir faire de miracles : « on ne peut pas mettre des sites (antennes) dans chaque commune (36 000 en France), a expliqué un des intervenants.

Un opérateur présente  le déploiement de son réseau sur le département de la Mayenne.
Au-delà de cet aspect technique, les effets de la concurrence ont été abordés car ils entraînent une baisse importante des prix, ne laissant plus de marges de manœuvre aux opérateurs pour investir.

Un représentant de l’Arcep, l’autorité de régulation des télécoms, a reconnu que « le consommateur doit choisir entre des prix bas et des réseaux moins performants ou des prix plus élevés pour une meilleure qualité ».

Avant de clore ce débat nourri et constructif, Yannick FAVENNEC a demandé à chaque opérateur de faire le point sur les évolutions à venir.

Yannick FAVENNEC, aux côtés du conseiller général Jean-Claude GIRAUD, a écouté avec attention les propos des différents opérateurs, tous comme les autres élus locaux présents.

Orange : « Nous avons 105 points d’émission sur le département. Sur certains secteurs, comme Montjean, il y a des lacunes. Cependant, nous n’avons pas les moyens de remettre une antenne complémentaire sur le secteur. Nous ne sommes pas capables d’investir plus que ce qui est prévu actuellement. On fait le maximum, notamment sur la 4G, mais on ne peut pas aller plus loin ».

Free mobile : L’opérateur, nouveau venu sur le marché, a des sites propres et passe par Orange (itinérance) pour compléter son déploiement. « Nous avons 18 projets en propre à moyen terme sur l’ensemble du département », a expliqué la représentante de Free.

Bouygues : « Nous envisageons une amélioration très nette sur l’ensemble du territoire mayennais sur les cinq ans à venir ».

Arcep (autorité de régulation des communications électroniques et des postes) : « Nous allons vers un renforcement des contrôles pour que les déploiements se fassent dans les délais impartis. Dès que nous aurons récupéré notre pouvoir de sanction (en attente d’un décret d’application du gouvernement), nous pourrons agir plus efficacement ».

Yannick FAVENNEC s’est engagé à intervenir auprès de la secrétaire d’Etat à l’Economie numérique, Axelle LEMAIRE, pour que le décret d’application permettant à l’Arcep de jouer pleinement son rôle de « gendarme et d’arbitre », soit le plus rapidement possible publié.

Le député mayennais a également assuré aux opérateurs qu’en tant que député, il ne les lâcherait pas « jusqu’à ce que déploiement s’en suive » dans sa circonscription.

video


Info pratique : www.cartoradio.fr permet d’avoir la carte des antennes de chaque opérateur sur votre territoire.