mercredi 18 février 2015

Filière porcine : Yannick Favennec demande au ministre de l'Agriculture des mesures de soutien d'urgence

A l’occasion de la séance des Questions au gouvernement, le député UDI de la Mayenne a interpellé le ministre de l’Agriculture sur les difficultés de la filière porcine.

A trois jours de l’ouverture à Paris du Salon de l’agriculture, « la plus belle vitrine du savoir-faire de l’agriculture française », Yannick Favennec a souligné « le contexte marqué par une chute des cours des productions animales et végétales en raison d’une conjugaison entre des situations économiques difficiles et des contraintes environnementales que ne supportent plus nos agriculteurs ».

Le député mayennais a expliqué à quel point, par exemple, « les producteurs de porcs français, dont les 600 de la Mayenne, souffrent et sont à bout ».

Yannick Favennec a tenu à dresser un tableau précis de la situation. C’est la raison pour laquelle il a aussi évoqué les difficultés de « l’ensemble de la filière, également touchée en amont, notamment les abattoirs, le tout sur fond d’embargo russe et de guerre des prix dans la grande distribution ».

Il a insisté sur les lourdes pertes financières qui frappent les éleveurs et sur les procédures de redressement qui en découlent. « Beaucoup se retrouvent dans une situation financière et humaine catastrophique ».

C’est pourquoi, aux côtés des responsables de la filière, le député UDI a réclamé des mesures de soutien d’urgence : aides au stockage privé en Europe, reports d’annuités, allègements de cotisations sociales, prêts de trésorerie.

Il espère que le gouvernement se mobilisera pour « redonner espoir à nos éleveurs et sauver des milliers d’emplois ».

video